Forum Infertilité Maghreb

Forum de l'amitié et de la fertilité
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dossier : Le jeûne du Ramadan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Dossier : Le jeûne du Ramadan   Ven 09 Juil 2010, 17:56



As Salam 'Aleykoum

Bismillahi r-Rahmani r-Rahim.

Bientôt bi idnillah le ramadan je vous souhaite ainsi qu'à votre famille un très bon mois de Ramadan 2011.

Qu'Allah, Glorifié et Exalté, agrée notre jeûne et nos prières et nous fasse profiter de ce mois bénit entre tous.

Amin.

A cette occasion je vous propose un dossier sur le jeûne dans l'Islam. Vous y trouverez des textes sur les mérites du Jeûne ainsi que sur les rêgles et statuts juridiques le concernant.



Bonne lecture, et c'est Allah qui accorde le succès...




Dernière édition par oum_maryam le Dim 31 Juil 2011, 14:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Dossier : Le jeûne du Ramadan   Ven 09 Juil 2010, 18:03


Les bénéfices du jeûne - Cheikh Oussaamah Khayaat


Serviteurs d’Allah !

Craignez Allah, car un grand mois béni vous est venu, pendant lequel les portes du Paradis sont ouvertes et les portes de l’enfer sont fermées, et Allah regarde votre concurrence dans le bien.

Donc, faites voir à Allah du bien de vous-mêmes, car l’heureux est celui qui sera touché par la miséricorde d’Allah et aura obtenu le pardon et la satisfaction, tandis que le malheureux est celui qui sera privé de la miséricorde d’Allah (le Puissant et le très Haut) pendant le mois de la miséricorde, du pardon et de l’affranchissement de l’enfer.

O Musulmans !

Entre l’exagération de celui qui exagère, son gaspillage, sa distraction et ses paroles inutiles, et entre la distraction de celui qui est inattentif (distrait) et son oubli, le croyant sincère et éveillé profite des occasions de la vie qu’Allah a donné à ses serviteurs, et surtout, l’occasion du jeûne pendant le mois du jeûne ; et il fournit des efforts pour faire fructifier le temps de ce mois en espérant atteindre ce qu'il désire, ce qui lui procurera une bonne vie et qui lui donnera une bonne fin dans la vie de ce monde et le jour du jugement.

Les bienfaits du jeûne et ses effets bénéfiques sont innombrables, sauf que l’effet le plus évident de cette obligation bénie est la maîtrise des langues obstinées, leur correction et leur purification des paroles détestables et des discours réprouvés afin qu’ainsi se réalise la qualité du croyant complet que le messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a cité par sa parole :

(Le croyant n’est pas calomniateur, ne maudit pas souvent, ne dit pas des propos indécents et ne prononce pas des paroles obscènes) rapporté par Ahmed dans son « Mousnad » et Tirmidhi dans son « Jaamî ».

Ce hadith éducatif important, serviteurs d’Allah, est la chose la plus évidente qui nous pousse à faire attention à la langue et à diriger les regards vers elle, et ceci est la qualité des gens doués de raison, l’habitude des gens intelligents et le chemin de ceux qui voient ; car les défauts de la langue et ses préjudices sont ce dont on craint le plus les méfaits et dont il faut se méfier des conséquences ; à cause d’elle, les choses s’aggravent, le danger augmente, les calamités descendent, les maladies sont plus fortes et le médicament (le remède) n’est plus bénéfique ; alors, la haine se répand et on perd l’espoir de la guérison.

Et il vous suffit, serviteurs d’Allah, la parole du messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) à Mouâdh ibn Jabal (qu'Allah soit satisfait de lui) lorsqu’il lui demanda avec étonnement :

-« Et nous serons jugés à propos de ce que nous disons ! ». Il dit (qu'Allah prie sur lui et le salue) :

(Que ta mère ne t’ai pas enfanté, ô Mouâdh ! Les gens ne sont-ils jetés en enfer sur leurs visages - ou il a dit : sur leurs nez - à cause des paroles prononcées par leurs langues ?) rapporté par Ahmed dans son « Mousnad » et Abou Dawoud et Tirmidhi dans leurs « Sounnanes ».

C’est la raison pour laquelle le musulman, qui jeûne en recherchant le visage (la satisfaction) de son Seigneur le très Haut et en espérant recevoir la promesse d’Allah comme le messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(Quiconque jeûne le mois de Ramadan en ayant la foi et en espérant recevoir la récompense, ses péchés commis dans le passé lui seront pardonnés) rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

Ce musulman doit toujours se rappeler qu’insulter un musulman fait partie de la débauche, comme il est rapporté dans un hadith du prophète véridique (que les prières et la paix d’Allah soient sur lui), cela signifie la désobéissance aux ordres d’Allah, et la transgression de ses limites ; l’homme est énormément injuste envers lui-même en diminuant la grandeur et la valeur de son âme en ce qui concerne la foi lorsqu’il l’expose à la calomnie, à la malédiction, à l’indécence, et à l’obscénité, alors qu'il ne lui est pas permis de faire cela ; et en reniant aussi les droits de la fraternité qu’Allah a bénie et par laquelle il a décrit les croyants en disant :

{Les croyants ne sont que des frères}.

Et il doit se rappeler aussi que salir (souiller) les langues avec les saletés de ce mal pendant le jeûne est encore plus détestable, plus réprouvé et son interdiction est plus forte ; c’est la raison pour laquelle le prophète a avertit contre cela par sa parole (qu'Allah prie sur lui et le salue) :

(Le jeûne est une protection ; donc, lorsque l’un d’entre vous jeûne, il ne doit pas tenir des propos obscènes et il ne doit pas crier ; et si une personne l’insulte ou le combat, qu'il dise : « Je jeûne, je jeûne ») rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

Et le but recherché est que le musulman qui jeûne se rappelle lui-même qu’il jeûne afin de freiner la montée du mal et qu'il rappelle aussi son frère, peut-être qu'il sera touché par la miséricorde de son Seigneur, il s’abstiendra ainsi du mal qu'il voulait commettre et il arrêtera l’hostilité.

Et dans cette parole élevée du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue), serviteurs d’Allah, nous comprenons qu’il faut maîtriser l’âme et l’empêcher de répondre au mal par le mal, de même qu'il faut contrôler la langue et l’empêcher de tomber dans l’ignorance, les insultes et la dispute qui engendrent l’hostilité, la haine et la séparation entre les gens.

De plus, l’obligation du jeûne est une grande occasion pour s’habituer à fournir cet effort et pour consolider cette purification ; le musulman qui jeûne, maîtrise son âme pendant les journées de ce mois et ses nuits, et il exhorte ses frères à maîtriser leurs âmes en étant doux avec eux et sans les traiter avec rudesse, afin que le jeûne soit une préparation et une provision pour le futur, et une preuve évidente que le jeûne a atteint son but en réalisant la piété.

Je cherche refuge auprès d’Allah contre satan le maudit :

{O vous qui avez cru ! On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à vos prédécesseurs. Peut-être serez-vous pieux ! . Un nombre compté de jours. Celui d’entre vous qui est malade ou en voyage, un nombre équivalent d’autres jours. A ceux qui en éprouve une trop grande fatigue (pour vieillesse avancée ou maladie grave et incurable), une compensation consistant à nourrir un miséreux. Celui qui est volontaire pour davantage, c’est encore mieux pour lui. Mais jeûner vous est bien plus préférable si vous saviez}.

Deuxième sermon

Serviteurs d’Allah !

Jeûner ce mois béni comme Allah et Son prophète le messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) l’ont ordonné est comme un message qui a un effet considérable dans les cœurs .

Donc, le devoir de la communauté est de présenter ce message à l’Humanité comme étant une preuve évidente de la soumission complète à Allah (qu'il soit exalté) et l’obéissance parfaite à ses ordres et ses interdictions et les faire passer avant tout ce que nous aimons ; et une preuve aussi de la purification des âmes et de leur ascension vers la perfection, de la fermeté de la fraternité et des liens, de la propagation de la compassion réciproque, et de la sympathie entre les gens d’une même communauté.

Donc, serviteurs d’Allah, craignez Allah, et faites des efforts pour protéger et sauvegarder ce message jusqu’à qu’il atteigne l’horizon en étant vivant et efficace.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Dossier : Le jeûne du Ramadan   Ven 09 Juil 2010, 18:06

L’état du musulman en Ramadan
Que dites-vous aux musulmans à l’occasion de l’entrée du mois de Ramadan ?


Louanges à Allah

Allah le Très Haut dit : « (Ces jours sont) le mois de Ramadân au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement. Donc, quiconque d' entre vous est présent en ce mois, qu' il jeûne! Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu' il jeûne un nombre égal d' autres jours. - Allah veut pour vous la facilité, Il ne veut pas la difficulté pour vous, afin que vous en complétiez le nombre et que vous proclamiez la grandeur d' Allah pour vous avoir guidés, et afin que vous soyez reconnaissants! » (Coran, 2 : 185).

Ce mois béni est une grande occasion pour le bien, la pratique cultuelle, la dévotion et l’obéissance (à Allah).

C’est un mois important, une belle occasion , un mois au cours duquel les bonnes œuvres sont décuplées, les mauvaises aggravées, les portes du paradis ouvertes et les portes de l’enfer fermées. Allah y agrée le repentir des auteurs de péchés et de mauvaises actions. C’est un mois dont le début est miséricorde, le milieu pardon et la fin affranchissement de l’enfer.

Remerciez Le pour les occasions de bien et de bénédiction qu’Il vous a données. Remerciez-Le de vous avoir réservé des causes de grâce et des catégories de bienfaits abondants. Profitez du passage de ces moments sacrés et de ces occasions privilégiées en les meublant par des actes de piété et par l’abandon des interdits. C’est ainsi que vous mènerez une bonne vie et accéderez au bonheur après votre mort.

Pour le vrai croyant, tous les mois sont des occasions pour la dévotion, toute sa vie étant une occasion pour l’obéissance. Mais son désir pour le bien se renforce considérablement en Ramadan, et son cœur se livre avec plus d’énergie à la dévotion. Il s’oriente vers son Maître Transcendant et Très Haut. Pour Sa grande générosité, notre Maître octroie Sa grâce aux croyants jeûneurs et leur accorde une récompense multipliée pendant ce temps particulier. Ils les rétribue abondamment pour leurs bonnes œuvres.

Combien aujourd’hui ressemble à la veille ! … Les jours passent rapidement comme des instants. A peine avons-nous accueilli le Ramadan que nous lui disons au revoir. Et, peu de temps après, nous accueillerons le Ramadan une nouvelle fois. C’est à nous de nous dépêcher d’accomplir de bonnes œuvres dans ce mois important et de veiller à tout ce qui peut plaire à Allah et nous procurer le bonheur le jour où nous Le rencontrerons.

Comment nous préparer pour le Ramadan ?

La préparation du Ramadan commence par un examen de conscience pour constater sa propre négligence dans la réalisation des exigences des deux attestations et dans l’accomplissement des obligations et l’abandon des sources de plaisir inutile ou suspect.

Le fidèle doit évaluer sa conduite afin que le Ramadan marque une accélération de sa progression dans la foi. Car celle-ci peut augmenter ou diminuer ; l’obéissance l’augmente et la désobéissance l’affaiblit. L’obéissance commence par la réalisation de la vraie servitude envers Allah seul. Cela est marqué par la croyance ferme qu’Allah est le seul qui mérite vraiment d’être adoré. Et puis on Lui consacre toute forme d’adoration sans Lui associer personne en cela. L’on doit aussi être convaincu que ce qui nous arrive ne pourrait pas ne pas nous arriver et ce qui nous a raté ne pourrait pas nous frapper puisque tout est prédéterminé.

Nous nous abstenons de tout ce qui s’oppose à la réalisation des deux attestations et nous évitons d’introduire des innovations dans la religion et réaffirmons notre alliance et notre désaveu ; nous nous allions avec les croyants et déclarons notre hostilité aux infidèles et hypocrites. Nous éprouvons de la joie quand les musulmans remportent une victoire contre leurs ennemis et nous suivons l’exemple du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) et ses Compagnons et appliquons Sa Sunna et celle des califes bien guidés qui lui ont succédé. Nous aimons la Sunna et ceux qui l’appliquent et nous la défendons partout et toujours.

Ensuite nous faisons notre propre examen de conscience pour la négligence que nous manifestons dans les pratiques rituelles comme l’accomplissement des prières en groupe, le rappel d’Allah, le Puissant et Majestueux, le respect des droits du voisin des proches et des autres musulmans. Il en est de même de notre laxisme relatif à la recommandation du bien, à l’interdiction du mal, à la recommandation mutuelle de la vérité, à la persévérance en cela, à la persistance dans l’abandon des mauvais actes et dans l’accomplissement des actes cultuels et l’endurance des décrets d’Allah le Puissant et Majestueux.

L’examen de conscience doit encore concerner les actes de désobéissance et l’acharnement aux plaisirs. Il s’agit alors de cesser tout acte de désobéissance majeur ou véniel ; qu’il soit accompli à l’aide de l’œil comme un regard porté sur un objet interdit ou par l’oreille comme l’écoute de la musique ou par le pied comme la marche vers ce qu’Allah le Puissant et Majestueux n’agrée pas ou par les mains comme leur usage contraire à l’agrément d’Allah ou la bouche comme la consommation de ce qu’Allah a rendu illicite comme le fruit de l’usure ou de la corruption ou d’autres revenus qui entrent dans la rubrique : spoliation des biens d’autrui.

Nous devrions avoir présent à l’esprit qu’Allah tend la main le jour pour permettre au pécheur de la nuit de se repentir et tend la main la nuit pour permettre au pécheur du jour de se repentir. A ce propos, Allah le Très Haut a dit : «- Et concourez au pardon de votre Seigneur, et à un Jardin (paradis) large comme les cieux et la terre, préparé pour les pieux, - qui dépensent dans l' aisance et dans l' adversité, qui dominent leur rage et pardonnent à autrui - car Allah aime les bienfaisants -- et pour ceux qui, s' ils ont commis quelque turpitude ou causé quelque préjudice à leurs propres âmes (en désobéissant à Allah), se souviennent d' Allah et demandent pardon pour leurs péchés - et qui est - ce qui pardonne les péchés sinon Allah? - et qui ne persistent pas sciemment dans le mal qu' ils ont fait. - Ceux-là ont pour récompense le pardon de leur Seigneur, ainsi que les Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement. Comme est beau le salaire de ceux qui font le bien! » (Coran, 3 :133-136 ) et : « - Dis: "Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d' Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c' est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux.» (Coran, 39 :53 ) et : «- Quiconque agit mal ou fait du tort à lui-même, puis aussitôt implore d' Allah le pardon, trouvera Allah Pardonneur et Miséricordieux. » (Coran, 4 :110 ).

C’est avec cet examen de conscience, avec ce repentir et cette imploration du pardon que nous devrions accueillir le Ramadan : « Le vrai intelligent est celui qui se maîtrise et œuvre pour préparer la mort. L’incapable est celui qui s’adonne à la passion et souhaite tout obtenir d’Allah ».

Le mois de Ramadan est certes un mois de profits et de gains. Le commerçant averti saisit les opportunités pour augmenter ses bienfaits. Profitez de ce mois grâce à la dévotion par la multiplication des prières, la lecture du Coran, le pardon aux autres, la bienfaisance à leur égard et la distribution d’aumônes aux pauvres.

En Ramadan, on ouvre les portes du paradis, ferme les portes de l’enfer , enchaîne les démons et lance chaque nuit cet appel : ô celui qui cherche le bien ! Avance. Ô celui qui cherche le mal ! Recule.

Soyez de bons serviteurs d’Allah fidèles à la tradition des ancêtres pieux et guidés par la Sunna de votre Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) de sorte à obtenir au sortir du Ramadan le pardon de vos péchés et l’exaucement de vos bonnes œuvres.

Sachez que le Ramadan est le meilleur des mois. Ibn al-Qayyim dit : « La comparaison des choses créées par Allah amène à préférer le Ramadan à tous les autres mois et ses dix dernières nuits à toutes les autres ». Voir Zad al-m’aad, 1/56.

Ce mois est préféré aux autres pour quatre raisons :

Premièrement, il comprend la meilleure nuit de l’année, la nuit du Destin à propos de laquelle Allah le Très Haut a dit : «- Nous l' avons certes, fait descendre (le Coran) pendant la nuit d' Al-Qadr. - Et qui te dira ce qu' est la nuit d' Al-Qadr? - La nuit d' Al-Qadr est meilleure que mille mois. - Durant celle-ci descendent les Anges ainsi que l' Esprit, par permission de leur Seigneur pour tout ordre. - Elle est paix et salut jusqu'à l' apparition de l' aube. » (Coran, 97 :1-5).

La pratique cultuelle faite dans cette nuit est meilleure que les pratiques cultuelles faites dans mille autres mois.

Deuxièmement, c’est au cours de ce mois que le meilleur livre fut révélé au meilleur des prophètes (bénédiction et salut soient sur lui). A ce propos le Très Haut a dit : « (Ces jours sont) le mois de Ramadân au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement.» (Coran, 2 : 185) et : « - Nous l' avons fait descendre en une nuit bénie, Nous sommes en vérité Celui qui avertit, - durant laquelle est décidé tout ordre sage, - c' est là un commandement venant de Nous. C' est Nous qui envoyons (les Messagers),» (Coran, 44 : 3-5).

Dans al-Mu’djam al-Kabir, at-Tabarani a rapporté à la suite d’Ahmad d’après Wailah ibn al-Asqu’a (P.A.a) que le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Les feuilles d’Ibrahim furent révélées durant la première nuit du Ramadan, et la Thora à la sixième nuit du mois et le Coran à la vingt quatrième » (hadith déclaré bon dans as-Silsila as-Sahihi, 1575).

Troisièmement, les portes du paradis sont ouvertes pendant ce mois et les portes de l’enfer fermées et les démons enchaînés.

D’après Abou Hourayra (P.A.a) le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « A l’arrivée du Ramadan, les portes du paradis sont ouvertes, celles de l’enfer fermées et les démons enchaînés » (cité par al-Boukhari et Mouslim).

An-Nassaï a rapporté d’après Abou Hourayra (P.A.a) que le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « A l’arrivée du Ramadan, les portes du paradis sont ouvertes, celles de l’enfer fermées et les démons enchaînés » (déclaré authentique par al-Albani dans Sahih al-Djami, 471). At-Tirmidhi , Ibn Madja et Ibn Khouzayma (selon une version) ont rapporté : « Dès la première nuit du Ramadan, les démons et les plus méchants des djinns sont enchaînés et les portes de l’enfer sont toutes fermées et celles du paradis toutes ouvertes. L’on appellera ainsi : ô chercheur du bien ! Avance. Ô chercheur du mal ! Recule. Et, à chaque nuit, Allah affranchit des gens de l’enfer » (déclaré bon par Al-Albani dans Sahih al-Djami (759).

Si on dit : si les démons sont enchaînés pourquoi tant de maux et de péchés arrivent en Ramadan ?

La réponse est que ceux qui respectent les règles et conditions du Ramadan ne sont concernés que faiblement. On peut aussi dire que seule une partie des démons est enchaînée : les plus méchants.

On peut encore dire qu’il s’agit d’une diminution des maux. Ce qui est constaté. Car les maux et péchés sont moins fréquents dans ce mois. En outre, l’enchaînement de tous les démons n’impliquent pas nécessairement l’absence total de maux et péchés, ceux-ci ayant d’autres causes que les démons, comme les mauvaises âmes, les habitudes odieuses et les démons à visage humain. Voir al-fateh, 4/145.

Quatrièmement, le mois comprend beaucoup d’actions cultuelles. Certains de celles-ci ne se retrouvent qu’en Ramadan. C’est le cas du jeûne, des prières nocturnes, de la distribution des nourritures, de la retraite pieuse, de l’aumône et de la lecture du Coran.

Je demande à Allah, l’Auguste, l’immense de nous assister tous à bien jeûner, à bien célébrer les prières nocturnes, à faire les actes d’obéissance et à nous abstenir des interdits.

Louanges à Allah, le Maître des Univers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rose des sables



Nombre de messages : 5400
Age : 37
Localisation : Tunisie
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Dossier : Le jeûne du Ramadan   Dim 11 Juil 2010, 14:51

Merci OM

_________________
يارب لا تذرنى فرداً وانت خير الوارثين
لا إله إلا أنت سبحانك إني كنت من الظالمين
Début PMA 2005
Moi: Trompe droite bouchée
Lui: OATS sévère
4IAC: ----
ICSI 1: ----


http://www.shbab1.com/2minutes.htm
http://www.israel-stop.com/fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aldjia



Nombre de messages : 512
Age : 38
Localisation : France
Date d'inscription : 28/04/2010

MessageSujet: Re: Dossier : Le jeûne du Ramadan   Lun 12 Juil 2010, 21:05

Merci...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
myna



Nombre de messages : 1622
Age : 48
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: dossier   Jeu 05 Aoû 2010, 00:15

merci oumeryem pour tes efforts trés louables; c un beau travail que tu nous présente chaque fois afin de mieux comprendre notre belle religion l'ISLAM.
on t'attends avec impatience pour nous offrir encore plus de lectures et de récits.
je te signale aussi que je t'ai envoyé un mp et que j'attends ta réponse.merci d'avance.

bon ramadhan à toutes, à vos familles, inchaallah tous vos projets se concrétiseront et que nos douaas seront entendus par le tout puissant.amine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
myna



Nombre de messages : 1622
Age : 48
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: dossier   Ven 06 Aoû 2010, 03:26

up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Dossier : Le jeûne du Ramadan   Lun 06 Sep 2010, 17:05

Règles derniers jours de Ramadan



assalamou 3alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouhou


Ce qui suit est une khoutba, avec sa traduction, tirée du site du Chaykh 'Abdourrazaq Al-'Abbad traitant des règles relatives aux derniers jours de Ramadan, que j'ai utilisé pour lors du Djoumou'a aujourd'hui.


إن الحمد لله نحمده و نستعينه ونستغفره ونتوب إليه ونعوذ بالله من شرور أنفسنا وسيئات أعمالنا من يهده الله فلا مضل له ومن يضلل فلا هادي له، وأشهد أن لا إله إلا الله وحده لا شريك له، وأشهد أنّ محمّداً عبده ورسوله صلى الله وسلَّم عليه وعلى آله وصحبه أجمعين.

أما بعد. معاشرَ المؤمنينَ عباد الله! اتقوا الله تعالى، وراقبوه مراقبة من يعلم أن ربَّه يسمعه ويراه.


Frères et sœurs croyants, serviteurs et servantes d’Allah ! Faites preuves de Taqwa vis-à-vis d’Allah ! Et appréhendez Sa colère comme le fait celui qui sait que son Seigneur l’entend et le voit !


عباد الله! لقد كانت أيامُ هذا الشهرِ الكريم، معمورةً بالصيامِ والذّكرِ وتلاوةِ القرآن، ولياليَه، مُنِيرَةً مُضِيئَةً بالصلاةِ والقيام. لقد مَضَتْ تلك الأيَّامُ الغُرَر، وانْقَضَتْ تلك الليالي الدُّرَر، وكأنما هي ساعةٌ من نهار! فنسأل اللهَ الكريمَ أن يَخْلُفَ علينا ما مَضَى مِنْهَا بالبركةِ فيما بَقِي، وأن يُتِمَّ لنا شهرَنَا الكريمَ بالرحمةِ والمغفرة، والعِتْقِ مِنَ النار، وأن يُعِيدَهُ علينا أَعْوَاماً عديدة، ونحن نَتَمَتَّعُ باليُمْنِ والإيمان، والسّلامةِ والإسلام.


Serviteurs et servantes d’Allah ! Les jours de ce mois béni étaient pleins de jeûne, de dhirk (d’invocation) et de lecture du Coran ; tout comme ses nuits étaient éclairées et illuminées par la prière et la veillée !

Ces jours précieux sont passés et ces nuits d’une valeur inestimable ont pris fin, comme s’il ne s’était écoulée qu’une heure de la journée !


عباد الله! إنَّ اللهَ شَرَعَ لكم في خِتَامِ هذا الشهر، عباداتٍ جليلة، يَزْدَادُ بها إيمانُكم، وتَكْمُلُ بها عبادتُكُم، وتَتِمُّ بها نِعْمَتُ ربِّكم عليكم، ألا وهي زكاةُ الفِطر، والتكبيرُ عند إكمالِ عِدَّةِ الصيام، وصلاةُ العِيد.

Serviteurs et servantes d’Allah ! Allah vous a certes légiférés des adorations importantes par le biais desquelles votre foi augmente, votre adoration se complète et le bienfait que votre Seigneur vous octroie se parachève !

Ces adorations sont : Zakat Al-Fitr, le Takbir (le fait de dire « Allahou Akbar ») lorsque les jours du jeûne (de Ramadan) sont complétés et la prière de l’Aïd !


عباد الله! أمّا زكاةُ الفطر، فقد فَرَضَهَا رسولُ الله صلى الله عليه وسلم صاعاً مِنْ طَعَامٍ. ففي الصّحيحَين، عن عبدِ اللهِ بنِ عُمَرَ رضي الله عنهما قال: ((فَرَضَ رَسُولُ اللَّهِ - صلى الله عليه وسلم - زَكَاةَ الْفِطْرِ صَاعًا مِنْ تَمْرٍ، أَوْ صَاعًا مِنْ شَعِيرٍ، عَلَى الْعَبْدِ وَالْحُرِّ وَالذَّكَرِ وَالأُنْثَى، وَالصَّغِيرِ وَالْكَبِيرِ مِنَ الْمُسْلِمِينَ، وَأَمَرَ بِهَا أَنْ تُؤَدَّى قَبْلَ خُرُوجِ النَّاسِ إِلَى الصَّلاَةِ. ))

وفي الصّحيحَين أيضاً، عن أبي سعيدٍ الخدريِّ رضي الله عنه قال: ((كُنَّا نُخْرِجُ فِى عَهْدِ رَسُولِ اللَّهِ - صلى الله عليه وسلم - يَوْمَ الْفِطْرِ صَاعًا مِنْ طَعَامٍ. وَكَانَ طَعَامُنَا الشَّعِيرَ وَالزَّبِيبَ وَالأَقِطَ وَالتَّمْرَ. ))

وقال ابن عباس رضي الله عنهما: ((فَرَضَ رَسُولُ اللَّهِ - صلى الله عليه وسلم - زَكَاةَ الْفِطْرِِ طُهْرَةً لِلصَّائِمِ مِنَ اللَّغْوِ وَالرَّفَثِ، وَطُعْمَةً لِلْمَسَاكِينِ. فمَنْ أَدَّاهَا قَبْلَ الصَّلاَةِ، فَهِىَ زَكَاةٌ مَقْبُولَةٌ، وَمَنْ أَدَّاهَا بَعْدَ الصَّلاَةِ، فَهِىَ صَدَقَةٌ مِنَ الصَّدَقَاتِ. ))

Serviteurs et servantes d’Allah ! Concernant Zakat Al-Fitr, le Messager d’Allah, paix et bénédictions d’Allah sur lui, a ordonné pour la Zakât al-Fitr de donner un Sâ’ de nourriture. Il est rapporté dans les sahihs d’Al-Boukhari et de Mouslim que ’Abdoullah Ibn ’Omar, qu’Allah l’agrée, a dit :

« Le Prophète, paix et bénédictions d’Allah sur lui, a ordonné à l’esclave et à la personne libre, aux hommes et aux femmes, aux jeunes et aux vieux parmi les musulmans, de donner un Sâ’ de dattes ou un Sâ’ d’orge pour Zakât al-Fitr. Et il a ordonné qu’on s’en acquitte avant que les gens ne sortent pour la prière (de l’Aïd). »

Il est également rapporté dans les sahihs d’Al-Boukhari et de Mouslim que Abou Sa’id Al-Khoudri, qu’Allah l’agrée, a dit :

« Au temps du Messager d’Allah, paix et bénédictions d’Allah sur lui, nous donnions pour Zakât al-Fitr un Sâ’ de nourriture. Et notre nourriture était l’orge, les raisins secs, le fromage et les dattes. »

Et Ibn ’Abbas, qu’Allah l’agrée, a dit : « Le Prophète, paix et bénédictions d’Allah sur lui, a ordonné Zakat Al-Fitr qui est pour le jeûneur une purification des paroles futiles et grossières qu’il aura prononcées et elle est pour les pauvres une nourriture. Celui qui s’en acquitte avant la prière (de l’Aïd), alors ce sera une Zakat acceptée.

Par contre, celui qui s’en acquitte après la prière (de l’Aïd), alors, ce ne sera qu’une simple aumône. »

عباد الله! ويَجِبُ أن يٌخْرِجَهَا المسلمُ عن نفسِه، وعن من تَلْزَمُهُ نفقتُهُ من زوجةٍ وأولاد، وسائرِ من يُنْفِقُ عليهم، و لا يَجِبُ إخراجُهَا عنِ الحَمْلِ الذي في البَطْن، ولكن، كَونُهُ يُخْرِجُهَا عنه من بابِ الاستحباب.

ويُخْرِجُها في البَلَدِ الذي وَافَاهُ تَمَامُ الشهرِ فيه. وإن كان من يَلْزَمُهُ أَنْ يُفَطِّرَ عنهم في بَلَدٍ، وهو في بَلَدٍ آخَر، فإنه يُخْرِجُ فِطْرَتَهُم مع فِطْرَتِهِ في البَلَدِ الذي هو فيه. ويَجُوزُ أن يُفَوِّضَهُم في إخراجِهَا عنه وعنهم في بَلَدِهِم.


Serviteurs et servantes d’Allah ! Il est obligatoire que la personne la donne pour elle-même et pour ceux pour qui sont à sa charge (ceux pour qui elle doit dépenser) : femme, enfants et tous ceux qui sont à sa charge.

Par contre, il n’est pas obligatoire de la donner pour l’enfant se trouvant dans le ventre de sa mère. Cependant, il est préférable que la personne la donne.

Aussi, la personne la donne dans le pays dans lequel elle se trouve quand le mois s’achève. Et si ceux pour qui elle doit donner Zakat Al-Fitr se trouvent dans un pays et qu’elle se trouve dans un autre, elle donnera pour eux Zakat Al-Fitr en même temps qu’elle la sortira pour elle-même dans le pays dans lequel elle se trouve. Il est toutefois permis de les charger de la donner pour elle et pour eux dans leur pays.

ووَقْتُ إخراجِهَا عبادَ الله، يَبْدَأُ بغروبِ الشمسِ من ليلةِ العِيد، ويَسْتَمِرُّ إلى صلاةِ العِيد. ويَجُوزُ تَعْجِيلُهَا قَبْلَ العِيدِ بيَومٍ أو يَومَين، أي في اليومِ الثامِنِ والعِشْرِينَ واليوم التاسِعِ والعِشْرِينَ، وقبلَ ذلك لا يجوز. وتَأْخِيرُ إخراجِهَا إلى صَبَاحِ العيدِ قبلَ الصلاةِ أفضل. وإن أَخَّرَ إخراجَهَا عن صلاةِ العِيدِ من غيرِ عُذْرٍ أَثِم، ويَلْزَمُهُ إخراجُهَا، ولو تَأَخََّرَتْ عن يومِ العِيد، ويَكُونُ ذلك قضاءً.

Le moment pour donner Zakat Ak-Fitr, serviteurs et servantes d’Allah, débute au coucher du soleil de la nuit du ’Aïd et s’étend jusqu’à la prière du ’Aïd. Il est permis de la donner en avant un jour ou deux avant l’Aïd, c’est à dire les vingt-huitième et vingt-neuvième jours. Avant cela, c’est interdit !

Et il est préférable de la retarder jusqu’au matin du jour du ’Aïd, avant la prière.

Quant à celui qui la retardera et la donnera après la prière du ’Aïd sans excuse valable, il aura commis un péché. Il lui sera quand même obligatoire de la donner, même après le jour du ’Aïd, et ce, en guise de compensation.

وهي إنما تُصرَفُ للمساكينَ خاصَّةً، ولَيْسَ لجميعِ من تُصرَفُ لهم الزكاة، لِقَولِهِ صلى الله عليه وسلم: (( طُهْرَةٌ لِلصَّائِمِ وَطُعْمَةٌ لِلْمَسَاكِينِ. )) فيَدْفَعُهَا إليهم أو إلى وَكِيلِهِم، في وقتِ الإخراج. ومِقْدَارُ صدقةِ الفطرِ عَنِ الشخصِ الواحد، صاعٌ مِنَ البُرِّ، أو مِنَ الشَّعِيرِ، أو التَّمْرِ، أو الزَّبِيبِ، أو َالأَقِط. فيُخْرِجُ من هذه الأصنافِ ما كان مُعْتَادًا أَكْلُهُ في البَلَد. وكذلك يُخْرِجُ من غيرِها، مِمَا يَغْلُبُ استعمالُهُ في البَلَد، كالأَرْزِ، والذُّرَةِ، والدُّخْنِ، وغيرِها.

On ne doit la verser qu’aux pauvres, pas à tous ceux à qui on verse la Zakat sur les biens, conformément à la parole du Prophète, paix et bénédictions d’Allah sur lui :

« C’est pour le jeûneur une purification et pour les pauvres une nourriture. »

Donc, on leur verse, ou à leur représentant, dans le temps imparti pour la verser.

Et la quantité à donner pour Zakat Al-Fitr pour une personne est d’un sa’ de blé [un sa' est égal à quatre moud, et le moud est la quantité que peuvent contenir deux mains jointes] ou d’orge ou de dattes ou de raisins secs ou de fromage. Ainsi, on la verse avec ces sortes de nourritures si elles sont habituellement consommées dans le pays, tout comme on peut la verser avec ce qui est le plus souvent consommée dans le pays comme le riz, le maïs, les céréales et autre que cela.

ولا يَجْزِئُ عبادَ الله، دَفْعُ القيمةِ بأن يُخْرِجَ النقودَ بَدَلاً عَنِ الزكاة، لأن ذلك مُخَالِفٌ لِمَا أَمَرَ به رسولُ الله صلى الله عليه وسلم ومخالفٌ لعملِ الصّحابةِ رضي الله عنهم. فلم يَكُنْ إِخْرَاجُ القيمةِ مَعْرُوفاً في عَصْرِهِ، ولا عَصْرِ أَصْحَابِهِ، مع أنَّ النُّقُودَ كَانَتْ مَوجُودَةً. وقد قَالَ عليه الصلاة والسلام: : (( من عَمِلَ عَمَلاًً لَيْسَ عليه أَمْرُنَا فهو رَد. ))

Et il n’est pas permis, serviteurs et servantes d’Allah, de la donner par un équivalent en argent à la place de Zakat Al-Fitr (en nourriture), car cela est contraire à ce qu’a ordonné le Messager d’Allah, paix et bénédictions d’Allah sur lui, et aux actes des compagnons, qu’Allah les agrée. En effet, personne ne la versait en argent à son époque, paix et bénédictions d’Allah sur lui, ni à l’époque de ses compagnons, et pourtant, l’argent existait ! Alors que le Prophète, paix et bénédictions d’Allah sur lui, a dit :

« Celui qui accomplit un acte qui n’appartient pas à notre ordre (l’Islam), alors cela est rejeté »

عباد الله! وأمّا التكبير، فإنه يُشْرَعُ من غُرُوبِ الشمسِ ليلةَ العِيد، إلى صلاةِ العِيد. قال اللهُ تعالى: ﴿وَلِتُكْمِلُواْ الْعِدَّةَ وَلِتُكَبِّرُواْ اللّهَ عَلَى مَا هَدَاكُمْ وَلَعَلَّكُمْ تَشْكُرُونَ﴾ [البقرة185]

ويُسَنُّ جَهْرُ الرِّجالِ به في المساجدِ والأسواقِ والبيوت، إعلاناً بتعظيمِ الله، وإظهاراً لعبادتِه، وشُكْراً لِمَنِّهِ وكَرَمِهِ ونِعْمَتِهِ. وقد ثَبَتَ أن النبيَّ صلى الله عليه وسلم كَانَ يَخْرُجُ يَوْمَ الفطر، فَيُكَبِّرُ حَتى يَأْتِيَ المصلى، وحتى يَقْضِيَ الصلاةَ، فإذا قَضَى الصلاةَ، قَطَعَ التكبيرَ.

أما صفةُ التكبيرِ، فقد وَرَدَ عن بَعْضِ الصّحابةِ أنهم يَقُولُونَ: " الله أكبر الله أكبر لا إله إلا الله، الله أكبر الله أكبر ولله الحمد. "

يَقُولُ ذلك كلُّ مسلمٍ بِمُفْرَدِه. أما التكبيرُ الجماعيُّ بصوتٍ واحد، يَتَّفِقُ في البَدْءِ والاِنْتِهَاءِ، فَلَيْسَ مِنَ السُّنَةِ، ولم يَفْعَلْهُ أحدٌ من سلفِ الأمة. والخيرُ، كلُّ الخيرِ في اتّباعِهِم.

والسنّةُ في حقِّ النساء، أن يُكَبِّرْنَ سِراً لأَِنهنَّ مَأْمُورَاتٍ بِالسِّتْر.

Serviteurs et servantes d’Allah ! Concernant le Takbir (le fait de dire Allahou Akbar), alors, il est légiféré de le faire depuis le coucher du soleil de la nuit du ’Aïd jusqu’à la prière du ’Aïd. Allah le Très-Haut a dit dans le sens du verset:

« Afin que vous en complétiez le nombre et que vous proclamiez la grandeur d'Allah pour vous avoir guidés, et afin que vous soyez reconnaissants ! »

(Sourate 2 verset 185)

C’est une sounnah pour les hommes de le prononcer à voix haute à la mosquée [Ibn Taymiya rapporté qu’il y a unanimité des quatre imams sur le fait de le prononcer à haute voix], dans les commerces et dans les maisons afin de proclamer l’Immensité d’Allah, de manifester l’adoration d’Allah et de le remercier pour Son don, Sa générosité et Son bienfait !

Il a été rapporté de manière authentique que le Prophète, paix et bénédictions d’Allah sur lui, sortait le jour d’Al-Fitr en prononçant le Takbir (Allahou Akbar) jusqu’à ce qu’il arrive à la salle de prière et qu’il achève la prière (du ’Aïd). Puis, quand il achevait la prière, il arrêter de prononcer le Takbir.

En ce qui concerne la façon de prononcer le Takbir, il a été rapporté que certains compagnons disaient :

« Allahou Akbar, Allahou Akbar, La Ilaha Illa Llah, Allahou Akbar, Allahou Akbar, Wa Lillahi-l-Hamd. »

Chaque musulman dit cela seul ! Quant au fait de prononcer le Takbir en groupe d’une seule voix, en commençant et en finissant en même temps, cela ne fait pas partie de la sounnah, et pas un seul parmi les salafs de la communauté ne l’a fait. Et tout le bien se trouve dans le fait de les suivre !

Et la sounnah à ce sujet pour les femmes, c’est de prononcer le Takbir à voix basse, car il leurs est demandé d’être discrètes.

عباد الله! ومن الأحكامِ المتعلقةِ بالعِيدِ، أن المسلمَ يُسْتَحَبُ له الاغتسالُ لِلْعِيد، وأن يَلْبَسَ أَحْسَنَ ثِيَابِهِ، ولا يَجُوزُ لِلْمُسْلِمِ أَنْ يَتَجَمَّلَ، لا في العِيدِ ولا في غيرِهِ، بثِيَابٍ من حَرِيرٍ، أو ثِيَابٍ مُرْخَاةٍ مُسْبَلَةٍ، أو بِلِبَاسٍ يَصِفُ العَورةَ ويَحْجِّمُهَا، أو بأَلْبِسَةٍ مُخْتَصَّةٍ بالكفار! ولا يَجُوزُ له أن يَتَجَمَّلَ، لا في العيد ولا في غيرِه، بِحَلْقِ لِحْيَتِهِ لِتَحْرِيمِ ذلك، وثُبُوتِ حُرْمَتِهِ عَنْ رسولِ اللهِ صلى الله عليه وسلم! والجمالُ عبادَ الله، إنما هو باتّباعِ سُنَّةِ رسولِ اللهِ صلى الله عليه وسلم.

والمرأةُ عبادَ الله، يُشْرَعُ لها الخروجُ إلى المصلى بدون تَبَرُّجٍ، ولا تَزَيُّنٍ، ولا تَطَيُّبٍ. ويَجِبُ عليها، أن تَرْبَأَ بِنَفْسِهَا، من أن تَذْهَبَ لطاعةِ اللهِ، وهي مُتَلَبِّسَةٌ بِمَعْصِيةِ التَّبَرُّجِ والسُّفُورِ.

Serviteurs et servantes d’Allah ! Parmi les règles relatives à l’Aïd : le fait qu’il est recommandé au musulman de faire le Ghoussl pour l’Aïd et de s’habiller avec ses plus beaux vêtements.

Et il n’est pas permis, que ce soit pour l’Aïd ou à tout autre moment, de s’embellir avec un vêtement de soie, ou avec un vêtement desserré qui descend en dessous des chevilles, ou avec un vêtement décrivant la ’Awra et épousant les formes du corps ou avec des vêtements spécifiques aux mécréants !

Et il n’est pas permis, que ce soit pour l’Aïd ou à tout autre moment, de s’embellir en se rasant la barbe, ce qui est interdit (Haram) car il a été rapporté authentiquement que le Messager d’Allah, paix et bénédictions d’Allah sur lui, l’a interdit.

Il faut savoir que la beauté, serviteurs et servantes d’Allah, ne se trouve que dans le suivi de la sounnah du Messager d’Allah, paix et bénédictions d’Allah sur lui !

Quant à la femme, serviteurs et servantes d’Allah, il lui est légiféré de sortir pour la salle de prière sans découvrir ses charmes, sans s’embellir et sans se parfumer. Il lui est également obligatoire de s’éloigner du fait de sortir pour accomplir un acte d’obéissance à Allah alors qu’elle désobéit à Allah en s’habillant avec des vêtements découvrant ses charmes et en se dévoilant.

عبادَ الله! ويُسَنُّ للمسلمِ أن يَأْكُلَ تَمَرَاتٍ في عِيدِ الفطر، قَبْلَ أن يَغْدُوَ إلى المصلى، لفعلِ رسولِ اللهِ صلى الله عليه وسلم. ويُسَنُّ له، إذا خَرَجَ، أَنْ يُخَالِفَ الطريقَ، فَيَذْهَبُ في طريقٍ، ويَرْجِعُ فِي آخَر. ولَيْسَ قَبْلَ صلاةِ العِيد ولا بَعْدَهَا صلاة. فعن ابنِ عباسٍ رضي الله عنهما: ((أنَّ النبيَّ صلّى الله عليه وسلم صَلَّى يَوْمَ الْفِطْرِ رَكْعَتَيْنِ، لَمْ يُصَلِّ قَبْلَهَا وَلاَ بَعْدَهَا)) [متفق عليه]

لكن عبادَ الله، إذا كَانَتْ صلاةُ العِيد مُقَامَةً في المسجد، ودَخَلَهُ المسلمُ بَعْدَ صلاةِ الفجرِ، فإنه يُصَلَّي ركعتَينِ تحيةَ المسجد.

Serviteurs et servantes d’Allah ! Fait partie de la sounnah que la personne mange quelques dattes le jour du Fitr, avant de se diriger vers la salle de prière, conformément à l’acte du Messager d’Allah, paix et bénédictions d’Allah sur lui [rapporté par Al-Boukhari].

Tout comme il fait partie de la sounnah d’emprunter deux chemins différents en allant et en revenant de la prière de l’Aïd ; ainsi, il s’y rend par un chemin et il revient par un autre.





Et il n’y a pas de prière à effectuer avant ou après la prière du ’Aïd, conformément à ce qu’a rapporté Ibn ’Abbass, qu’Allah l’agrée, qui a dit :





« Le Prophète, paix et bénédictions d’Allah sur lui, a prié le jour d’Al-Fitr deux unités de prières, sans rien prier avant ou après. »





(Al-Boukhari et Mouslim)



Cependant, serviteurs et servantes d’Allah, si la prière de l’Aïd est effectuée dans la mosquée et que le musulman y entre après la prière du Fadjr, alors, il effectuera la prière de salutation de la mosquée.





أمّا حكمُ صلاةِ العيد، فقد رَجَّحَ غيرُ واحدٍ من أهلِ العلم، أنّها واجبةٌ على الأعيان، ولهم على ذلك أدلة. وفي المسألةِ خلافٌ بينَ أهلِ العلم، لا مجالَ لعَرْضِه. فالواجبُ على المسلمُ، أن يَحْرِصَ على هذا الخير، وأن لا يُفَرِّطَ في شهودِ هذا الجمعِ المبارك. ومن فَاتَتْهُ صلاةُ العِيد جَمَاعَة، صَلَّى ركعتَين. وليس لصلاةِ العِيدِ عبادَ الله، أذانٌ ولا إقامة. فعن جَابِرِ بْنِ سَمُرَةَ رضي الله عنه قال: ((صَلَّيْتُ مَعَ رَسُولِ اللَّهِ -صلى الله عليه وسلم- الْعِيدَيْنِ غَيْرَ مَرَّةٍ وَلاَ مَرَّتَيْنِ، بِغَيْرِ أَذَانٍ وَلاَ إِقَامَةٍ)). [رواه مسلم]

قَالَ ابنُ القيم، رحمه الله: "وكَانَ صلى الله عليه وسلم إذا انْتَهَى إلى المصلى، أَخَذَ في الصلاةِ من غير أذانٍ ولا إقامة، ولا قولِ "الصلاةَ جَامِعَة". والسنةُ أن لا يُفْعَلَ شيءٌ من ذلك."





Quant au statut de la prière de l’Aïd, plus d’un parmi les gens de science sont d’avis qu’elle est obligatoire pour chaque personne, et ils ont des preuves à ce sujet. Il y a cependant une divergence sur ce sujet entre les gens de science, mais ce n’est pas le moment de l’exposer.





Mais il est obligatoire au musulman de convoiter ce bien et de ne pas négliger d’être présent à ce rassemblement béni.





Concernant celui qui manquerait la prière de l’Aïd en groupe, il priera deux unités de prière.







Et il n’y a pas, serviteurs et servantes d’Allah, d’adhane et d’iquama pour la prière de l’Aïd. Djabir Ibn Samoura, qu’Allah l’agrée, a dit :





« J’ai prié avec le Messager d’Allah, paix et bénédictions d’Allah sur lui, les deux prières de l’Aïd plusieurs fois sans qu’il n’y ait eu d’adhane ou d’iquama. »

(Rapporté par Mouslim)





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Dossier : Le jeûne du Ramadan   Lun 06 Sep 2010, 17:06



Ibn Al-Quaiym, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit :





« Quand il (le Prophète, paix et bénédictions d’Allah sur lui) arrivait à la salle de prière, il entamait la prière sans adhane, sans iquama et sans dire « As-salatou Djami’a. D’ailleurs, la sounnah est de ne rien faire de tout cela ! »





وصفةُ صلاةِ العيدِ عباد الله، أن يُصَلِيَ ركعتَين، يَفْتَتِحُ الأولى بِسَبْعِ تكبيرات، والثانيةَ بخمسِ تكبيرات، لِمَا روى أحمدُ وغيرُهُ عن عائشةَ رضي الله عنها: ((أَنَّ رَسُولَ اللَّهِ -صلى الله عليه وسلم- كَانَ يُكَبِّرُ فِى الْفِطْرِ وَالأَضْحَى فِى الأُولَى سَبْعَ تَكْبِيرَاتٍ وَفِى الثَّانِيَةِ خَمْسًا)).

وقد ثَبَتَ فِعْلُ هذا عن غيرِ واحدٍ من أصحابِ رسولِ اللهِ صلى الله عليه وسلم.

عبادَ الله! والتكبيراتُ في صلاةِ العِيدِ سنة، ولَيْسَتْ بواجبة، ولا تَبْطُلُ الصلاةُ بتركِهَا. فإن نَسِيَهَا المسلمُ أو فَاتَهُ شيءٌ منها، أَكْمَلَ صلاتَهُ ولا شيءَ عليه.

ولم يُحْفَظْ عنه صلى الله عليه وسلم ذِكْرٌ معينٌ بين التكبيراتِ.

وثَبَتَ عن ابنِ مسعودٍ رضي الله عنه أنه قال: "بينَ كلِّ تكبيرتَينِ حمدٌ للهِ عز وجل وثناءٌ عليه".





La façon d’effectuer la prière de l’Aïd, serviteurs et servantes d’Allah, c’est d’effectuer deux unités de prière, en débutant la première par sept Takbir (Allahou Akbar) et la seconde par cinq Takbir, conformément à ce qu’a rapporté Abou Dawoud et d’autres, selon ’Aïcha, qu’Allah l’agrée, qui a dit :





« Le Prophète, paix et bénédictions d’Allah sur lui, effectuait sept Takbir dans la première unité de prière et cinq dans la seconde lors des prières d’Al-Fitr et d’Al-Adha. »





Il a d’ailleurs était rapporté authentiquement que plusieurs compagnons du Prophète, paix et bénédictions d’Allah sur lui, ont agis ainsi.





Serviteurs et servantes d’Allah ! Les Takbir lors de la prière de l’Aïd sont sounnah et non obligatoire. La prière n’est pas invalide s’ils sont délaissés. Ainsi, si le musulman les oublie ou qu’il en a raté, il continue et termine sa prière et n’a rien à faire de plus.





Il n’a pas été rapporté que le Prophète, paix et bénédictions d’Allah sur lui, faisant une invocation spéciale entre les Takbir. Il a par contre été rapporté authentiquement qu’Ibn Mas’oud, qu’Allah l’agrée, a dit :







« Entre chaque Takbir, on prononce des louanges et des éloges envers Allah, Glorieux et Majestueux. »





ثم، إنَّ رسولَ اللهِ صلى الله عليه وسلم كَانَ يَخْطُبُ الناسَ بعد العيد، فَيَقُومُ مُقَابِلَ الناس، والناسُ جلوسٌ على صفوفِهِم، فَيَعِظُهُم ويُوصِيهُم ويَأْمُرُهُم.



وحُضُورُ الخطبةِ لَيْسَ واجباً كالصلاة، لِقَولِهِ صلى الله عليه وسلم: ((إِنَّا نَخْطُبُ، فَمَنْ أَحَبَّ أَنْ يَجْلِسَ لِلْخُطْبَةِ فَلْيَجْلِسْ، وَمَنْ أَحَبَّ أَنْ يَذْهَبَ فَلْيَذْهَبْ))

ولكن الأَوْلىَ عبادَ الله، بالمسلمِ ولاشك، هو الجلوسُ والاستفادةُ مِنَ الخيرِ الذي يُقَال.





Ensuite, le Messager d’Allah, paix et bénédictions d’Allah sur lui, prononçait son discours aux gens après la prière de l’Aïd, en leur faisant face, tandis que les gens étaient assis selon les rangs. Et ainsi, il les exhortait, leur faisait des recommandations et leur donnait des directives.





Concernant la présence au sermon (khoutba), elle n’est pas obligatoire contrairement à la prière, conformément à la parole du Prophète, paix et bénédictions d’Allah sur lui :







« Nous faisons le sermon. Que celui qui désire s’asseoir pour le sermon le fasse et que celui qui désire partir le fasse. »



Mais, serviteurs et servantes d’Allah, il n’y a aucun doute qu’il est préférable pour le musulman de s’asseoir et de profiter du bien qui y est dit.







أقولُ هذا القول، وأستغفر الله لي ولكم، ولسائرِ المسلمينَ من كلِّ ذنب، فاستغفرُوهُ يَغْفِر لكم، إنه هو الغفور الرحيم.









Deuxième khoutba









الحمد لله عظيم الإحسان، واسع الفضل والجود والامتنان، وأشهد أن لا إله إلا الله وحده لا شريك له وأشهد أن محمدا عبده ورسوله صلى الله وسلم عليه وعلى آله وصحبه أجمعين. أما بعد.

عباد الله، اتقوا اللهَ تعالى.

عباد الله، لا تَزَالُ الفُرْصَةُ سَانِحَةً ومُهَيَّأَةً، لمزيدٍ مِنَ الطاعة، وحُسْنِ الإِقْبَالِ على اللهِ جل وعلى، فيمَا بَقِيَ من هذا الشهرِ الكريمِ. فمن كَانَ مُفَرِّطاً، فالِيَتَغَانَمُ ما بَقِيَ مِنَ الشهرِ، بالجَّدِ والاجتهادِ والتَّعْوِيضِ عمّا فَاتَهُ من تفريطٍ وتقصير.

ومن كَانَ مُحَافِظا،ً فلِيَزْدَدُ مُحَافَظَةً، وطَاعَةً لله، فإن الخاتمةَ يَحْسُنُ بالعبدِ أن تكونَ أجملَ الخواتيم.







Serviteurs et servantes d’Allah ! Faites preuve de Taqwa vis-à-vis d’Allah en accomplissant ce qu’Il vous a ordonnés et en délaissant ce qu’Il vous a interdit.





Serviteurs et servantes d’Allah ! L’occasion est toujours propice et favorable pour faire encore plus d’actes d’obéissances à Allah et de vous diriger d’une bonne manière vers Allah, Glorieux et Majesteux, dans ce qu’il reste de ce mois béni.





Donc, celui qui s’est montré négligeant, qu’il profite ce qu’il reste du mois en étant sérieux, en faisant beaucoup d’efforts et en réparant ce pour quoi il a fait preuve de négligence et de manquement.







Quant à celui aura été studieux, qu’il s’applique encore plus et qu’il obéisse encore plus à Allah, car certes, il convient que le serviteur termine de la meilleure façon !





عباد الله! وإن مما يَنْبَغِي أن نُعْنَى به في ما بَقِيَ مِنَ الشهر، أَنْ نَتَحَرَّى ليلةَ القدر، لأن النبيَّنا صلى الله عليه وسلم أَمَرَ بِتَحَرِّيهَا في العشرِ الأواخرِ من شهرِ رمضانَ المبارك. فينبغي علينا أن نَحْرِصَ في كلِّ ليلةٍ بَقِيَتْ من هذا الشهرِ الكريم، على تَحَرِّي تلك الليلةِ الفاضلةِ العظيمة، التي قَالَ صلى الله عليه وسلم عنها: ((مَنْ قَامَ لَيْلَةَ الْقَدْرِ إِيمَانًا وَاحْتِسَابًا غُفِرَ لَهُ مَا تَقَدَّمَ مِنْ ذَنْبِهِ)) [متفق عليه]

وهي ليلةٌ مباركةٌ! أُنْزِلَ فيها كتابُ اللهِ جلّ وعلا! وهي ليلةُ خيرٍ وبركةٍ وسلامٍ إلى مَطْلِعِ فَجْرِهَا.







Serviteurs et servantes d’Allah ! Parmi les choses dont on doit se préoccuper dans ce qu’il reste de ce mois, faire des efforts pour chercher la nuit du destin, car notre Prophète, paix et bénédictions d’Allah sur lui, a ordonné de faire des efforts pour la chercher dans les dix derniers jours du mois béni de Ramadan.





Ainsi, il faut que nous fassions des efforts chaque nuit restante de ce mois béni pour chercher cette nuit méritoire et importante à propos de laquelle le Prophète, paix et bénédictions d’Allah sur lui, a dit :





« Celui qui célèbre la nuit du destin avec foi et en espérant la récompense d’Allah se verra pardonner ses péchés passés. »







Et c’est une nuit bénite ! Le Livre d’Allah, Glorifié et Exalté, y a été révélé ! Une nuit de bien, de bénédiction et de paix jusqu’à l’apparition de l’aube.







عباد الله! وإنَّ مما ينبغي أن يُعْنَى به المسلمُ في تلك الليلة، كثرةُ الدعاءِ، ولا سِيَّمَا ما وَجَّهَ إليه النبيُّ صلى الله عليه وسلم في حديثِ عائشةَ حيث قَالَت: " يا رسول الله! إِنْ عَلِمْتُ ليلةَ القدرِ أيُ ليلةٍ هي، فماذا أَقُولُ؟" قال: ((تَقُولِين: اللهم إنك عفو تحب العفو فاعف عني))

وهذه الدعوةُ عبادَ الله، مُنَاسِبَةٌ غايةَ المناسبةِ لتلك الليلةِ الكريمةِ المباركةِ، لأنه في ليلةِ القدر، يُفْرَقُ كُلُّ أَمْرٍ حَكِيمٍ!

ومن أعظمِ ما ينبغي أَن يَسْأَلَ في تلك الليلة، التي يُفْرَقُ كُلُّ أَمْرٍ حَكِيمٍ، سُؤَالُ اللهِ جلّ وعلا العافية.







Serviteurs et servantes d’Allah ! Fait aussi partie des choses dont le musulman doit se préoccuper durant cette nuit : faire beaucoup d’invocation, surtout celle vers laquelle le Prophète, paix et bénédictions d’Allah sur lui, a orienté dans le hadith de ’Aïcha, qu’Allah l’agrée, quand elle a dit :







« Ô Messager d’Allah ! Si je sais quelle nuit est la nuit du destin, que devrais-je y dire ? »





Il répondit : « Dis : « اللهم إنك عفو تحب العفو فاعف عني. (Ô Allah, Tu es certes Celui qui pardonne et efface les péchés et les fautes, Tu aimes pardonner et effacer les péchés et les fautes, alors pardonne moi et efface mes péchés et fautes) »



Cette invocation, serviteurs et servantes d’Allah, convient parfaitement à cette nuit bénite et sacrée, car durant la nuit du destin, tout ordre sage est décidé !



Et parmi les choses les plus importantes qu’il faut demander durant cette nuit, durant laquelle tout ordre sage est décidé, c’est de demander à Allah, Glorifié et Exalté, d’être préservé de tout mal !







هذا، وإِنَّا لَنَسْأَلُ اللهَ الكريم، ربَّ العرشِ العظيم، أن يَتَقَبَّلَ صِيَامَنَا وقِيَامَنَا، وطَاعَتَنَا وذِكْرَنَا، وأن يُعِيدَ علينا شهرْنَا هذا أعوامًا عديةً، وأَزْمِنَةً مَدِيدَةً، على طاعةٍ للهِ جل وعلى وحُسْنِ تَقَرُّبِ إليه.

اللهم إنّك عفو تحب العفو فاعف عنا. اللهم إنّك عفو تحب العفو فاعف عنا. اللهم إنّك عفو تحب العفو فاعف عنا.

عباد الله، وصلوا وسلِّموا على رسولِ اللهِ كما أَمَرَكُم اللهُ بذلك في كتابه فقال {إِنَّ اللَّهَ وَمَلَائِكَتَهُ يُصَلُّونَ عَلَى النَّبِيِّ يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا صَلُّوا عَلَيْهِ وَسَلِّمُوا تَسْلِيماً } [الأحزاب56].

وقال صلى الله عليه وسلم: ((مَنْ صَلَّى عَلَىَّ وَاحِدَةً صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ بها عَشْرًا )).

اللهمّ صلِّ على محمّد وعلى آل محمد كما صليت على إبراهيم وعلى آل إبراهيم إنك حميد مجيد، وبارك على محمد وعلى آل محمد كما باركت على إبراهيم إنك حميد مجيد.

وراضَ اللهم عن الخلفاء الراشدين المهديين، أبي بكر وعمر وعثمان وعلي، و ارضَ اللهم عن الصّحابة أجمعين، وعن التابعين ومن تبَعِهَمُ بإحسانٍ إلى يوم الدين، وعنّا معهم بمنك وكرمك وإحسانك يا أكرم الأكرمين.

اللهم وفِّق جميعَ وِلاَةَ أَمْرِ المسلمين للعملِ بكتابِك، و اتباعِ سنةِ نبيك محمدٍ صلى الله عليه وسلم.

اللهم آت نفوسنا تقواها، زكِّها أنت خيرُ من زكّاها، أنت وليها ومولاها.

اللهم إنّا نسألك الهدى والتُّقَى، والعِفَّةَ والغنى، اللهم إنا نسألك الهُدَى والسَّدَاد.

اللهم أصلح ذاتَ بيننا، وألِّف بين قلوبِنا، واهْدِنَا سُبُلَ السلام، وأَخْرِجْنَا من الظلمات إلى النور، وبارك لنا في أسماعِنَا وأبصارِنَا، وأزواجِنَا وذُرِّيَاتِنا، وأموالِنَا وأوقاتِنَا، واجعلنا مُبَارَكِينَ أينما كُنّا.

اللّهم وارفع عنا الغَلاءَ والوَبَاءَ، والمِحَنَ كُلَّها، والفِتَنَ ما ظهر منها وما بطن.

اللهم اغفر لنا ذنبنا كلَّهُ، دقَّهُ وجِلُّه، أَوَلَهُ وآخِرَهُ، سِرَّهُ وعَلَنَهُ.

اللهم اغفر لنا ولوالدينا وللمسلمين والمسلمات والمؤمنين والمؤمنات الأحياء منهم والأموات.

ربَّنا إنّا ظلمنا أنفسنا، وإن لم تغفر لنا وترحمنا لنكونن، من الخاسرين.

ربَّنا آتنا في الدنيا حسنة وفي الآخرة حسنة وقنا عذاب النار.

عباد الله، اذكروا الله يذكركم واشكروه على نعمه يزدكم ولذكر الله أكبر والله يعلم ما تصنعون.





Traduit par le frère :

Abou Nawoufal Al Maghribi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Dossier : Le jeûne du Ramadan   Dim 31 Juil 2011, 14:12

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Dossier : Le jeûne du Ramadan   Dim 01 Juil 2012, 15:38

Bientôt le ramadan inchallah _ allah y jibou bi saha wa salama et nous combles a toutes d'une belle descendance pieuse amin ya rabb


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amina27



Nombre de messages : 13
Age : 32
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 25/06/2012

MessageSujet: Re: Dossier : Le jeûne du Ramadan   Dim 01 Juil 2012, 15:51

merci d'avoir mi ce topic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Dossier : Le jeûne du Ramadan   Lun 02 Juil 2012, 17:42

Amina27 a écrit:
merci d'avoir mi ce topic


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amina27



Nombre de messages : 13
Age : 32
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 25/06/2012

MessageSujet: Re: Dossier : Le jeûne du Ramadan   Lun 02 Juil 2012, 18:50

Salam

en tant que couvertie j'apprent pas mal de chose sur le jeune du Ramadan merci encore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patiente2012



Nombre de messages : 136
Age : 37
Localisation : Tunisie
Date d'inscription : 03/06/2012

MessageSujet: Re: Dossier : Le jeûne du Ramadan   Sam 14 Juil 2012, 13:34

up up

je remonte ce poste très intéressant....Merci oum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dossier : Le jeûne du Ramadan   Aujourd'hui à 13:12

Revenir en haut Aller en bas
 
Dossier : Le jeûne du Ramadan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» savoir l'état de mon dossier
» dossier sur maison d'édition
» casualplay : dossier de presse
» [résolu]Dossier de naturalisation
» DEMANDE DE DOSSIER PERSONNEL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Infertilité Maghreb  :: Pause thé à la menthe ....-
Sauter vers: