Forum Infertilité Maghreb

Forum de l'amitié et de la fertilité
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Préparation pour le mois de Ramadhan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Préparation pour le mois de Ramadhan   Lun 11 Juil 2011, 00:18

Préparation pour le mois de Ramadhan

Assalâm 'alaykoum wa rahmatoullahi wa barakâtouh


Nous allons vite Arrivé au mois de Ramadhan in'challah , c'est pour cet raison que j ai décidé de mettre plusieurs rappels afin de bien reussir sont mois de ramadhan.


Le mois de Ramadan est une occasion pour le changement et la réforme

Cheikh Saalih ibn Houmaïd

Vendredi 22/9/1425 (5/11/2004)





Je vous recommande - ô Hommes -, ainsi qu’à moi-même, la crainte d’Allah (le Puissant et le Haut) ; craignez donc Allah - qu’Allah vous fasse miséricorde -, et profitez des périodes des gains [des profits] car leurs portes ont été ouvertes, et frappez toujours aux portes du repentir avant qu’elles ne soient fermées.



La distraction empêche d’obtenir les profits, les péchés conduisent à la perte ; celui qui se tient debout devant une autre porte que celle d’Allah, sera très humilié.



Celui qui espère autre que la générosité d’Allah, sera déçu ; celui qui accomplit ses actions pour un autre qu’Allah, ses actions seront vaines ; toutes les causes s’interrompent sauf Ses causes ; toutes les portes sont fermées sauf Ses portes ; le bonheur est dans le plaisir de parler avec Allah [dans la prière] ; le véritable repos est dans la fatigue au service d’Allah ; et la véritable richesse est dans la correction de notre besoin d’Allah.





O Musulmans !



Les jours passent vite, les années s’écoulent rapidement, et beaucoup de gens sont dans la distraction et se détournent du rappel ; et dans le Livre d’Allah :



{Et c’est Lui qui a assigné une alternance à la nuit et au jour pour quiconque veut y réfléchir ou montrer sa reconnaissance} [Al-Fourqane (le discernement) : 62].



Etant donné que la vie, - serviteurs d’Allah -, est limitée et que les jours du serviteur dans ce monde sont comptés, Allah a comblé Ses serviteurs des périodes des bienfaits et des faveurs [des dons], et Il les a honorés par des jours et des nuits particuliers ayant plus d’honneur et de mérite, et pendant lesquels les récompenses sont très grandes et multipliées.



Il a placé dans ces périodes, par Sa grâce et Sa générosité, ce qui permet au bienheureux de remplacer la courte durée de sa vie et sa négligence dans les actions ; et vos jours-ci sont les meilleurs jours, et ces dix derniers jours sont les meilleurs et les plus honorables.



O Musulmans !



Le serviteur a besoin de faire un examen de conscience pendant ces jours honorables, c’est une occasion propice pour le changement, la correction et la réforme dans la vie de l’individu et dans la vie de la communauté ; le messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :



(Lorsque le mois de Ramadan commence, les portes du Paradis sont ouvertes, les portes de l’Enfer sont fermées et les diables sont enchaînés) rapporté par Tirmidhi.



Et dans une autre version :



(Lorsque la première nuit du mois de Ramadan arrive, les diables et les djinns qui désobéissent à Allah sont enchaînés, les portes du Paradis sont ouvertes et aucune d’entre elles n’est fermée, les portes de l’Enfer sont fermées et aucune d’entre elles n’est ouverte ; et l’on appelle : « O Toi qui désires le bien ! Viens

Et Toi qui désires le mal ! Arrête ». Et Allah affranchit des gens de l’Enfer chaque nuit).



C’est une occasion pour se juger soi-même, pour la correction et le changement :





« O Toi qui désires le bien ! Viens. Et Toi qui désires le mal ! Arrête ».




O Musulmans !



Et pour plus de réflexion, pour mieux ressentir l'importance de l'examen de conscience, et pour comprendre plus profondément cette occasion propice, avez-vous réfléchi à une invocation que les musulmans répètent pendant ce mois béni, et surtout pendant ces jours-ci, lorsque le mois approche de sa fin, et qu'ils pensent qu'ils vont quitter ce mois, et qu'ils vivent ses dernières heures ?



Une invocation qui est accompagnée d'un sentiment qui touche les cœurs vivants, et les âmes dirigées vers le ciel ; et avec un sentiment provenant d'une foi débordante, ils lèvent leurs mains en implorant leur Seigneur :



-"O Seigneur ! Fais qu'il soit un témoin pour nous, et non pas un témoin contre nous !". Avez-vous réfléchi à cette invocation ? Et avez-vous analysé ce qu'elle contient, ses conséquences, sa réalité et son résultat ?




O Jeûneurs !





Le témoignage du mois de Ramadan n'est pas rejeté ; c'est une période qui se répète chaque année, il témoigne contre les individus et contre la communauté, et il témoigne de votre situation. Témoignera-t-il donc pour nous ou contre nous ?



Il nous observe, et va-t-il nous critiquer ou va-t-il nous satisfaire ? Comment l'avons-nous accueilli ? L'avons-nous négligé ? De plus, sommes-nous négligents pendant tous les jours de l'année et de la vie ? Faisons-nous des efforts pendant le mois de Ramadan et ensuite, nous délaissons les autres jours de l'année ?




Serviteurs d'Allah !



Les jours témoigneront, les membres témoigneront, le temps témoignera, et l'endroit témoignera. Notre réflexion sur le témoignage de ce mois béni - pour nous ou contre nous -, est une grande occasion sincère et sérieuse pour l'examen de conscience, et une occasion réelle vers le changement et la compensation : "O Toi qui désires le bien, viens.



Et ô Toi qui désires le mal, arrête".



Et il se peut que le témoignage du mois de Ramadan ait une sorte de distinction et un genre de particularité ; pourquoi ?



Parce que le mois de Ramadan est le mois de la patience, le mois du combat contre les passions, de la maîtrise de la volonté, et de la lutte contre les élans [les poussées] et les penchants de l'âme. Le mois de Ramadan - chers jeûneurs - est le domaine de la différence entre les grandes âmes et les petites âmes, et entre les déterminations élevées et les déterminations faibles.





Ce mois qui témoignera, est une occasion réelle pour examiner la barrière [morale] intérieure chez le musulman. La barrière intérieure et la conscience morale représentent l'axe de l'éducation réussie ; et pour plus de réflexion et d'examen concernant ce témoignage du mois de Ramadan, observez donc certaines particularités du jeûne et des situations des jeûneurs. Le jeûne est un secret entre le serviteur et son Seigneur, et Allah l'a choisi pour Lui-même par Sa parole dans le hadith Quoudsi :



({Le jeûne M'appartient et c'est Moi qui donne la récompense du jeûne ; car il [le serviteur] laisse sa nourriture, sa boisson et ses envies pour Moi}).



Chers frères pour l'amour d'Allah !



Eviter les choses apparentes qui annulent le jeûne, est facile pour beaucoup de gens, Ibn Al-Quayyim (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit :



-"Les serviteurs peuvent voir que le jeûneur à délaisser les choses apparentes qui annulent le jeûne, mais en ce qui concerne le fait qu'il a délaissé sa nourriture, sa boisson et ses envies pour Celui qu'il adore, ceci est une chose que les hommes ne peuvent pas voir, et ceci est la réalité du jeûne".



Et comparez cela - qu'Allah vous fasse miséricorde - à la parole du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) :



(Quiconque jeûne le mois de Ramadan en étant croyant et en espérant recevoir la récompense, ses péchés commis dans le passé lui seront pardonnés ; et quiconque prie les nuits du mois de Ramadan en étant croyant et en espérant recevoir la récompense, ses péchés commis dans le passé lui seront pardonnés ; et quiconque prie la nuit du destin en étant croyant et en espérant recevoir la récompense, ses péchés commis dans le passé lui seront pardonnés).



Et qui, d'après vous, réalise la foi et l'espoir d'obtenir la récompense convenablement, serviteurs d'Allah ?





« O Toi qui désires le bien ! Viens. Et Toi qui désires le mal ! Arrête ».



Observez la situation de certains jeûneurs concernant la nourriture, ils font de l'excès dans leur nourriture, leur boisson, leurs dépenses, et ils dépassent la limite de la modération et du juste milieu.



Les médias les ont aidés en exagérant sur la nourriture et les tables [servies], et ceci est accompagné de transactions qui ne sont pas égales des commerçants et des consommateurs.



Et observez - qu'Allah vous protège -, alors que vous êtes pendant ce mois qui sera témoin, les situations de certaines personnes distraites qui négligent ces heures et ces nuits honorables avec la distraction et l'oisiveté, et dans les choses qui ne sont d'aucune utilité ; de plus, certains parmi eux, passent leur temps dans les choses qui sont nuisibles, qui mènent à la destruction, corrompent la religion comme la médisance, la calomnie et les chemins interdits.



Ils ont changé leur vie en dormant pendant la journée et en restant éveillés la nuit sans être dans l'obéissance d'Allah et sans accomplir des choses utiles pour eux, ni pour leur communauté ; ils se réunissent dans des rassemblements nocturnes qui sont soit la négligence des devoirs religieux et de leurs responsabilités, ou ils tombent dans les choses interdites et les choses qui les mènent à leur destruction.



Ils sont aidés dans cela par certaines chaînes retransmises par satellite, des feuilletons et des programmes télévisés.



Et si vous observez les paroles futiles - chers jeûneurs -, vous serez très étonnés, même de la situation de certaines personnes pieuses et de certains adorateurs parmi ceux qui font partie des gens de la science, de la religion et de l'appel vers Allah, celui qui est distrait parmi eux ne pense pas aux paroles futiles, et à plus forte raison, il ne pense pas à éviter les paroles futiles .



Et ils ont perdu la qualité qui correspond au silence à cause du fait qu'ils parlent beaucoup, la sagesse a diminué chez eux, et ils ont mélangé ce qui est sérieux à la plaisanterie ; et sans parler du fait de tomber dans le péché de la médisance, de la calomnie, du mensonge, de l'ostentation et du fait de rechercher à ce qu'on parle d'eux.



Et il est évident que se mélanger aux gens, et surtout pendant les moments d'adoration, pousse aux paroles futiles, à la perte de temps, aux nombreuses préoccupations, et empêche d'accomplir beaucoup de prières.



Nous remarquons cela en observant les situations de certaines personnes qui font la retraite spirituelle dans la mosquée - qu'Allah les guide et corrige leurs actions -, ils accomplissent la retraite spirituelle par groupes, ainsi ils parlent beaucoup entre eux ; et il se peut que celui qui fait la retraite spirituelle reçoive beaucoup de visiteurs, et les gens se rassemblent autour de lui, ce qui l'éloigne de la guidée de la retraite spirituelle et de sa sagesse. Al-Haafidh Ibn Al-Quayyim (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit :



-"Ceci est le but de la retraite spirituelle, et c'est le contraire de ce que font les ignorants qui prennent celui qui accomplit la retraite spirituelle comme point de rassemblement, comme une personne qui attire les visiteurs, et ils parlent beaucoup avec lui ; donc, ceci est une chose, et la retraite spirituelle prophétique est une autre chose".





Et un homme sage a dit :




-"Si tu veux que les gens te laisse [s'éloigne de toi], arrête de parler avec eux, car les relations entre les gens sont faites par la parole ; donc, celui qui ne parle pas avec eux, ils le laisseront).




O Musulmans !



Ce sont quelques situations dans lesquelles peuvent se trouver certains jeûneurs et adorateurs : "O Toi qui désires le bien, viens. Et ô Toi qui désires le mal, arrête".





O Musulmans !



Comprenons-nous, alors que nous réfléchissons à ces témoignages du mois de Ramadan, que nous avons énormément besoin de changement, et que nous avons toujours l'espoir en un lendemain meilleur.



Les moyens de la guérison et de la réussite ne sont pas loin de nous, nous sommes la communauté du Coran, la communauté de Mohammed (qu'Allah prie sur lui et le salue), la communauté du mois de Ramadan qui témoignera, et nous sommes la communauté qui témoignera. Le chemin du changement et de la réforme est représenté dans ce verset :



{En vérité, Allah ne modifie point l'état d'un peuple, tant que les individus qui le composent ne modifient pas ce qui est en eux-mêmes} [Ar-Raad (le Tonnerre) : 11].



Et dans l'appel du mois de Ramadan : "O Toi qui désires le bien, viens. Et ô Toi qui désires le mal, arrête".

Pour la réforme, il ne suffit pas de critiquer, de blâmer et de faire porter la responsabilité aux ennemis et aux adversaires.



Le musulman sincère et sérieux, qui aime le bien pour lui-même, qui est dévoué à sa communauté, doit craindre Allah son Seigneur, et comprendre le but de cette vie et le rôle dans ce monde ; il protège alors son temps, il profite de ses jours honorables et de ses heures de mérite ; et il se dirige vers le changement et la réforme, il vit une vie sérieuse, déterminée et équilibrée, il n'est donc pas plongé dans les choses permises sur le compte des obligations religieuses et des devoirs religieux.





Tout comme il faut habituer et entraîner l'âme à accomplir de bonnes œuvres, à rechercher la mise en pratique de la Sounnah, et à suivre sincèrement la guidée de l'Elu (qu'Allah prie sur lui et le salue).




Chers frères musulmans !



Ces dix derniers jours du mois de Ramadan sont une occasion réelle afin d'éprouver l'âme pour un changement vers ce qui est meilleur.



Il n'est pas difficile, avec l'aide d'Allah, de changer l'âme et de couper ses habitudes pour celui qui a une intention sincère et la sincérité dans sa détermination ; Al-Moundhir ibn Oubaïd a dit :



-"Omar ibn Abdel-Aziz devint le calife [le gouverneur] après la prière du vendredi, puis je désapprouvais sa situation au moment de la prière d'Al-Asr".



Et parmi les preuves du changement, des aspects de la détermination, de la force de la résolution et du contrôle de la volonté pendant ce mois - le mois de la patience - : fournir beaucoup d'efforts dans l'accomplissement des bonnes œuvres, accomplir de bonnes actions pendant ces dix derniers jours, et suivre le guide et le modèle, notre prophète Mohammed (qu'Allah prie sur lui et le salue), car il a fait que le mois de Ramadan soit une occasion pour fournir des efforts, tout comme il a fournit des efforts particuliers pendant les dix derniers jours ; Aïcha (qu'Allah soit satisfait d'elle) a dit :



-"Le messager d'Allah accomplissait des efforts pendant le mois de Ramadan qu'il n'accomplissait pendant les autres mois, et il accomplissait des efforts pendant les dix derniers jours qu'il n'accomplissait pas pendant les autres jours".



Et la détermination s'élève et la direction vers le changement apparaît lorsque le serviteur fournit des efforts pour réussir à trouver la nuit du destin ; ainsi, il accomplit de bonnes œuvres, il recherche la nuit du destin, l'âme s'élève, le but est élevé afin de parvenir aux degrés les plus élevés, aux demandes les plus élevées du repentir, de l'abandon du péché, de la détermination pour la réforme et la bienfaisance.



Et observez ce hadith, et ce qu'il contient comme exhortation et réflexion concernant l'examen de conscience [le fait de se juger soi-même]:



(Que soit humilié [abaissé] l'homme qui jeûne le mois de Ramadan et ne se fait pas pardonné).





Chers frères !



Montrez à Allah le bien de vous-mêmes en jeûnant pendant la journée, en priant la nuit, en faisant la retraite spirituelle, en lisant le coran, en invoquant beaucoup Allah, en donnant l'aumône, en adressant des demandes à Allah, en vous jugeant vous-mêmes, en vous corrigeant, en regrettant vos péchés, en vous repentant et en étant déterminés à accomplir les bonnes œuvres : "O Toi qui désires le bien, viens. Et ô Toi qui désires le mal, arrête".





O Jeûneurs !



Et par une grande sagesse, le verset de l'invocation est venu après les versets concernant le jeûne :



{Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi.. alors Je suis tout proche : Je réponds à l'appel de celui qui Me prie [qui M'invoque] quand il Me prie. Qu'ils répondent à Mon appel, et qu'ils croient en Moi, afin qu'ils soient bien guidés} [Al-Baqara : 186].





Et aussi par une grande sagesse et un grand secret, les versets concernant le jeûne furent complétés [achevés] par ce verset qui exhorte :

{Voilà les lois d'Allah : ne vous en approchez donc pas (pour les transgresser). C'est ainsi qu'Allah expose aux hommes Ses enseignements, afin qu'ils deviennent pieux !} [Al-Baqara : 187].







Deuxième sermon :





O Musulmans !



Et en parlant du témoignage du mois de Ramadan et des occasions de changement et de réforme ; eh bien, le mois de Ramadan est une grande période parmi les périodes du bien, et un moment honorable parmi les moments des dons, et les pieux en profitent afin d'augmenter les bonnes œuvres.



Et il jette son ombre sur les gens qui commettent les péchés et qui sont dans la distraction, ainsi que sur les négligents, alors ils se rappellent, regrettent et se repentent.



Donc, le bienheureux, pendant ce mois, est celui qui renouvelle sa détermination et son obéissance à Allah, s'accroche encore plus à la corde d'Allah, en profite pour faire la provision de piété, en ayant une détermination élevée et une âme qui refuse la détermination faible et les actions basses [viles]. Ibn Al-Quayyim (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit :



-"Lorsque le nuage de la détermination apparaît dans la nuit de l'oisiveté, et qu'elle est accompagnée de la lumière de la résolution, la terre du cœur brillera grâce à la lumière de son Seigneur).




Et il faut - ô Musulmans - que ceux qui ont des déterminations élevées et qui recherchent la perfection, connaissent la nature humaine et la faiblesse de l'homme :



{Et Allah veut accueillir votre repentir. Mais ceux qui suivent les passions veulent que vous vous incliniez grandement (vers l'erreur comme ils le font). Allah veut vous alléger (les obligations) car l'homme a été créé faible} [An-Nissaa (les Femmes) : 27-28].





Et concernant cela, un homme savant et sage a dit :





-"Parmi les erreurs et les stupidités, le fait que l'homme veule accomplir un acte de bien honorable, jusqu'à ce que lorsqu'il ressente l'incapacité d'atteindre le but, il l'abandonne et rejoint le groupe qui est paresseux et qui n'a aucune détermination et n'ont aucune part dans cet acte de bien.



Mais la façon correcte, la voie de la sagesse et le chemin du bonheur correspondent à ce que l'homme aille avec sa détermination jusqu'aux buts lointains, puis il accomplit les efforts pour y parvenir, et il ne s'arrête pas avant la fin sauf lorsqu'il ne peut plus fournir d'efforts et qu'il n'en a plus la capacité).





Donc, craignez Allah - qu'Allah vous fasse miséricorde -, et sachez que parvenir à ce mois et y accomplir de bonnes œuvres, est un grand bienfait et une grande générosité d'Allah qui ne sont obtenus que par ceux qu'Allah a comblés de Sa générosité et de Son bienfait, et leur a ouvert les portes du bien.



Faites donc la concurrence dans l'accomplissement des bonnes actions - qu'Allah vous fasse miséricorde -, augmentez les bonnes œuvres, fournissez des efforts, recherchez la nuit du destin et les dons de votre Seigneur.



Qu'Allah accepte notre jeûne, nos prières accomplies la nuit, et toutes les autres bonnes actions, Il est Audient et c'est Lui qui répond aux demandes !








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Préparation pour le mois de Ramadhan   Lun 11 Juil 2011, 00:19

Réflexions pendant le mois de Ramadan

Cheikh Sou'ôud Ach-Chouraïm

Vendredi 15/9/1425 (29/10/2004)




O Musulmans !





Craignez Allah d'une crainte véritable, et sachez que tout bienfait dans lequel vous vous trouvez, provient d'Allah ; recherchez donc votre subsistance auprès d'Allah, adorez-Le, remerciez-Le, et c'est vers Lui que vous retournerez.



O Musulmans !





Il n'y a aucun rassemblement dans ce monde sans que ne vienne après lui la séparation; et dans la vie, il y a parfois des ouvertures, et parfois des fermetures, et il n'y a rien qui n'atteigne la perfection (le sommet) sans qu'il ne finissent par disparaître.


Et le temps dans sa rotation, prépare de grandes occasions afin que ceux qui sont doués d'intelligence se réveillent pour fructifier [exploiter] les occasions de bien, pour s'abreuver de leurs sources, et pour prendre les causes qui y mènent en faisant attention de ne pas s'arrêter.



Nous étions hier proches d'atteindre ce mois, et voilà qu'aujourd'hui, nous sommes arrivés en son milieu avec des registres [des pages] pliés, et nous ne savons pas qui parmi nous a réussi afin de le féliciter, ni qui a échoué, afin de le réconforter.



C'est la caravane des bonnes œuvres dont les voyageurs ne s'arrêtent jamais, mais elle avance sans se retourner, et elle dit : "O Toi qui désire le bien ! Viens rejoindre nos voyageurs, ou tu seras parmi ceux qui restent chez eux [qui n'accomplissent pas de bonnes œuvres].





Serviteurs d'Allah !



Celui qui observe les situations de certains groupes de gens, sera étonné ; et il s'interrogera avec stupeur : "Où sont ces gens par rapport à la compréhension des caractéristiques de ce mois ?".



"N'ont-il pas entendu le hadith du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) rapporté par Al-Boukhari et Mouslim : (Lorsque le mois de Ramadan commence, les portes du Paradis sont ouvertes, les portes de l'Enfer sont fermées, et les diables sont enchaînés) ?".



Où sont-ils par rapport au fait de profiter de l'enchaînement des diables, et du fait qu'ils ne peuvent pas accomplir ce qu'ils accomplissent durant les autres mois ?



Parmi les ruses du diable les plus fortes, le fait qu'il mette dans les compréhensions des gens la stupidité d'être satisfaits qu'il ne soit pas présent parmi eux, ainsi leurs comportements et leurs orientations seront très éloignés de la parole du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) rapporté par Al-Boukhari et Mouslim :



(Le diable circule dans le corps du fils d'Adam comme le sang circule).



Et cette stupidité crée chez les faibles d'esprit un sentiment de protection contre les pièges et les ruses du diable ; ils se convainquent alors de la tranquillité sur leurs situations monotones, et qu'il n'y a aucun motif qui pousse à corriger et réformer leurs situations et leur société, ou au moins à accepter le conseil provenant d'un cœur compatissant .



Alors que le devoir de tous pendant ce mois est de faire qu'il soit une occasion pour s'entraîner à lutter contre le diable et à se protéger contre lui, étant donné que celui dont la foi en son Seigneur est très fort, vaincra sans aucun doute le diable, car la ruse du diable est faible, et il fuit devant celui qui est fort et possède une détermination ferme ; et aussi parce qu’être assidu à l'obéissance d'Allah et à Son invocation est une garantie de la diminution de l'intensité du diable.



Ainsi, les buts du croyant pieux s'élèvent par son étonnement de la faiblesse du diable devant lui ; et la parole du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) concernant Al-Faarouq [Omar ibn Al-Khattab (qu'Allah soit satisfait de lui)] dans le hadith connu, en est une preuve évidente :



(Je jure par Celui qui détient mon âme dans Sa main que lorsque le diable te rencontre sur un chemin, il emprunte un autre chemin).



Et toute la communauté à l'unanimité atteste qu'Omar (qu'Allah soit satisfait de lui) ne suivait pas une autre législation que la législation de Mohammed (qu'Allah prie sur lui et le salue), et il n'était non plus un prophète envoyé, ni un ange rapproché d'Allah, mais il avait une grande foi, la certitude en Allah, la force dans la vérité et il repoussait le faux ; et c'est Allah qui guide vers le droit chemin.





O Musulmans !



Allah a honoré cette communauté pendant ce mois béni en y rassemblant les deux genres d'adoration avec abondance, et ils n'apparaissent pas dans les autres mois.



Et ceci, avec l'augmentation des invocations d'adoration et des invocations de demande ; l'invocation d'adoration est représentée par l'augmentation des prières, du jeûne, de la lecture du Coran, de l'aumône, du rappel d'Allah [de l'invocation d'Allah].



Et toutes ces bonnes œuvres se multiplient pendant le mois de Ramadan ; et en réalité, elles sont des invocations faite par l'homme qui signifient qu'il veut qu’Allah lui pardonne, accepte ses actions, et le protège de Son châtiment.



Et l'invocation de demande est représentée par les invocations connues dans le "Quounoute" [demandes adressées à Allah à la fin de la prière de "Tarawih" pendant le mois de Ramadan, et lors d'événements importants], au moment de la rupture du jeûne, entre le premier appel à la prière et le deuxième appel, et toutes les autres demandes à tout moment ; et ceci est une générosité et un bienfait d'Allah.



Donc, que se réjouisse celui à qui Allah a donné la capacité d'en profiter et de l'accomplir convenablement !



Et la perte pour celui que les croyants ont devancé, et que ceux qui sont sincères ont dépassé alors qu'il est toujours prisonnier de ses passions et couché sur son oreiller !



La communauté a énormément besoin de l'invocation des deux genres pendant ce mois, car elle se trouve dans des tourments qui la poussent à droite et à gauche, elle reçoit les coups les uns après les autres, et la mort lui vient de partout et elle ne meurt pas, et sa situation présente la pousse vers un état [une situation] dont elle ne peut se sortir qu'avec l'aide d'Allah



Et ici se trouve le secret du refuge vers Allah et l'attente de Sa grâce, et le fait d'élever les mains en implorant le Puissant et le Grand Pardonneur afin qu'Il arrange la situation des musulmans et les rassemble.



Nous avons en la personne du messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) un bon modèle lorsqu'il fut peiné à cause de ce qu'il vit de la tyrannie des chefs des Qouraychites et leur hostilité envers Allah et Son messager (qu'Allah prie sur lui et le salue) ; il se dirigea vers Allah le jour de Badr pendant le mois de Ramadan, il pria toute la nuit en implorant le Vivant, l'Eternel en disant :



(O Seigneur ! Je Te demande Ton engagement et Ta promesse. O Seigneur ! Si tu fais périr ce petit groupe, Tu ne seras plus adoré sur terre).



Et il leva ses mains vers le ciel jusqu'à ce que son manteau tomba de ses épaules (que les prières et les salutations d'Allah soient sur lui) ; puis, avant que le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) n'abaisse ses mains après avoir invoqué Allah avec sincérité et conviction que sa demande sera exaucée, les anges descendirent pour secourir les musulmans et combattre dans leurs rangs :



{(Et rappelez-vous) le moment où vous imploriez le secours de votre Seigneur et qu'Il vous exauça aussitôt : "Je vais vous aider d'un millier d'Anges déferlant les uns à la suite des autres} [Al-Anfaal (le butin) : 9].



Et les musulmans de L'Est à l'Ouest de la terre se réjouissent de cette belle victoire, et ils lèvent leurs mains vers le ciel comme l'a fait le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) en implorant le Seigneur (Le Puissant et Le Haut) de les secourir contre leurs ennemis, en disant par affliction et douleur à cause de ce qu'ils subissent :

-"O Seigneur ! Nous Te demandons la réalisation de Ton engagement et Ta promesse".





Tous les musulmans, pendant ce mois béni, doivent apprendre à raffermir leur lien avec Allah et à se diriger vers Lui, car Il est Celui qui gouverne et Il n'est pas gouverné, et Il est Celui qui honore Ses serviteurs en descendant au ciel de ce monde pendant le dernier tiers de la nuit, et Il dit :



{Qui me demande pour que Je lui donne ? Qui M'invoque pour que Je l'exauce ? Qui Me demande pardon pour que Je lui pardonne ?}.





Mais beaucoup de musulmans, malgré ces occasions, sont dans un état de découragement et de désespoir à cause du fait que les demandes ne sont pas exaucées rapidement et qu'ils voient que la situation de la communauté s'aggrave jour après jour, et que des étincelles comme des châteaux se succèdent [sur elle] ; mais il y a un point que nous devons confirmer :


C'est le fait que certaines choses empêchent l'acceptation des demandes adressées à Allah, et qu'il faut que la communauté islamique s'en éloigne afin que se réalise ce qu'elle désire. Et parmi ces choses :


L'abandon de la preion du bien et de l'interdiction du mal, ou les négliger, ou avoir honte de les mettre en pratique, selon ce que Tirmidhi, Abou Daawoud et Ibn Maajah ont rapporté, que le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :



(Je jure par Celui qui détient mon âme dans Sa main, que si vous ne prescrivez pas le bien et n'interdisez pas le mal, Allah enverra sur vous un châtiment provenant de lui, puis vous L'invoquerez et Il n'exaucera pas vos demandes).





Et parmi ces choses - serviteurs d'Allah - : la nourriture illicite, selon la parole du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) au sujet de celui qui lève ses mains [pour demander à Allah] pendant son voyage, en ayant la chevelure ébouriffée et étant poussiéreux, il dit :



"O Seigneur ! O Seigneur !", alors que sa nourriture et sa boisson sont illicites, ses vêtements sont illicites et il a été nourri de choses illicites : (Alors comment les demandes de celui-là peuvent-elles être exaucées !) Rapporté par Mouslim.



Et parmi ces choses aussi : l'empressement de l'acceptation des demandes [la personne veut que les demandes soient exaucées très vite], selon la parole du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) :



(Vos demandes sont exaucées tant que vous ne vous empressez pas, en disant : "J'ai invoqué et mes demandes n'ont pas été exaucées") Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.





Et il se peut que les demandes ne soient pas exaucées car elles proviennent des lèvres de ceux qui invoquent sans que le cœur soit uni aux lèvres, comme l'eau et l'air sont unis à l'âme .



Car la langue est le traducteur du cœur et son messager. Donc, l'invocation avec la langue tout en ayant un cœur distrait et inattentif, a peu d'utilité ou est vaine, et le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :



(Allah n'accepte pas les demandes provenant d'un cœur inattentif) rapporté Al-Haakim et Tirmidhi.



Les habitants de Basra entrèrent chez Ibrahim ibn Ad'ham et lui dirent :



-"Pourquoi invoquons-nous Allah depuis longtemps, et nos demandes ne sont pas exaucées ?". Il dit alors :

-"O Habitants de Basra ! Vos cœurs sont morts en ce qui concerne dix choses, alors comment vos demandes seront-elles exaucées ? :



Vous avez connu Allah et vous n'avez pas donné Ses droits ; vous avez lu le Coran et vous ne l'avez pas mis en pratique ; vous avez prétendu combattre le diable et vous lui avez obéi et vous l'avez suivi ; vous dites que vous êtes la communauté de Mohammed (qu'Allah prie sur lui et le salue) et vous ne pratiquez pas sa Sounnah ; vous avez prétendu entrer au Paradis et vous n'avez pas travaillé pour cela ; vous avez prétendu être sauvés de l'Enfer et vous vous y êtes jetés, vous avez dit que la mort est véridique et vous ne vous y êtes pas préparés ; vous vous êtes préoccupés des défauts des gens et vous avez délaissé vos défauts ; le bienfait d'Allah vous a recouverts et vous ne l'avez pas remercié ; et vous avez enterré vos morts et vous n'en avez pas tiré des leçons".



Donc, craignez Allah - ô musulmans -, dirigez-vous beaucoup plus vers Allah et implorez-Le avec un cœur sincère et un désir ardent, car Il est Celui qui détient en Sa main la royauté sur toute chose, et Il protège et n'a pas besoin d'être protégé :



{N'est-ce pas Lui qui répond à l'angoissé quand il L'invoque, et qui enlève le mal, et qui vous fait succéder sur la terre, génération après génération, - Y a-t-il donc une divinité avec Allah ? C'est rare que vous vous rappeliez !} [An-Nahl (les Abeilles) : 62].




Deuxième sermon




O Musulmans !




Craignez Allah, et sachez que vous vous trouvez au début de dix jours bénis ; dix jours dans lesquels se trouvent le bien et la bénédiction qui ne se trouvent pas dans les autres jours ; dans ces dix jours, se trouve une nuit qui est meilleure que mille mois, celui qui sera privé de son bien, sera véritablement privé ; c’est une nuit bénie :





{Durant laquelle est décidé tout ordre sage}[La Fumée : 4].



Pendant cette nuit, les actions sont meilleures que les actions accomplies durant quatre-vingt trois ans ; quiconque prie durant cette nuit en étant croyant et en espérant recevoir la récompense, ses péchés commis dans le passé seront pardonnés.



Au nom d’Allah le Miséricordieux, le Très Miséricordieux :

{Nous l’avons certes, fait descendre (le Coran) pendant la nuit d’Al-Qadr. Et qui te dira ce qu’est la nuit d’Al-Qadr ? La nuit d’Al-Qadr est meilleure que mille mois.

Durant celle-ci descendent les Anges, ainsi que l’Esprit, par permission de leur Seigneur pour tout ordre. Elle est paix et salut jusqu’à l’apparition de l’aube} [Al-Qadr : 1-5 ].



Les anges descendent beaucoup durant cette nuit à cause de l’abondance de sa miséricorde ; et en ce qui concerne l’Esprit, il est dit que c’est l’ange Gabriel ; et il est aussi que ce sont des anges particuliers.





Et il faut faire des efforts pour rechercher cette nuit pendant les dix derniers jours du mois de Ramadan, et augmentez les bonnes œuvres, les invocations et les demandes adressées à Allah durant cette nuit. Et il est de la Sounnah que la personne dise pendant cette nuit :



(O Seigneur ! Tu es Grand Pardonneur et Tu aimes le pardon, donc pardonne-moi ! O Musulmans ! O Seigneur ! Tu es Grand Pardonneur et Tu aimes le pardon, donc pardonne-moi !) Rapporté par l’imam Ahmed, et les auteurs des Sounnanes, d’après Aïcha (qu'Allah soit satisfait d'elle).





Et sachez - qu’Allah vous protège - que les efforts durant ces dix derniers jours, doivent être accomplis avec sincérité et en suivant la Sounnah du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) ; de même que l’I’tikaaf (la retraite spirituelle) fait partie de la Sounnah pendant ces dix derniers jours, car le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) l’accomplissait pendant les dix derniers jours jusqu’à ce qu’il mourut, comme il est rapporté dans les deux recueils de hadiths authentiques et dans d’autres livres de hadiths.



Et cet effort ne doit pas être troublé par l’excès en essayant de connaître cette nuit à travers certains effets et signes qui ont été rapportés, ou ce qui est raconté chaque année par certaines personnes qui commentent les rêves ou qui voient des choses en rêve, et sur lesquelles aucune loi religieuse ne peut être fondée, comme l’ont mentionné An-Nawawi, Ach-Chaatibi, Cheikh Al-Islam, Ibn Al-Quayyim et d’autres ; de plus le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) la vit en rêve et on la lui fit oublier.





Et il ne faut pas tenir compte du fait que certains commentateurs des rêves disent que le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) dit à ses compagnons :

(Je vois que vos rêves s’accordent), car l’interprétation du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) est une vérité, et ce qu’il dit est une vérité soutenue par la révélation, ce qui ne l’est pas concernant les autres personnes.



De plus, la circulation des rêves entre les gens au sujet de la nuit du destin, est une perte de temps, et un piège du diable afin qu’il corrompe leurs déterminations et négligent de prier les autres nuits.



Et ce qui est juste selon les savants, est que personne ne peut déterminer la nuit du destin avant qu’elle ne vienne, mais au contraire, la connaissance de cette nuit a été élevé [auprès d’Allah] jusqu’au jour du jugement, et il est donc impossible qu’une personne la voit, qu’elle soit un commentateur des rêves, un bien-aimé d’Allah, un saint ou un savant.



Et Al-Boukhari a rapporté dans son recueil de hadiths authentiques, d’après Oubaadah ibn As-Saamit (qu'Allah soit satisfait de lui) qui a dit :



-« Le messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) sortit pour nous parler de la nuit du destin, et deux hommes parmi les musulmans s’affrontèrent. Il dit alors :



(Je suis sorti pour vous parler de la nuit du destin (pour vous annoncer le jour de la nuit du destin), alors untel et untel s’affrontèrent, et elle fut élevée [relevée] ; donc, il se peut que ce soit mieux pour vous ainsi ; recherchez-la donc durant la neuvième, la septième et la cinquième nuit) [c’est-à-dire la nuit avant le vingt-cinquième jour, le vingt-septième jour et le vingt-neuvième jour).



Et la sagesse - serviteurs d’Allah - résidant dans le fait qu’elle fut cachée, est pour que ceux qui la recherchent, font des efforts durant les dix derniers jours complets, c’est la raison pour laquelle le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) faisait la retraite spirituelle pendant les dix derniers jours, afin qu’il puisse trouver cette nuit.



Puis, sachez que ce qui est le plus juste concernant ce qui a été rapporté sur le signe de cette nuit après qu’elle soit passée, ce que Mouslim a rapporté dans son recueil de hadiths authentiques, qu’Oubaï ibn Kâab a mentionné que son signe distinctif est :



(Que le soleil se lève le matin suivant la nuit du destin en étant blanche sans aucun rayon).

Et il se peut que ce soit un effort d’interprétation provenant de lui (qu'Allah soit satisfait de lui), et il se peut que ce soit particulier à la nuit du destin qu’ils trouvèrent à leur époque. Et Allah Seul détient la science.



Craignez donc Allah - ô Musulmans -, empressez-vous d’accomplir les actions avant qu’il ne soit trop tard, et hâtez-vous d’aller vers un Paradis dont la largeur correspond aux cieux et à la terre, et qui a été préparé pour les pieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amira



Nombre de messages : 656
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Re: Préparation pour le mois de Ramadhan   Lun 11 Juil 2011, 09:20

barakalllah fik OM, mais j'ai des observations :

C'est trés long, je te dis OM; essaie de les mettre en 2 fois, j'ai une préférence S.V.P j'aime beaucoups bien sûr si tu peux; lire les hadites et le coran en arabe. merci OM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Préparation pour le mois de Ramadhan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Préparation pour le mois de Ramadhan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est parti pour un mois de Ramadan...
» Conseils pour 6 mois en Irlande en famille
» quels jouets pour un BB de 6 mois ?
» quel bon couffin pour les premiers mois ?
» angoisse séparation à 22 mois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Infertilité Maghreb  :: Pause thé à la menthe ....-
Sauter vers: