Forum Infertilité Maghreb

Forum de l'amitié et de la fertilité
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un récit chaque jour inchALLAH !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Samia



Nombre de messages : 4380
Age : 33
Localisation : France
Date d'inscription : 10/04/2008

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Mer 12 Mai 2010, 13:07

Biche, au RENDEZ VOUS d'Oummaryam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amoura



Nombre de messages : 2684
Age : 39
Localisation : algérie
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Mer 12 Mai 2010, 13:29

biche a écrit:
« Ne vois-tu pas qu'Allah sait ce qui est dans les cieux et sur la terre ? Pas de conversation secrète entre trois sans qu'Il ne soit leur quatrième, ni entre cinq sans qu'Il n'y ne soit leur sixième, ni moins ni plus que cela sans qu'Il ne soit avec eux, là où ils se trouvent. Ensuite, Il les informera, au Jour de la Résurrection, de ce qu'ils faisaient, car Allah est Omniscient. »

merci oum_maryam
WA NI3MA BILLEH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nounou



Nombre de messages : 4467
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Mer 12 Mai 2010, 13:57

mais Very Happy
le prof n'a pas été précis en disant " Cette cachette ne devra être découverte par personne", car il fallait exclure la personne qui trouve la cachette sinon c'est un paradoxe,

Mais aussi Allah n'est pas une personne et du coup la phrase citée plus haut, exclut d'elle même cette possibilité.

euh what else lol!

_________________
Lui oats, moi : RAS.
BB1: iac3++
BB2 : iac2++
el hamdoulah la3kouba likoum inchallah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.israel-stop.com
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Jeu 13 Mai 2010, 13:22

nounou a écrit:
mais Very Happy
le prof n'a pas été précis en disant " Cette cachette ne devra être découverte par personne", car il fallait exclure la personne qui trouve la cachette sinon c'est un paradoxe,

Mais aussi Allah n'est pas une personne et du coup la phrase citée plus haut, exclut d'elle même cette possibilité.

euh what else lol!

Kheir inchALLAH !!! C'est une question qui à été pose à de tout petit enfant, peut être c est pour cela qu elle a été formulé de la sorte et ALLAH wa'lam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Jeu 13 Mai 2010, 13:33

L'enfant aveugle...

Je ne dépassais pas la trentaine quand mon épouse eut le 1er enfant.

Et je me rappelle encore cette nuit que j’ai passé en compagnie de mes copains jusqu’au bout de la soirée très tardivement donc et on parlait de tout et de rien mais beaucoup plus de rien, des choses peu importantes et même banales.

J’ai toujours été celui qui sait faire rire les autres. Je savais imiter quiconque et toutes les voix. Et cette nuit là je les avais fait beaucoup rire.

C’était ma passion et mon savoir faire.

Tout le monde y passait donc je ridiculisais tout le monde avec mes plaisanteries et il y ’en avait qui évitaient de me rencontrer pour éviter d’être sujet d’un amusement d’une soirée.

Et je me rappelle que ce jour là je leur racontais l’histoire d’un aveugle rencontré le matin même dans un marché et à qui j’ai donné un cloche pied et le gars est tombé se relevant et cherchant bêtement qui l’a fait tomber il paraissait ridicule alors qu’il ne voit pas.

Et moi j’ai éclaté de rire sur lui au point où ça raisonnait dans tout le marché. Cette nuit là donc je suis rentré très tardivement, j’ai trouvé ma femme la larme aux yeux qui m’attendait en me disant mais où étais tu donc ?

Elle paraissait très fatiguée. Elle allait accoucher. Une larme s’écoula sur son visage j’ai senti alors que j’ai abandonné ma femme au moment où elle avait besoin de moi.

Je l’accompagne vite fait à l’hôpital et dans la salle d’attente j’ai attendu longuement pendant qu'elle souffrait terriblement des heures sont passées
et pas encore accouché.

Epuisé je suis rentré chez moi en laissant mon numéro de téléphone pour qu’ils m’appellent quand s’est fait. Quelques heures passent et ils m’appellent. j’y cours. Je demande à voir mon enfant ils me disent non ,
allez d'abord voir le médecin. Je dis pourquoi ? j’ai besoin de voir mon fils pas le médecin et on insista pour que j’aille voir le médecin accoucheur d‘abord.

Ce que je fais. Elle me dit votre bébé a une malformation dans ses yeux et il paraît être même aveugle. J’ai pris ma tête entre mes mains repoussant ma colère et ma souffrance à cet état de fait et me rappela
tout de suite l’aveugle du matin et ce que je lui ai fait.

Je suis resté comme une statut ne sachant que faire puis je me suis rappelé ma femme et je cours la voir. Ma femme était une pure croyante, elle a accepté la chose se remettant à Allah.

Elle me disait toujours arrête de rire sur les autres. Nous sommes sortis de l’hôpital et le bébé avec nous. Et en réalité jamais je ne me suis occupé de lui et je considérais même qu’il n’était même pas à la maison.
Quand dans la nuit il pleurait beaucoup je quittais la chambre pour aller dormir ailleurs.

Ma femme, elle, s’occupait beaucoup de lui et l’aimait énormément.

Quant à moi je ne le détestais pas mais je n’arrivais pas à l’aimer. Quelques mois passèrent, il marchait à 4 pattes d’une façon bizarre, puis quand il a commencé à se mettre debout et à marcher nous avons constaté qu’il boitait aussi.

Et là je l’ai encore repoussé. Après lui ma femme eut deux autres garçons.
Ils ont grandis ensemble tous les trois.Je n’aimais pas rester à la maison, j’étais toujours avec mes copains, en fait j’étais comme une sorte de jouet
dans leurs mains.

Et ma femme me reprochait toujours d’être plus prés des deux autres enfants et différent avec Salem (l’aîné) et cette différence je l’affichais.

Ma femme décida de le mettre dans une école spécialisée pour handicapé et j’y ai adhéré.

Mes jours n’étaient que : boulot, dodo, soirée, et bouffe et je n’avais pas senti les années passer.

Un jour, un vendredi je me levai le matin et j’étais invité à déjeuner, je me prépare pour l’occasion donc costumé, parfumé et je me dirige vers la sortie.

En passant par le salon j’ai entendu Salem pleurer à chaudes larmes.

C’était la première fois que je le voyais pleurer depuis qu’il était bébé. 10 ans sont passés et jamais je ne suis allé vers lui.

J’ai essayé de l’ignorer mais je n’ai pas pu.

A partir de la chambre je l’entendais appeler sa mère.

Je me suis dirigé vers lui et je lui ai dit : Salem qu’as tu ?

Quand il entendit ma voix il s’arrêta net de pleurer.

Et quand il sentit ma présence il commença à chercher quelque chose avec ses petites mains.

En fait il voulait me fuir. Comme s’il disait au fond de lui après dix ans ce n’est qu’aujourd’hui que tu sens ma présence ?? que j’existe ?? où étais tu donc pendant ces 10 années ??

Il rentra dans sa chambre. Il refusa au début de me dire pourquoi il pleurait, mais par la suite il finit par le dire.

L’enfant pleurait, parce que son jeune frère qui avait pour habitude de l’accompagner à la mosquée pour la prière tardait à venir et il avait peur de ne pouvoir trouver une place au premier rang. Il avait appelé
son frère et appelé sa mère mais personne ne répondit. Ils étaient absents.

Je me suis mis à regarder ses yeux aveugles entrain de pleurer.

Et je n’ai pas pu continuer à écouter la suite de ce qu’il avait à me dire.

J’ai porté ma main sur sa bouche pour qu’il ne dise plus un mot. Et je lui demande est ce pour ça que tu pleure Salem ?? et il répondit que oui.

Sur le champ j’ai oublié mes amis et j’ai oublié l’invitation,et je lui dis Salem ne sois pas triste, sais tu qui va t’accompagner à la mosquée ? il répondit oui c’est Omar. Je lui répondit alors non ce sera moi.

Surpris, puis doutant que encore une fois je plaisantais il commença à pleurer. J’ai alors essuyé ses larmes et pris sa petite main et je l’ai accompagné.

Je voulais l’emmener en voiture mais il refusa il me dit que la mosquée est tout prés et qu’il faut y aller à pieds..

Je ne me rappelle pas de la dernière fois où j’ai mis les pieds dans une mosquée.

Mais je sais que c’est la première que j’y rentre avec une peur et un regret sur tout ce que j’ai fait durant toutes ces années passées.

La mosquée était pleine mais j’ai quand même réussi à trouver place à Salem dans la première rangée.

Nous avons écouté l’imam et il a fait la prière à côté de moi où plutôt en réalité j’ai fait ma prière à côté.

A la fin de la prière il me demanda de lui ramener un livre de Coran.

Je trouvais ça bizarre puisqu’il ne peut pas lire alorspourquoi il demande le livre.

J’ai failli ignorer sa demande, mais je l’ai fait car j’avais peur de le blesser. Je lui tends le livre il me demanda d’ouvrir la page de la sourate « el kahf » " la Caverne ". quand j’ai trouvé la page il prend le livre et le met devant lui et il commence à lire la sourate avec ses yeux fermés.

Ô Allah mais il est entrain d’apprendre la sourate entièrement. J’ai eu honte de moi et j’ai pris un autre livre.

J’ai senti alors que tous mes membres tremblaient, j’ai lu et lu et lu et j’ai prié Allah qu’il me pardonne et qu’il m’oriente vers le droit chemin.

Je n’ai pu supporté et j’ai commencé à pleurer comme un enfant.

Il y avait encore quelques fidèles qui faisaient des prières en plus j’étais gêné. J’ai essayé de me retenir.

Mais ces pleurs se sont transformés en une sorte de défoulement. Je n’arrivais plus à me retenir. Je m’extériorisais en fait.

Jusqu’à ce que j’aie senti une petite main se poser sur mon visage m’essuyant les larmes, et c’était Salem.

Et je l’ai pris dans mes bras.


Conclusion:


Le Prophète, aleyi al salat wa salam a dit :
« Tout mal qui atteint le croyant, même l’égratignure d’une épine, lui vaut de la part d’Allah éxalté, une rémission de ses pêchés »

Le Prophète, aleyi al salat wa salama dit aussi:
“ Aucun père ne peut offrir de meilleur cadeau à son fils que les bonnes manières. “

Un homme dit au Messager d’ALLAH,Aleyi al salat wa salam:
“ J’ai dix enfants et je n’en ai jamais embrassé aucun. Le Prophète d’Allah aleyi al salat wa salam regarda dans sa direction et lui dit :
On ne fera pas preuve de bonté envers celui qui n’est pas bon. “

Le Bien aimé, Paix et bénédictions soient sur lui a dit:
“ Le meilleur d’entre vous est celui qui se conduit le mieux envers sa famille et je suis le meilleur envers la mienne . “

Le Prophète, SallALLAH aleyi wa salam a dit:
« L’aumône offerte à un pauvre étranger compte une seule tandis que celle faite à un parent compte double parce qu’elle est à la fois une aumône et un moyen de consolider le lien de parenté »

Rapporté par An Nassaï et déclaré authentique par Al Albani

“ Chaque fois qu’un musulman dépense quelque chose pour sa famille ,
en espérant là une récompense (de la part d'Allah) , cela lui est compté
comme acte de charité . “
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rose des sables



Nombre de messages : 5400
Age : 37
Localisation : Tunisie
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Jeu 13 Mai 2010, 15:12

@oum_maryam

_________________
يارب لا تذرنى فرداً وانت خير الوارثين
لا إله إلا أنت سبحانك إني كنت من الظالمين
Début PMA 2005
Moi: Trompe droite bouchée
Lui: OATS sévère
4IAC: ----
ICSI 1: ----


http://www.shbab1.com/2minutes.htm
http://www.israel-stop.com/fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Ven 14 Mai 2010, 10:38

Et toi? combien as-tu planté de clous aujourd'hui?

Aujourd'hui, j'ai planté 37 clous. Et toi ?

Un père remet à son fils un sac de clous et lui dit de planter un clou dans la commode en noyer à chaque fois qu'il perdra patience. Le fils plante exactement 37 clous le premier jour.

Les semaines passant, l'enfant apprend à garder son self-control, et commence à utiliser de moins en moins de clous. Rapidement l'enfant ne tarde pas à comprendre qu'il est plus facile de garder son calme et sa patience que de planter un clou dans la commode en noyer. Il informait son père à chaque fois qu'il n'utilisait aucun clou.

Cette fois, son père lui demande d'arracher un clou à chaque fois qu'il gardera son calme, et qu'il surmontera son impatience.

Les semaines passent et l'enfant finit pas arracher tous les clous grâce à la
maîtrise de la patience et du calme, et va voir son père. Ce dernier prend la main de son fils, le conduit devant la commode et lui dit :

Oui, mon fils !, tu as travaillé dur, et tu as appris à ne plus faire de trous
dans la commode en contrôlant tes élans.

Mais regarde les trous dans la commode ! Ils ne guériront jamais, et resteront ainsi pour toujours.

Tes réactions émotives, ton impatience causeront à chaque fois une blessure incurable dans le cœur tendre des autres. Peu importeront alors les excuses, les blessures resteront là. Une attaque par la langue blessera autant qu'une attaque physique.

Nos amis sont une joie pour nous, ils nous font rire, ils nous encouragent au succès, ils nous donnent une oreille attentive, et sont toujours prêts à nous ouvrir leurs cœurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
biche



Nombre de messages : 5716
Localisation : Maroc
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Ven 14 Mai 2010, 13:47

J'ai lu l'histoire de l'enfant aveugle Sad j'ai les larmes au yeux c'est émouvant.


+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Le Prophète, aleyi al salat wa salam a dit :
« Tout mal qui atteint le croyant, même l’égratignure d’une épine, lui vaut de la part d’Allah éxalté, une rémission de ses pêchés »


+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Sam 15 Mai 2010, 12:50

les 3 filtres

Il était une fois, à l'époque des califes abbassides, dans la capitale musulmane Bagdad, un grand savant connu pour sa sagesse. Cet homme avait passé sa vie à étudier le Coran et les paroles du Prophète et il était très pieux. Jamais on ne l'entendait dire du mal de quelqu'un, se moquer des autres ni répéter des paroles inutiles. Tout le monde l'aimait, car il avait toujours une parole gentille ou un sourire pour les gens qu'il rencontrait, et il était toujours prêt à aider les autres.

Un jour, l'un de ses voisins vint le trouver et le salua...
"Sais-tu ce qu'on vient de me dire à propos de ton ami Abdallah ?

Poursuivit le voisin.
-Attends un peu, répliqua le savant. Je vois que tu brûles d'envie de me dire quelque chose. Mais avant que tu me le dises, j'aimerais te faire passer un petit test. Cela s'appelle le test des trois filtres.

-Des trois filtres ? S'étonna le voisin.

-Exactement, poursuivit le savant. Avant que tu ne me parles de mon ami, ce serait une bonne idée de prendre le temps de filtrer ce que tu comptes me dire. Nous allons faire passer ce que tu voulais me dire dans trois filtres : ce qui en restera, tu pourras me le dire. C'est pourquoi j'appelle cela le test des trois filtres.

-Tu es prêt ?

-Oui, répondit l'homme, de plus en plus étonner. (En effet, quand il bavardait avec ses voisins, il n'avait pas l'habitude de prendre tant de précautions).

-Commençons, dit le savant.
Le premier filtre est celui de la vérité. As-tu bien vérifié que ce que tu veux me dire est vrai ?

-Non, répondit l'homme. En fait on vient juste de me le raconter et...

-Bien, dit le savant. Donc, tu n'es pas du tout sûr que ce soit vrai. Le filtre de la vérité n'a pas gardé ce que tu voulais me dire. Essayons maintenant le second filtre, celui du bien. Est-ce que ce que tu voulais me dire sur mon ami est quelque chose de bien ?

-Euh, non, au contraire...

-Ah, poursuivit le savant. Donc tu voulais me dire quelque chose de mal sur mon ami, mais tu n'es pas certain que ce soit vrai. Je ne sais pas si je vais pouvoir t'écouter...Mais peut être que tu réussiras quand même le test, car il reste encore un filtre : le filtre de l'utilité. Si tu me dis ce que tu voulais me dire sur mon ami, est-ce que cela me sera utile ?

-Euh bien...non, pas vraiment.

-Alors, conclut le savant, si ce que tu voulais me dire n'est pas vrai, n'est pas bien et n'est même pas utile, ce n'est pas la peine de me le dire, tu ne crois pas ? Les paroles peuvent faire beaucoup de mal, et il ne faut pas les répandre n'importe comment. Une parole qui n'est ni vraie, ni bonne ni utile ne vaut pas la peine d'être dite. Alors avant de te dire quelque chose, ou de répéter ce qu'on t'a raconté, n'oublie pas de soumettre tes paroles au test des trois filtres ! Cela t'évitera certainement des péchés.

Allah nous dit dans le Coran :

«Ô vous qui croyez ! Ne vous moquez pas les uns des autres, car il se peut que ceux-ci soient meilleurs que ceux-là. Que les femmes ne se moquent pas les unes des autres, car il se peut que celles-ci soient meilleures que celles-là. Ne vous calomniez pas les uns les autres, et ne vous donnez pas de sobriquets injurieux. Quel vilain mot que « perversion », quand on a déjà la foi. Ceux qui ne se repentent pas, voilà les injustes.»
(Sourate 49, verset 11)

Le voisin, un peu confus, rentra chez lui et réfléchit longuement aux paroles du savant. Depuis ce jour, il étonna ses voisins en cessant d'écouter les bavardages inutiles, et en demandant à ceux qui voulaient lui raconter quelque chose :

« Attends un peu, ce que tu vas me dire, est-ce que c'est vrai ? Est-ce que c'est bien ? Est-ce que c'est utile ? ».

Et c'est ainsi que cet homme, dont les gens avaient l'habitude de se méfier à cause de sa mauvaise langue, devint aimé et respecté de tous...

Avant de parler, considère donc :
premièrement, ce que tu dis
deuxièmement, pourquoi tu le dis
troisièmement, à qui tu le dis
quatrièmement, de qui tu le tiens
cinquièmement, ce qui en résultera de tes paroles
sixièmement, quel profit en découlera
septièmement, qui écoutera ce que tu diras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Dim 16 Mai 2010, 11:25

C'est un bienfait d'ALLAH!

Il y avait très longtemps vivait dans un grand palais un Roi musulman.
Il était toujours accompagné de son fidèle conseiller, un homme très sage qui aimait Allah
et qui donnait des conseils au Roi quand il avait des problèmes.

A chaque fois qu'un malheur arrivait au Roi, le conseiller le consolait en lui disant : « Ce n'est pas grave, Roi, c'est un bien d'Allah ! ».

Le roi ne comprenait pas toujours et il lui arrivait de se fâcher. Un jour, en allant à la chasse, le Roi se blessa et perdit trois doigts. Tout le monde criait : « Quel malheur ! ... Pauvre Roi ! »

Sauf le Conseiller qui s'approcha du Roi et lui dit : « Mon Roi, ne pleurez pas comme ça ! Ce n'est pas trop grave, il vous reste encore des doigts ; c'est un bienfait d'Allah »

Le Roi avait très mal et se mit très en colère : « Conseiller ! Tes paroles ne me plaisent pas ! Au lieu de me consoler, tu dis que ce qui me fait mal est un bienfait d'Allah ! Qu'on l'emmène en prison ! » .



Le Roi prit un nouveau conseiller et oublia celui qu’il avait fait jeté en prison.

Des années plus tard, il partit dans la forêt en promenade avec toute sa troupe quand des cannibales les attaquèrent. Leur chef ordonna :

« Capturez moi tous les hommes en bonne santé.
Par contre, ceux à qui il leur manque quelque membre, libérez les car je n'aime pas les infirmes !»



Tout le monde fut capturé, sauf le Roi car il lui manquait trois doigts. Triste, il rentra seul au château. C'est alors qu'il se rappela que son premier conseiller était toujours en prison et alla vite le rechercher.

« Ô, mon brave conseiller, pardonne moi de t'avoir laissé si longtemps en prison. Tes paroles étaient pleines de vérité ! Je suis en vie grâce aux trois doigts qui me manquent : c'est un bienfait d'Allah mais je n'avais pas compris tout de suite. Acceptes tu mes excuses, car c'est toi le plus sage ! »

Le conseiller, heureux que le Roi avait compris que toutes les épreuves qui lui étaient arrivées était un bien pour lui de la part d'Allah , lui répondit :

« Mon Roi, ne t'excuse pas de m'avoir mis en prison, c'est un bienfait pour moi ! ».

Le Roi, étonné, lui dit :

« Mais, tu n'es pas fâché contre moi ? ? Je t'ai puni sans raison valable et ce, pendant des années. »

Le Conseiller, toujours aussi sage, lui répondit en souriant :

« Mon Roi ! Si j'étais resté auprès de vous, les cannibales m'auraient fait prisonnier et je serais à cet instant mangé ! Tout est un bienfait d'Allah, même si on ne le comprend pas tout de suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Lun 17 Mai 2010, 11:13

Sagesse

C'est l'histoire d'un jeune homme qui étudia à l'étranger pour quelques années. De retour chez lui, il demanda à ses parents de lui trouver un savant religieux ou n'importe quel expert qui serait capable de répondre à 3 de ses questions. Finalement, ses parents ont pu trouver un savant Musulman.

Jeune homme: Qui es-tu? Serais-tu capable de répondre à mes questions?

Savant: Je suis un serviteur d'Allah (Subhana Wa Ta'ala) et insha-Allah (si Dieu le veut), je serais capable de répondre à tes questions.

Jeune homme: Es-tu sûr? Beaucoup de professeurs et d'experts n'ont pas pu me répondre convenablement.

Savant: Je ferais mon possible avec l'aide d'Allah (qu'il soit Exalté).

Jeune homme: J'ai 3 questions: 1. Est-ce que Dieu existe? Si oui, montre moi sa forme. 2. Qu'est- ce que le takdir (destiné) ? 3. Si le shaitan (Satan) a été créé de feu, pourquoi au Jour Dernier il sera jeter en enfer qui est aussi créé de feu. Certainement il n'aura pas mal du tout, puisque Satan et l'enfer ont été tous les deux créés de feu. Est-ce que Dieu n'aurait pas pensé à ça à ce moment là ? Soudainement, le Savant donna une gifle sévère sur la face droite du jeune homme.

Jeune homme (douloureusement): Pourquoi tu t'es fâché après moi ?

Savant: Je ne suis pas fâché. Cette gifle est la réponse à tes trois questions.

Jeune homme: Je ne comprends vraiment pas.

Savant: Comment tu t'es senti après que je t'ai frappé ?

Jeune homme: J'ai senti de la douleur bien sûr.

Savant: Alors crois-tu que cette douleur existe?

Jeune homme: Oui.

Savant: Montre moi la forme de la douleur !

Jeune homme: Je ne peux pas.

Savant: Ça répond à ta première question. Nous sentons tous l'existence de Dieu sans toutefois être capable de voir sa forme.

Savant: La nuit dernière, as-tu rêvé que tu recevras une gifle de moi ?


Jeune homme: Non.

Savant: As-tu jamais pensé que tu recevras une gifle de moi, aujourd'hui ?

Jeune homme: Non.

Savant: C'est ce que le takdir (destiné).

Savant: La main que j'ai utilisé pour te frapper, de quelle matière a-t-elle été créé?

Jeune homme: Elle a été créé de peau.

Savant: Et ta face, de quelle matière a-t-elle été créé?

Jeune homme: De peau.

Savant: Et comment tu t'es senti après que je t'ai frappé?

Jeune homme: Douloureux.

Savant: Même si Shaitan (Satan) et aussi l'enfer ont été créés de feu, si Allah le veut, insha-Allah, l'enfer deviendra un endroit extrêmement douloureux pour Satan (vous avez des questions )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nadia bb



Nombre de messages : 136
Age : 34
Localisation : ALGER
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Lun 17 Mai 2010, 11:28

ces magnifique ce que tu as écrit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Lun 17 Mai 2010, 11:37

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atouk



Nombre de messages : 661
Age : 49
Localisation : alger
Date d'inscription : 18/12/2009

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Mar 18 Mai 2010, 00:15

c magnifique, j'adore l'histoire des 3 filtres , trés contentes car je vais devoir l'utiliser avec CERTAINES personnes, merci encore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Mar 18 Mai 2010, 12:23

atouk a écrit:
c magnifique, j'adore l'histoire des 3 filtres , trés contentes car je vais devoir l'utiliser avec CERTAINES personnes, merci encore

Wink Wink Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Mar 18 Mai 2010, 12:28

Ingratitude

'' Ne sois pas ingrat envers les bienfaits qu'Allah ta accordé car même si tu voulais tu ne pourrais jamais les dénombrer ''

Ne sois pas ingrat envers les bienfaits qu'Allah ta accordé car même si tu voulais tu ne pourrais jamais les dénombrer

Histoire d'un lépreux, d'un chauve et d'un aveugle chez les Fils d'Israël

D'après 'Abd-ar-Rahmân ben Abi 'Amra, Abu Hurayra rapporta avoir entendu le Messager d'Allah dire :

« II y avait parmi les Fils d'Israël trois hommes : un lépreux, un aveugle et un chauve... Décrétant de les éprouver, Allah leur envoya un ange.

Ce dernier vint dire au lépreux : "Qu'est-ce que tu aimes le plus ?

- Les gens me trouve répugnant, répondit le lépreux, je veux bien avoir un beau teint et une belle peau."

Sur ce, l'ange lui essuya la peau et l'homme de voir [la lèpre] disparaître en cédant la place à un teint et une peau beaux.

"Quel est le bien que tu aimes le plus, interrogea de nouveau l'ange ?

- Les chameaux (ou : "des vaches" ; il y a doute de la part du râwi ; [de toute façon], du lépreux et du chauve, l'un dit "les chameaux" et l'autre dit "les vaches"). On lui donna une chamelle pleine de dix mois et l'ange lui dit :
"Pour toi, elle sera bénie."


Il s'adressa ensuite au chauve et lui dit :

"Qu'est-ce que tu aimes le plus ?

- Une belle chevelure, répondit l'homme."

En effet, l'ange lui essuya [la tête] et l'homme eut tout de suite une belle chevelure.

"Et quel est le bien que tu aimes le plus ? interrogea de nouveau l'ange ?

- Les vaches." Il lui donna une vache pleine en lui disant : "Pour toi, elle sera bénie."


Il passa ensuite à l'aveugle et lui dit : "Qu'est-ce que tu aimes le plus ?

- Que Allah me rende la vue afin que je puisse voir les gens."
En effet, l'ange lui essuya [la tête] et l'homme eut tout de suite une belle chevelure.

Et l'ange de l'effleurer. Allah lui rendit alors la vue. "

Et quel est le bien que tu aimes le plus ? reprit l'ange.

- Les moutons, fut la réponse de l'homme." Allah lui donna une brebis sur le point de mettre bas.

« Les trois virent la prolifération de leurs animaux ; le premier eut une vallée remplie de chameaux ; le deuxième, une vallée de vaches ; et le troisième, une vallée de moutons.

« Un jour, ayant repris la figure et l'aspect du lépreux [durant sa maladie], l'ange se présenta à celui-ci et lui dit :

"Je suis un homme malheureux, j'ai perdu tout ce que j'avais au cours de mon voyage ; et à part Allah et ton aide [que j'espère avoir], je ne peux arriver à destination... Je te conjure, par Celui qui t'a donné le beau teint, la belle peau et la richesse, de me donner un chameau pour continuer mon voyage.

- C'est que, répondit le lépreux, j'ai plusieurs charges à assumer.

- II me semble que je te connais, dit l'ange. N'étais-tu pas un lépreux que les gens répugnaient, et un pauvre à qui Allah a donné [des biens] ?

- Moi ! s'écria le lépreux ; mais cette fortune je l'ai héritée de mes ancêtres, qui étaient d'ailleurs des seigneurs.

- Si tu mens, puisse Allah te faire redevenir comme tu étais !"

« Il fit la même chose avec le chauve. Ayant eu la même réponse, il lui dit aussi :

"Si tu mens, puisse Allah te faire redevenir comme tu étais !"

« Enfin, l'ange se rendit chez l'aveugle en ayant repris son même visage qu'autrefois. Il lui dit :

"Je suis un démuni, un voyageur ayant perdu toutes mes ressources pendant le voyage ; je n'ai personne à qui m'adresser, sinon Allah et toi.
Je te conjure, par Celui qui t'a rendu la vue, de me donner une brebis pour que je puisse poursuivre mon voyage !

- J'étais aveugle, répondit l'homme, et Allah m'a rendu la vue ; j'étais pauvre et II m'a rendu riche.
Et l'ange de l'effleurer. Allah lui rendit alors la vue. "

Prends ce que tu veux. Par Allah ! je ne t'infligerai rien que ce soit pour ce que tu prends en vue d'Allah.

- Garde ton bien ! répondit l'ange, tout cela n'a eu lieu que pour vous éprouver. Allah t'a agréé et manifesté Sa colère contre les deux autres." »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Mer 19 Mai 2010, 13:09

Il était une fois un riche commerçant qui avait 4 femmes.


La 4ème femme, c'est celle qu'il aimait le plus. il l'ornait avec de

luxueuses robes et la traitait avec délicatesses.

Il prenait grand soin d'elle et ne lui offrait que le meilleur.

La 3ème femme, Elle aussi il l'aimait beaucoup Il était très fier d'elle et voulait toujours la mettre en valeur auprès de ses amis. Cependant, le commerçant craignait toujours le fait qu'elle puisse partir avec un autre homme.

Il aimait aussi sa 2e femme. C'était une personne très prévenante, toujours patiente et elle était la confidente du commerçant. Chaque fois qu'il rencontrait des problèmes,
il se tournait vers elle et elle l'aidait toujours à s'en sortir.

la 1ère femme était une partenaire très loyale, elle avait aussi bien contribué à maintenir ses richesses qu'à prendre grand soin de sa maison.

Pourtant, le commerçant ne l'aimait pas alors qu'elle l'aimait
profondément, il lui prêtait à peine attention.

Un jour, le commerçant tomba malade. Il avait le pressentiment qu'il allait mourir bientôt. Il pensa à sa luxueuse vie et se disait, "maintenant j'ai 4 femmes, mais quand je mourrais, je serai seul, quel solitaire je serai !"

Donc, il demanda à sa 4e femme : "Je t'aime le plus, je t'ai doté des plus fins habits et pris grand soin de toi. Maintenant que je meurs, voudras-tu me suivre pour me tenir compagnie ?" - "Nulle part!" Répondit la 4e femme.Et elle s'en alla sans un autre mot.
La réponse coupa le coeur du commerçant comme un couteau tranchant.

Le triste commerçant demanda alors à sa 3e femme : "Je t'ai beaucoup aimé toute ma vie. Maintenant que je meurs, voudras-tu me suivre et me tenir compagnie?" -"Non !" Répondit la 3e femme. "La vie est si belle ici! Je me remarierais quand tu mourras !" Le coeur du commerçant se brisa.

Alors il demanda à sa 2e femme : "je me suis toujours tourné vers toi et tu m'as toujours aidé. Maintenant j'ai à nouveau besoin de ton aide. Quand je mourrais, est ce que tu me suivras et tu me tiendras compagnie?" "Je suis désolée, je ne peux pas t'aider!" Répondit la 2e femme. "Dans le meilleur des cas, je ne peux que t'accompagner vers la tombe." La réponse tomba comme du tonnerre et le commerçant fût dévasté.

Alors appela une voix : " j'irai avec toi, Je te suivrai là où tu iras" Le commerçant leva les yeux, ce fut sa 1e femme. Elle était si maigre, comme si elle souffrait de malnutrition. Très touché, le commerçant disait : "j'aurais du prendre beaucoup mieux soin de toi pendant que je pouvais!"

Réellement nous avons tous 4 femmes dans notre vie !


La 4e femme, c'est « notre corps », nous nous donnons tant de mal pour prendre soin de lui, il nous laissera tomber quand nous mourrons.

Notre 3e femme c'est nos biens et nos richesses. Quand nous mourrons, Ils iront à d'autres.

La 2e femme, c'est notre famille et nos amis. Très proche de nous comme ils l'avaient été durant notre vie, le mieux qu'ils puissent pour nous c'est de nous accompagner à la tombe.

La 1e femme, quelque chose que je ne peux pas voir, c'est mon âme en fait. Souvent négligée dans notre quête de biens matériels et de plaisirs sensuels. C'est la seule chose qui nous suivra réellement là où nous irons. C'est peut-être une bonne idée de la cultiver et de la fortifier maintenant plutôt que d'attendre jusqu'à ce que nous soyons sur le lit de la mort pour le regretter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAMIRA68



Nombre de messages : 1870
Localisation : ALGERIE
Date d'inscription : 04/11/2008

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Ven 21 Mai 2010, 15:44

Oum Maryam
N'y a t-il plus de récit Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Ven 21 Mai 2010, 16:27

LE CRAYON


Le petit garçon regardait son grand-père écrire une lettre.
À un certain moment, il demanda :

« Tu écris une histoire qui nous est arrivée ? Est-ce par hasard une histoire sur moi ? »

Le grand-père cessa d'écrire, sourit, et déclara à son petit fils :

« J'écris sur toi, c'est vrai. Mais plus important que les mots est le crayon que j'utilise. J'aimerais que tu sois comme lui quand tu seras grand. »

Intrigué, le gamin regarda le crayon, et il ne vit rien de particulier.

« Mais il est pareil à tous les crayons que j'ai vus dans ma vie !
- Tout dépend de la façon dont tu regardes les choses. Il y a en lui cinq qualités qui feront de toi, si tu parviens à les garder, une personne en paix avec le monde.

--------------------------------------------------------------------------

« Première qualité : tu peux faire de grandes choses, mais tu ne dois jamais oublier qu'il existe une Main qui guide tes pas. Cette main, nous l'appelons Dieu, et Il doit toujours te conduire vers Sa volonté.

« Deuxième qualité : de temps à autre je dois cesser d'écrire et utiliser le taille crayon. Le crayon souffre un peu, mais à la fin il est mieux aiguisé. Par conséquent, sache supporter certaines douleurs, car elles feront de toi une meilleure personne.

« Troisième qualité : le crayon nous permet toujours d'utiliser une gomme pour effacer nos erreurs. Comprends que corriger une chose que nous avons faite n'est pas nécessairement un mal, mais que c'est important pour nous maintenir sur le chemin de la justice.

« Quatrième qualité : ce qui compte vraiment dans le crayon, ce n'est pas le bois ou sa forme extérieure, mais le graphite qui se trouve à l'intérieur. Par conséquent, prends toujours soin de ce qui se passe en toi.

« Enfin, la cinquième qualité du crayon : il laisse toujours une marque. De même, sache que tout ce que tu feras dans la vie laissera des traces, et efforce-toi d'être conscient de tous tes actes. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Ven 21 Mai 2010, 16:28

SAMIRA68 a écrit:
Oum Maryam
N'y a t-il plus de récit Wink

Si ohkty le voici ma belle !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAMIRA68



Nombre de messages : 1870
Localisation : ALGERIE
Date d'inscription : 04/11/2008

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Ven 21 Mai 2010, 16:46

Merçi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Ven 21 Mai 2010, 17:13

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Sam 22 Mai 2010, 14:05

Ce texte est un extrait du second volet d’un sermon du vendredi prononcé par le Sheikh `Abd Al-Hamîd Kishk en Égypte.

Cela se passe à la ville de Bassora, en Irak.


Nous sommes maintenant dans la ville de Bassora. Le connaisseur de Dieu Abû Yazîd Al-Bastâmî [1] était en train de dormir la nuit, lorsqu’il entendit dans son sommeil, après la prière de l’aube, quelqu’un l’appeler en ces termes : « Ô Abû Yazîd, cette nuit est une nuit de fête chez les Chrétiens. Fais tes ablutions, et va les rejoindre dans leur monastère. Tu seras assurément émerveillé par la Sagesse d’Allâh ». Il fit donc ses ablutions et entra dans le monastère chrétien de Bassora.

Lorsque le prêtre se leva pour prononcer son prêche devant les paroissiens, il dit : « Je ne puis parler en présence d’un mahométan entré dans notre monastère ».
- « Notre père, comment pouvez-vous être certain qu’il est mahométan », demanda l’assemblée.
- « Les disciples de Muhammad portent sur leurs visages la trace laissée par les prosternations » [2].

Lorsqu’il fit signe à Abû Yazîd de sortir, ce dernier répondit : « Par Allah, je ne m’en irai pas tant qu’Allah n’aura pas jugé entre vous et moi et Il est le plus juste des Juges ».
- « Dans ce cas, nous te poserons des questions. Si tu réponds avec justesse à toutes nos questions, nous croirons en ton Prophète. Mais si tu te trompes sur une seule question, tu ne sortiras d’ici que sur nos épaules, le corps sans vie ! », affirma le père.
- « Pose toutes les questions que tu souhaites, » fit Abû Yazîd.

Le prêtre demanda donc :

1. Qu’est-ce qui est unique n’ayant point de second ?

2. Que sont les deux n’ayant point de troisième ?

3. Que sont les trois n’ayant point de quatrième ?

4. Les quatre n’ayant point de cinquième ?

5. Les cinq n’ayant point de sixième ?

6. Les six n’ayant point de septième ?

7. Les sept n’ayant point de huitième ?

8. Les huit n’ayant point de neuvième ?

9. Les neuf n’ayant point de dixième ?

10. Que sont les dix qui peuvent se démultiplier ?

11. Qui sont les onze frères ?

12. Quel est le miracle qui est composé de douze éléments ?

13. Quelle est la famille composée de treize membres ?

14. Quelles sont les quatorze choses qui ont parlé à Dieu ?

15. Quelle est la chose qui a exhalé un souffle sans pour autant posséder une âme ?

16. Quel est le tombeau qui transporta son hôte ?

17. Quelle est la chose que Dieu a créée et dont Il a valorisé l’importance ?

18. Quelle est la chose que Dieu a créée et dont Il a méprisé l’importance ?

19. Quelles sont les choses que Dieu a créé sans père ni mère ?

20. Qui sont ceux qui ont menti et sont entrés au Paradis ?

21. Qui sont ceux qui ont dit vrai et sont entrés en Enfer ?

22. Que signifie : « Par les vents éparpilleurs ! Par les porteurs de fardeaux ! Par les glisseurs agiles ! Par les distributeurs selon un commandement ! » [3].

23. Quel est l’arbre possédant douze branches, sur chaque branche se trouvant trente feuilles et chaque feuille portant en elle cinq fruits : trois à l’ombre et deux au soleil ?

Réponds Abû Yazîd !

Abû Yazîd se leva tandis qu’Allâh fit descendre Sa Quiétude dans son être tout entier. Il dit alors :

1. Concernant l’unique n’ayant pas de second, il s’agit de : « Dis : Allah est Un » [4].

2. Quant aux deux n’ayant point de troisième, il s’agit du jour et de la nuit : « Nous avons fait de la nuit et du jour deux signes » [5].

3. Les trois n’ayant point de quatrième sont les trois épreuves qu’a fait subir Al-Khidr à Moïse : « Et après qu’ils furent montés sur un bateau, l’homme (Al-Khidr) y fit une brèche » [6]. « Quand ils eurent rencontré un enfant, l’homme le tua » [7]. « Quand ils furent arrivés à un village habité, ils demandèrent à manger à ses habitants » [8]. « Ceci marque la séparation entre toi et moi, dit l’homme » [9].

4. Les quatre n’ayant point de cinquième sont la Thora, le Psautier, l’Évangile et le Coran.

5. Les cinq n’ayant point de sixième sont les cinq prières quotidiennes prescrites par Allâh.

6. Les six n’ayant point de septième correspondent aux six jours de la Création : « En effet Nous avons créé les cieux et la terre et ce qui existe entre eux en six jours » [10].

À cet instant, le prêtre demanda : - Pourquoi est-il précisé à la fin du verset « sans éprouver la moindre lassitude ».
- « Parce que les Juifs et les Chrétiens ont affirmé qu’Allâh a éprouvé de la fatigue après avoir créé l’univers. C’est pourquoi pour réfuter cette thèse, Allah a inséré cette précision dans le verset ».

7. Concernant les sept n’ayant point de huitième, il s’agit des sept cieux : « Celui Qui a créé sept cieux superposés » [11].

8. Quant aux huit n’ayant point de neuvième, il s’agit des huit anges porteurs du Trône d’Allâh : « Tandis que huit, ce jour-là, porteront au-dessus d’eux le Trône de ton Seigneur » [12].

9. Les neuf n’ayant point de dixième correspondent aux neufs miracles de Moïse - paix et bénédiction sur lui.

Le prêtre demanda alors de les énumérer.

Il dit : « La main, le bâton, la traversée de la mer, la disette, le déluge, les criquets, les poux, les grenouilles et le sang ».

10. Au sujet des dix susceptibles de se démultiplier, il s’agit des bonnes actions : « Quiconque viendra avec une bonne action en aura dix fois autant » [13] ; « Allah multiplie la récompense à qui Il veut » [14].

11. À la question, qui sont les onze frères : « J’ai vu en songe onze astres » [15]. Les onze frères de Joseph.

12. Le miracle qui est composé de douze éléments : « Et quand Moïse demanda de l’eau pour désaltérer son peuple, c’est alors que Nous dîmes : "Frappe le rocher avec ton bâton". Et tout d’un coup, douze sources en jaillirent » [16].

13. La famille composée de treize membres est : « Et aussi le soleil et la lune ; je les ai vus prosternés devant moi » [17]. Aux onze frères de Joseph s’ajoutent le soleil et la lune correspondant au père et à la mère. Voilà bien treize membres.

14. Les quatorze choses ayant parlé à Allâh sont les sept cieux et les sept terres : « "Venez tous deux, bon gré, mal gré". Tous deux dirent : "Nous venons obéissants". Il décréta d’en faire sept cieux en deux jours » [18].

15. Quant au tombeau ayant transporté son hôte, il s’agit de la baleine qui avait avalé Jonas : « La baleine l’avala alors qu’il était blâmable » [19].

16. La chose ayant exhalé un souffle sans pour autant posséder une âme est l’aube : « Et par l’aube quand elle exhale son souffle ! » [20].

17. La chose qu’Allah a créée et dont Il a valorisé l’importance est la ruse féminine : « Votre ruse est vraiment énorme ! » [21]

18. La chose qu’Allâh a créée et a dépréciée est le cri des ânes : « Car la plus détestable des voix, c’est bien la voix des ânes » [22].

19. Allah a créé sans père ni mère : Adam - paix sur lui -, les Anges, le bélier d’Ismaël et la chamelle de Sâlih.

20. Ceux qui ont menti et sont entrés au Paradis sont les frères de Joseph : « Et ils vinrent à leur père, le soir, en pleurant. Ils dirent : ’Ô notre père, nous sommes allés faire une course, et nous avons laissé Joseph auprès de nos effets ; et le loup l’a dévoré’ » [23]. Mais malgré cela, Joseph leur dit : « Qu’Allah vous pardonne. C’est Lui le plus Miséricordieux des miséricordieux » [24].

21. Quant à ceux qui ont dit vrai et sont entrés en Enfer : « Et les Juifs disent : "Les Chrétiens ne tiennent sur rien" ; et les Chrétiens disent : "Les Juifs ne tiennent sur rien" » [25].

22. Les « éparpilleurs » sont les vents, « les porteurs de fardeaux » sont les nuages porteurs de pluie, « les glisseurs agiles » sont les vaisseaux qui voguent sur les mers, « les distributeurs selon un commandement » sont les Anges qui nous distribuent nos subistances, et consignent nos bonnes et nos mauvaises actions, selon un commandement divin.

23. Enfin, quant à l’arbre, il s’agit de l’année qui s’écoule. Cet arbre compte douze branches correspondant aux douze mois de l’année. Chaque branche porte en elle trente feuilles, c’est-à-dire trente jours. Et chaque feuille contient cinq fruits qui correspondent aux cinq prières quotidiennes. Trois sont à l’ombre : les prières du coucher du soleil, de la nuit et de l’aube. Et deux sont au soleil : la prière de midi et celle de asr

Abû Yazîd dit alors au prêtre : « Je vais te poser à mon tour une question et une seule uniquement ».
- « Je t’écoute », fit le Prêtre.
- « Quelle est la clef du Paradis ? », demanda Abû Yazîd.

Le prêtre resta silencieux. Les paroissiens l’interpellèrent alors en disant :
- « Vous lui avez soumis de très nombreuses questions et il vous a répondu parfaitement. Maintenant qu’il vous interroge à votre tour sur une seule question, vous vous défilez ? »
- « Par Dieu, je connais parfaitement la réponse à sa question, c’est plutôt que je crains votre réaction », affirma le prêtre.
- « Réponds et ne crains rien », rétorqua l’assemblée.

Le prêtre se leva et déclara :
- La clef du Paradis est : « Lâ ilâha illallâh muhammadur-rasûl allâh, il n’y a de dieu que Dieu et Muhammad est le Messager de Dieu ».

C’est alors que les paroissiens répétèrent en chœur : « Lâ ilâha illallâh muhammadur-rasûl allâh ».

Et ils firent changer leur église en mosquée où il ne fut plus adoré qu’Allâh, l’Unique sans associé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Dim 23 Mai 2010, 12:39

Le bol

Un vieil homme fragile s'en alla demeurer avec son fils, sa belle-fille, et son petit-fils de quatre ans. Les mains du vieil homme tremblaient, sa vue était embrouillée et sa démarche chancelante.

La famille était attablée ensemble pour le repas. Mais la main tremblante de grand-père et sa mauvaise vue rendait le repas peu agréable. Les pois roulaient par terre, lorsqu'il prenait son verre, le lait se renversait sur la nappe.

Ce qui vint à tomber sur les nerfs du fils et de la belle-fille. "On doit faire quelque chose avec grand-père" dit le fils. Nous en avons assez du lait renversé, des bruits lorsqu'il mange et de ramasser la nourriture sur le plancher" Alors, le fils et sa femme montèrent une petite table dans le coin.

C'est là que grand-père ira manger pendant que le reste de la famille sera à la grande table. De plus, puisque que grand-père a cassé quelques assiettes, dorénavant il mangera dans un bol en bois.

Lorsque la famille regardait dans le coin, quelques fois ils pouvaient voir une larme sur les joues de grand-père qui était assis tout seul. En dépit de celà, les seuls mots que le couple avaient pour grand-père exprimaient la colère et les reproches lorsqu'il échappait une fourchette ou renversait sa nourriture par terre. Le jeune de quatre ans regardait tout cela en silence.

Un soir avant le souper, le père remarqua son fils qui jouait dans son atelier et il nota des copeaux de bois sur le plancher. Il demanda gentiment: "Qu'es-tu en train de fabriquer ?" Aussi gentiment le fils répondit : "Ah ! je fais un bol en bois pour toi et maman pour manger lorsque je serai grand !"

Les parents furent tellement surpris par ces paroles qu ils étaient incapable de parler. Et puis, quelques larmes coulèrent sur leurs joues. Ils ne disaient rien mais ils savaient quoi faire.

Ce soir là, le fils pris grand-père par la main et l'amena gentiment à la table familiale. Pour le reste de ses jours, il mangea ses repas avec la famille et le fils et sa femme ne se troublaient plus lorsque grand-père échappait une fourchette, renversait son lait ou salissait la nappe.

Et ton Seigneur a décrété : " N'adorez que Lui et marquez de la bonté envers les père et mère : si l'un d'eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi; alors ne leur dis point : "Fi !" et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses. [ Sourate 17 - Verset 23 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Lun 24 Mai 2010, 14:23

La guidée dans un avion

Je reviens d'un long voyage où Allah a décrété que mon siège dans l'avion devait être près d'un groupe de jeunes hommes insouciants dont les rires et voix étaient trop forts, et l'air rempli de nuages de fumée du fait de leurs cigarettes. Par la sagesse d'Allah azawajal , l'avion était complètement plein et je ne pouvais pas changer de place.

J'ai essayé de m'échapper du problème par le sommeil, mais c'était impossible... Puis lorsque cela était trop, j'ai sorti mon Mus-haf (copie du Qur'aan), et ai commencé à lire ce que je pouvais du Qur'aan dans une voix douce. Peu après que ces jeunes hommes ont commencés à diminuer le bruit, certains d'entre eux ont commencé à lire des journaux, et d'autres sont tombés endormi.

Soudainement l'un d'entre eux dits dans une voix forte, bien qu'il était assis à côté de moi : "Assez! , Assez , Assez!"

J'ai pensé que je l'avais dérangé parce que ma voix était trop forte, ainsi j'ai lui ai fait des excuses et ai continué lire dans un chuchotement que seul je pourrais entendre. Je l'ai vu tenir sa tête dans des ses mains; alors remuant dans son siège, se déplaçant beaucoup, il a soulevé sa tête et m'a dit en colère, "s'il vous plaît, arrêtez, je n'en peux plus là !"

Alors il s'est levé de son siège et s'est éloigné pendant un moment, puis il est revenu, m'a salué avec des salam, et m'a fait des excuses. Il est tombé silencieux, et je n'ai pas su ce qui c'est passé. Mais après un moment il s'est tourné vers moi avec ses yeux plein de larmes et m'a dit dans un chuchotement, "depuis 3 ans ou plus je n'ai pas mis mon front par terre, et je n'ai même pas lu un aayah !

Pendant tout un mois j'ai été en voyage, et il n'y a aucune action mauvaise à laquelle je ne me sois pas livré. Alors je vous ai vu faire la lecture du Qur'aan, mon monde est devenu noir et mon coeur s'est remplis de désespoir. Je me suis senti comme si quelqu'un m'étranglait... J'ai senti chaque aayah que vous lisiez descendre sur mon corps comme un fouet.

Je me suis demandé, pour combien de temps cette négligence continuera-t-elle ? D'où ce chemin te mènera ? Que se produira t-il après ce jeu idiot ? Alors je suis allé aux toilettes, savez-vous pourquoi ? J'ai eu envie de pleurer fort, et je ne pouvais trouver aucun endroit ailleurs pour me cacher de la vue des personnes !"



Je lui ai parlé d'une façon générale au sujet du tawbah (repentance) et du retour de nouveau à Allah , puis il est tombé silencieux.

Quand l'avion a débarqué, il m'a arrêté, et il m'a semblé que il a voulu rester loin de ses compagnons. Il m'a demandé , avec une expression sérieuse sur son visage : "Vous pensez qu'Allah acceptera mon repentir?" J'ai dit : "si vous êtes sincère et sérieux dans votre repentance, alors Allah pardonnera tous vos péchés."

Il a dit, "mais j'ai fait des choses terribles, très terribles."

J'ai dit, "n'avez-vous pas entendu ce qu'Allah indique : { Dis : «Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d'Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux.} [Sourate 39- Az-Zumar (Les groupes) - verset 53 ]



Je l'ai vu sourire de joie, avec ses yeux remplis de larmes, alors il m'adresse des adieux.

Subhana Allaah al-'Azeem ! ( Gloire à Allah )

Quelque soit la grandeur du mal et des péchés d'un homme, au fond de son coeur il reste une graine de qualité. Si seulement nous pouvons l'atteindre et la développer, elle porterait ses fruits, in sha Allaah.

Cette graine de la qualité combat toujours au coeur de l'homme, même lorsqu'elle est couverte par des couches de caprices et de désirs. Quand Allah veut du bien pour son Esclave, il fait briller la lumière de la guidance dans son coeur et le mène au chemin de ceux qui sont guidés.

Allah indique : { Et puis, quiconque Allah veut guider, Il lui ouvre la poitrine à l'Islam . Et quiconque Il veut égarer, Il rend sa poitrine étroite et gênée, comme s'il s'efforçait de monter au ciel. Ainsi Allah inflige Sa punition à ceux qui ne croient pas.} [Sourate 6- 125 Al-An'am (Les Bestiaux)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Aujourd'hui à 13:15

Revenir en haut Aller en bas
 
Un récit chaque jour inchALLAH !!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» la blague du jour
» Manger un avocat et demi par jour pendant 3 semaines réduirait le taux de mauvais cholestérol......
» Pouvoir nourrir un animal abandonné seulement en cliquant...
» Couches lavables TE3
» Taille du ventre qui varie...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Infertilité Maghreb  :: Pause thé à la menthe ....-
Sauter vers: