Forum Infertilité Maghreb

Forum de l'amitié et de la fertilité
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un récit chaque jour inchALLAH !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Mar 15 Mai 2012, 14:22

Être laissé à soi-même et abandonné par Allah...


Ibn al Qayyîm - qu'Allah lui fasse miséricorde - a dit :

Lorsqu’Allah souhaite un bien pour Son serviteur, Il lui ouvre les portes afin qu’il se repente [d'un péché], regrette, se brise, s’humilie, manifeste son indigence, recherche assistance auprès de Lui, revienne sincèrement vers son Seigneur afin de se réfugier auprès de Lui, Le supplie sans cesse, L’invoque et se rapproche de Lui autant que possible en accomplissant de bonnes actions qui seront [pour lui] une cause de Sa miséricorde jusqu’à ce que l’ennemi d’Allah finisse par déclarer : " Ô malheur à moi ! Que je ne l’eusse laissé et ne pas l’avoir fait tomber ! "



Voilà la signification de la parole d’un pieux prédécesseur qui a dit : « Il se peut que le serviteur accomplisse un péché grâce auquel il entrera au Paradis. Et inversement, il se peut que le serviteur accomplisse une bonne action qui le fera entrer en Enfer. » Comment cela ?, demandèrent certaines personnes. Il répondit : « Il a accompli un péché pour lequel ses yeux n’ont jamais cessé de pleurer par crainte d’Allah. Il s’est apitoyé sur son sort et en a nourri une profonde crainte. Il a pleuré, regretté [son acte] et en a eu honte devant son Seigneur. Alors, il a baissé sa tête devant Lui et son cœur s’est brisé à Son rappel. Ainsi donc, ce péché est devenu (une cause de bonheur et de réussite pour le serviteur de telle sorte à ce que celui-ci soit) plus bénéfique que de nombreuses autres obéissances. Ensuite, ceci a engendré des états qui ont constitué en fait son bonheur et sa réussite, à savoir : ce péché est devenu la cause de son entrée au Paradis. A l’inverse, il n’a jamais cessé de se prévaloir, au dessus de son Seigneur, de la bonne action qu’il a accomplie. Il s’en est enorgueilli, s’en est pavané et il s’est montré hautain en disant : J’ai fait ceci et cela. Il en a nourri de la vanité, de l’orgueil, de la fierté et de l’arrogance qui ont été une cause de sa destruction [et donc de son entrée en Enfer]. »



Donc, si Allah ('azza wa jal) souhaite un bien pour cette pauvre personne, Il l’éprouvera par une affaire afin que celle-ci se plie devant Lui, s’humilie et rabaisse sa propre personne en face de Lui. Et s'Il souhaite autre chose - qu’Allah nous en préserve - alors Il le délaissera et le laissera seul avec à sa vanité et son orgueil. Cet abandon [de son Seigneur] sera la cause de sa destruction. Tous les connaisseurs sont unanimes à reconnaître que la réussite réside dans le fait qu’Allah ('azza wa jal) ne t’abandonne pas à toi-même. A l’opposé, l’abandon [et la déchéance] réside dans le fait qu’Allah ('azza wa jal) te laisse aux prises avec ta propre personne.


(Fin de citation)
Source : Introduction d'Al Wâbil as-Sayyîb.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Mer 16 Mai 2012, 11:13

Bismillah ar-rahman ar-rahim
Ne t’attriste pas


Un évènement provoqua en moi un souci permanent, et je ne cessai de réfléchir sur la manière de sortir de ce souci par tout moyen, mais en vain.



M’apparut alors ce verset :


« Celui qui craint Allah, Il lui donnera une issue favorable » 1



Et j’ai su que la piété était l’issue à tout souci, et je n’avais donc plus qu’à me soucier de réaliser cette piété, et ainsi j’ai trouvé l’issue.



Ainsi, la créature ne doit placer sa confiance, agir ou réfléchir que dans l’obéissance à Allah –‘aza wa jal- et la conformation à Son ordre, car c’est là le moyen d’ouvrir toute situation bloquée.



Le plus étonnant est que cela se produise d’une manière non envisagée par celui qui réfléchit et médite, comme Allah –‘aza wa jal- dit :



« Et Il lui accordera sa subsistance d’où il ne s’attendait pas » 2



Ensuite, il convient à l’homme pieux de savoir qu’Allah -ta’ala- lui suffit et qu’il ne doit pas lier son cœur aux causes, car Allah –ta’ala- dit :



« Celui qui place sa confiance en Allah, Il lui suffit » 3



1 Sourate At-Talâq, v.2

2 Sourate At-Talâq, v.3

3 Sourate At-Talâq, v.3





[Source : « Les pensées précieuses » Ibn Al Jawzî, Editions Tawbah, page 190]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Jeu 17 Mai 2012, 20:17

Des clefs…

Ibn al Qayyîm - qu’Allah lui fasse miséricorde - a dit :

« Allah ('azza wa jal) a attribué une clef qui ouvre la porte de toute chose recherchée :

1- La clef de la prière est la purification.
Comme l’a dit le Prophète (salla Allah 'alayhi wa sallam) : « La clef de la prière est la purification. »[1]
2- La clef du pèlerinage est la sacralisation (Al Ihrâm).
3- La clef de la bonté est l’aumône.
4- La clef du Paradis est l’unicité (At-Tawhîd).
5- La clef de la science est le bon questionnement et l’écoute attentive.
6- La clef de la victoire et du triomphe est la patience.
7- La clef du rajout est le remerciement.
8- La clef de l’amitié et de l’amour est le rappel.
9- La clef du succès est la crainte révérencielle (At-Taqwâ).
10- La clef de la réussite est le désir et l’appréhension.
11- La clef de l’exaucement est l’invocation.
12- La clef du désir de l’Au-delà est l’ascétisme de cette vie d’ici-bas.
13- La clef de la foi est la réflexion des serviteurs sur l’Œuvre d’Allah ('azza wa jal).
14- La clef de l’entrée auprès d’Allah (subhannahu wa ta'ala) est la soumission du cœur et sa sincérité envers Lui ('azza wa jal) en amour et inimitié [aimer en Allah et détester en Allah].
15- La clef de la vie des cœurs est la méditation du Coran, l’imploration aux lueurs du jour et le délaissement des pêchés.
16- La clef de l’obtention de la miséricorde d’Allah (subhannahu wa ta'ala) est l’accomplissement vertueux de Son adoration ainsi que l’effort de faire le bien envers les créatures.
17- La clef de la subsistance est l’effort joint à la demande de pardon et la piété.
18- La clef de la puissance (fierté) est l’obéissance à Allah et à Son Messager (salla Allah 'alayhi wa sallam).
19- La clef de la préparation à l’Au-delà est de réduire son espoir [de ce bas-monde].
20- La clef de tout bien est le désir d’Allah et de la demeure dernière (l’Au-delà).
21- La clef de tout mal est l’amour de ce bas monde et nourrir de grands espoirs.

Ce chapitre est immense. Il fait parti des chapitres les plus bénéfiques de la science. Il correspond à la connaissance des clefs ouvrant les portes du bien et [fermant] celles du mal. Nul ne peut en avoir connaissance et s’y attacher excepté celui qui en acquiert une grande part et à qui Allah accorde la réussite. En effet, Allah (subhannahu wa ta'ala) a attribué à chaque bien et à chaque mal une clé qui en ouvre la porte ou la ferme. Par exemple, le polythéisme, l’orgueil, l’inattention au rappel d’Allah, l'inattention à accomplir ce qu'Il mérite de droit ou encore s’écarter de ce que le Messager d’Allah (salla Allah 'alayhi wa sallam) a apporté de la part de son Seigneur, etc. constituent autant de clefs [qui ouvrent les portes] de l’Enfer.

[On peut encore citer] :

1- La clef de tout péché est le vin [l’alcool, etc.][2]
2- La clef de la fornication est la musique.
3- La clef de la demande et du désir ardent est de poser son regard sur les formes [et les figures]
4- La clef de la désillusion et de la privation est la paresse et le repos.
5- La clef de la mécréance est les désobéissances.
6- La clef de l’hypocrisie est le mensonge.
7- La clef de l’avarice, de la rupture du lien de parenté et de la spoliation des biens est l’avidité et la convoitise.
8- La clef de toute innovation et de tout égarement repose sur le fait de s’écarter de ce que le Messager d’Allah (salla Allah 'alayhi wa sallam) a apporté.

Seule une personne clairvoyante sur elle-même, sensée et pouvant discerner le bien du mal dans cette existence peut confirmer véridiquement ces choses-là. Par conséquent, il convient que le serviteur accorde une attention toute particulière à la connaissance de ces clefs et de ce qu’elles ouvrent ou ferment.

Au-delà de cela, c’est Allah qui accorde la réussite en toute justice. La royauté et la louange Lui appartiennent, de même que le bienfait et la grâce. Allah dit : {Il n’est pas interrogé sur ce qu’Il fait, mais ce sont eux qui seront interrogés [et ils devront rendre compte de leurs actes].}[3]


Source : Hâdî al Arwâh, (page : 101 - 102).

Faites suivre et transmettez, qu'Allah vous récompense.




[1] Hadith authentique. Rapporté par Tirmidhî et Ahmed.
[2] Note du traducteur : En fait, toute boisson enivrante qui fait perdre la raison.
[3] Sourate : Les Prophètes, 21 : 23.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Sam 19 Mai 2012, 12:11

Qu'ALLAH nous raffermisse au moment de la mort et qu'IL nous fasse mourir entièrement soumis à LUI.


سُبْحَانَكَ اللَّهُمَّ وَ بِحَمْدِكَ، أَشْهَدُ أَنْ لاَ إله إِلاَّ أَنْتَ، أَسْتَغْفِرُكَ وَ أَتُوبُ إِلَيْكَ.


Fléchir devant la mort

Nombreux sont ceux qui fléchissent devant la mort.



Certains, ébranlés dès le début de la maladie, omettent de réparer les actes répréhensibles commis par le passé

auxquels ils ajoutent, de surcroit, une injustice dans l'etablissement de leur testament.



D'autres abdiquent soudainement au moment critique de l'agonie,

par l'impiété qu'ils commettent ou l'indignation et la contestation qu'ils manifestent a l'égard de la volonté divine.



Nous implorons Allah de nous en préserver.



C'est bien là le sens de fin malheureuse.



A savoir qu'au moment de rendre l'âme, le coeur est gagné par le scepticisme et l'incrédulité,

ou encore à une degré moindre par l'indignation contre les décrets divins.



Et l'âme est ainsi recueillie.



Hâtim rapporte qu'Abu Ja'far dit :



" J'allais à la campagne rendre visite à un homme agonisant chez lui et lui dis : " Dis : Il n'y a point de divinité en dehors d'Allah."

" Hélas, répondit-il, j'en suis incapable."



Un sheykh de Bassora raconté : Ayant rendu visite à un homme qui rendait l'âme, je le trouvais qui disait :

"N'est ce pas absurde que celle qui brûle de fièvre. S'en va auprés de l'ardente chaleur du brasier ?!"



J'ai moi même entendu un homme très assidu au jeûne et la dévotion fléchir sous l'effet de la douleur et dire :

" Il (Allah) m'a fait subir tout genre d'epreuves. Que même s'Il me donne le Paradis en contrepartie, il ne compensera pas ma souffrance."

Puis il continua à délirer encore plus en disant : " Cette épreuve est dénuée de sens. Il peut bien me faire mourrir. Mais à quoi bon cette torture ?!".



J'ai entendu un autre dire également sous l'intensité de la douleur : " Mon Seigneur m'opprime."



Il s'agit d'une situation extrême où l'on encourt la perdition si l'on ne recele pas la fermeté requise grâce à Allah.



D'ailleurs, Sufyân al-Thawri redoutait cette situation.

Il disait à ce propos : " Je crains que les tourments deviennent insoutenables pour moi. Puis, voyant me refuser le soulagement, je flechit et m'égare."



sufyân al-Thawrî venait trouver Ibrahim ibn Adham le prier :

" O Ibrahim, invoque Allah de nous garder la foi integre quand Il nous rappellera à Lui.

" Ensuite, quand il fut parvenu au terme de sa vie, il dit : "Je crains de perdre la foi avant de mourir."



Meditations sur la Mort, p69.71, Ibn al Jawzy, Maktaba


Imam Jamal Ad-Din Abu al-Faraj Ibnoul Jawzih
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Mar 22 Mai 2012, 13:01

Les portes de la pudeur

Sache, ô ma soeur en islam,- puisse Allah augmenter ta science – que la pudeur est un nom global comprenant de nombreuses portes :


La pudeur vis-à-vis d’Allah



Sache, qu’Allah te guide vers la droiture, que le blâme d’Allah est au-dessus de tout autre blâme, et que Ses éloges sont supérieurs à tous les éloges.



Celui qui est blâmé est en réalité celui qui est blâmé par son Seigneur.



Et Allah est plus en droit qu’on éprouve de la pudeur vis-à-vis de Lui.



La pudeur vis-à-vis d’Allah est la voie permettant d’accomplir tout acte d’obéissance, et de s’éloigner de tout interdit.



Car si le serviteur craint le blâme de son Seigneur, il ne rejettera aucune obéissance et ne s’approchera d’aucune désobéissance, c’est de cette manière que la pudeur fait partie de la foi.



Le Prophète -sal Allahou 'alayhi wa salam- a dit :



« La foi a un peu plus de soixante-dix branches. La plus haute est de dire : « il n’y a de divinité digne d’adoration qu’Allah », et la plus basse consiste à retirer un obstacle de la route, et la pudeur est une branche de la foi. »

(Al-Bukhari (1/51), Muslim (1/2) et la version est de Muslim d’après Abou Hurayra)



La Législation encourage à éprouver de la pudeur vis-à-vis d’Allah comme il se doit, ainsi le Prophète -sal Allahou 'alayhi wa salam- a dit :



«Eprouvez de la pudeur vis-à-vis d’Allah comme il se doit.

Que celui qui éprouve de la pudeur vis-à-vis d’Allah comme il se doit préserve sa tête et ce qu’elle contient, son ventre et ce qu’il renferme, qu’il se souvienne de la mort et de l’épreuve, et que celui qui désire l’au-delà délaisse la parure de ce bas monde celui qui fait cela aura éprouvé de la pudeur vis-à-vis d’Allah comme il se doit »

[At-Tirmidi (2458), Ahmad (1/387) Si la chaîne de ce hadith est faible, l’ensemble des chaînes de transmission l’élève au degré de hasan]

Sans-titre-1-copie-20.gif

La pudeur vis-à-vis des gens



Le sens général de la pudeur inclut la pudeur des gens les uns envers les autres :

l’enfant face à son père, l’épouse face à son mari, l’ignorant face au savant, le jeune face à l’adulte, ou encore la pudeur de la jeune fille vierge quant au fait d’exprimer son désire de mariage.



A’ishah – Radhia L-lahou Ahna - a dit :



« Ô Messager d’Allah! La jeune fille vierge est pudique [quant au fait d’exprimer son désir de mariage]. » Il dit : « Son agrément consiste à ce qu’elle garde le silence. »

(Al-Bukhârî)

Sans-titre-1-copie-20.gif

La pudeur vis-à-vis de soi-même



C’est une forme de pudeur que connaissent les âmes nobles et élevées qui n’admettent pas le manque, l’abaissement et l’humiliation.



L’homme éprouve de la pudeur envers lui-même, comme s’il possédait deux âmes, éprouvant de la pudeur l’une envers l’autre.



C’est une forme de perfection de la pudeur, car si l’homme éprouve de la pudeur envers lui-même, alors il en éprouvera a fortiori envers d’autres.



[Sources : « La pudeur à la lumière du Coran et de la Sunna », Cheikh Salim Al-Hilali, Edition Dar Al Muslim, pp. 21-23]

Retranscription: Emna Umm Abdul Tawâb
Cheikh Mouhammad Taqî Ud-Dîn Salim Al-Hilâlî Al Maghribi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Mer 23 Mai 2012, 10:57

Le Sheikh Souhaymi explique que même pour ce qui concerne le Wasswass il est permis de faire Rouqya.

Beaucoup de gens souffrent de ce genre de Choses, dont une très grande majorité de femmes, de débutants ou de converties (certains Refont leurs ablutions plusieurs fois, d'autres le Ghussl plusieurs fois, d'autres ont l'impression de lâcher des Gaz à chaque fois, d'autres refont le Takbir Al-Ihram plusieurs fois pensant à chaque fois l'avoir mal prononcé, d'autres reste de très longues minutes aux toilettes pensant à chaque fois s'être mal essuyé etc.....)

Les réponses des savants concernant le traitement de cette maladie se rejoignent à savoir être assidus à ses invocations journalières de protections ainsi qu'à ses adorations, multiplier le dhikr et l'invocation d'Allah, ne pas accorder d'importance à ces Wassawisse. Il convient aussi que tu saches qu'Allah ne te punira pas pour ce que le Diable aura pu t'insuffler et lorsque ces idées noires te viennent cherche protection auprès d'Allah et dit : " Je Crois en Allah" et n'y accorde plus d'importance.

Plus la personne accorde de l'importance au Wasswass, plus ils deviennent nombreux, c'est pour cela qu'il ne faut pas y accorder d'importance. Le Sheikh Al Abbad compare le Wasswasse au Feu, en effet lorsque le feu ne trouve rien à bruler, il s'éteint seul. C'est pareil pour le Wasswass, lorsque la personne n'y accorde pas d'importance etc...il cesse seul.

Enfin, encore une fois sache qu'Allah ne te châtiera pas pour ces Wassawisse, fait donc ton possible pour ne pas y accorder d'importance.

Le Sheikh Souhaymi mentionne aussi que l'une des causes de cette maladie (ou le fait que cette maladie peut s'aggraver) est l'isolement. C'est à dire la solitude, le fait de côtoyer très peu de gens ou d'être très peu entouré. C'est pour celà que le Sheikh conseils aux personnes atteint par ce genre de maladie de rester le moins seul possible.

Qu'Allah te facilite et guérisse nos frères et sœurs touchés par cette épreuve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Jeu 24 Mai 2012, 10:38

Sans aucune arrière-pensée... ?!

gfhsh{...} Nous les avons vu quand certains d'entre eux serrent la main aux femmes, alors que le Messager d'Allah (sallallahou 'alaihi wa salam) bien qu'infaillible, n'ait jamais touché la main d'une étrangère.



Certains d'entre eux, comme il nous a été rapporté, vont jusqu'à fraterniser avec des personnes du sexe opposé, ils se permettent de s'isoler avec elles en arguant n'avoir aucune arrière pensée.



Ils s'imaginent être à l'abri de l'irréparable, mais ils en sont loin.



Comment prétendre avoir la conscience saine, en étant souillé par cette intimité purement interdite.



Sans compter les regards interdits qu'elle engendre ; et les idées malsaines traversant l'esprit dont on peut refouler les attaques, comme l'a si bien dit 'Ummar Ibn al Khattab (radiallahou 'anhou) :



" Si deux os rongés devaient se retrouver seuls, ils seraient attirés l'un l'autre" *



En faisant allusion à deux viellards.



*Hadith authentique; voir sahih al Jâmi' et As silsila as Sahiha



Tabis Iblis (Ibn al Jawzy) Page 561


Imam Jamal Ad-Din Abu al-Faraj Ibnoul Jawzih
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Dim 27 Mai 2012, 23:31

Les conséquences du délaissement des péchés

Jana or NaR by alnour designGloire à Allah, Seigneur des mondes



Si délaisser les péchés et les actes de désobéissance n’avaient pour seules conséquences que les avantages suivants, ce serait amplement suffisant :



L’accomplissement de la dignité humaine.


La préservation de l’honneur, de la réputation et des biens par lesquels Allah ta’ala maintient les intérêts de ce bas monde et de l’au delà.



L’amour des créatures pour le serviteur et l’intérêt porté a ses propos.



Une vie agréable, un corps reposé, un cœur fort, une âme bonne, un bien être intérieur, une poitrine épanouie.



Le fait de ne plus craindre les pervers et les débauchés.



Le peu de souci, d’angoisse et de tristesse.



Une dignité d’âme refusant l’humiliation.



La protection de la lumière du cœur contre toute extinction par la pénombre des péchés.



Une issue de secours dans les situations ou les pervers et débauchés n’en trouvent pas.



L’obtention facilitée de la subsistance d’une manière inespérée.



La facilitation des actes d’obéissance et de l’accès à la science religieuse.


La bonne réputation dont le serviteur jouit auprès des gens et leurs invocations à son égard.



Le charme qui embellît le visage.



Le respect qu’il inspire dans le cœur des gens.



Le secours que les gens lui apportent et la protection dont ils le couvrent lorsqu’il subit une injustice.



La défense de son honneur lorsque quelqu’un médit à son sujet.



navbits_start.gif La rapidité avec laquelle ses invocations sont exaucées.



La disparition de la distance le séparant d’Allah ta’ala.



La proximité des anges et l’éloignement des démons qu’ils soient humains ou djinns.



L’empressement avec lequel les gens le servent et subviennent à ses besoins.



Le désir qu’ils expriment de gagner son amitié et de jouir de sa compagnie.


Le fait que le serviteur ne craint plus la mort, et s’en réjouit même car il se rend ainsi chez son Seigneur, va à Sa rencontre et se dirige vers Lui.


L’insignifiance de ce bas monde et l’importance de l’au delà dans son cœur.



Son souci permanent d’obtenir le grand royaume du paradis et de jouir ainsi de la plus belle des victoires.



Le fait de goûter à la douceur de l’obéissance et aux délices de la foi.


Les invocations en sa faveur de la part des porteurs du trône et des anges les accompagnants.


La réjouissance des anges scribes et leurs invocations en sa faveur à chaque moment.


L’amélioration de ses capacités de réflexion et de compréhension et l’augmentation de sa foi et de ses connaissances.



L’amour d’Allah ta’ala envers lui, l’intérêt qu’Il lui porte et le fait qu’Il Se réjouit du repentir de Son serviteur.

Le fait qu’Allah lui fasse goûter à une joie et un bonheur qui ne sont en rien comparable à la joie et au bonheur procurés par la désobéissance.



Voilà donc quelques unes des conséquences du délaissement des péchés dans ce bas monde.

Dès qu’il meurt, le serviteur sera accueilli par les anges qui lui annonceront la bonne nouvelle du paradis, ou il ne connaîtra ni peur ni tristesse.

Il quittera la prison de ce bas monde et son étroitesse pour un des jardins du paradis dans lequel il se délectera jusqu’au jour de la résurrection.

Quand ce jour arrivera, les gens souffriront de la chaleur et baigneront dans leur sueur, alors que le serviteur qui a délaissé les péchés sera sous l’ombre du trône d’Allah.

Lorsqu’Allah en aura fini avec le jugement des créatures, le serviteur obéissant se dirigera vers la droite, rejoignant ainsi les rangs des élus pieux d’Allah et Son parti victorieux.



«Telle est la grâce d’Allah qu’Il donne à qui Il veut.

Et Allah est le Détenteur de l’immense grâce.»

(Sourate al Jumu’ah verset 4)



Kitab AlFawa'id
Cheikh Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Lun 28 Mai 2012, 20:07

Les musulmans "non-pratiquants"

Il existe un grave phénomène dans le monde musulman d'aujourd'hui et c'est celui des gens qui prétendent être musulmans "non-pratiquants " (1).

Quiconque possède un minimum de connaissance de l'Islam et de ce que le mot lui-même signifie :

c'est à dire : "soumission"

constate immédiatement la contradiction évidente.

Ces gens semble croire qu'il suffit pour être musulman, de le déclarer avec la bouche et cela, même si on n'applique rien des obligations de l'Islam.



Cette prétention est aussi absurde que de dire qu'on peut être médecin simplement en le déclarant avec la bouche, sans même étudier, ni pratiquer quoi que ce soit de la médecine.



Les preuves de la fausseté de cette prétention sont innombrables dans le Qor'an et dans les Hadiths authentiques, et en voici quelques-unes :


Iblis, le diable lui-même, sait qu'Allah existe et il croit au paradis et à l'enfer ainsi qu'au Jugement Dernier, mais Allah l'a déclaré mécréant et l'a maudit pour l'éternité pour avoir refusé de se prosterner une seule fois.



Le Pharaon aussi savait que Mousa était vraiment un messager d'Allah et qu'Allah est le seul vrai Dieu.

Allah dit (traduction rapprochée) :

"Ils nièrent injustement et par orgueil, tandis qu'en eux-mêmes ils y croyaient avec certitude" (An-Naml : 14:27)

Malgré cela Allah l'a déclaré mécréant et a dit qu'il était dans le Feu.


Les Chrétiens et les Juifs aussi croient en Allah et ils savent que le prophète Mohammed (que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui) est un vrai prophète, Allah dit (traduction rapprochée) :

"Ceux à qui Nous avons donné le Livre, le reconnaissent comme ils reconnaissent leurs enfants" (Al-Baqarah: 2:146)

Malgré cela Allah les a déclaré mécréants et les a maudits.


Les idolâtres de la Mecque croyaient qu'Allah est le Créateur, Allah les cite en disant (traduction rapprochée) :

"Et si tu leur demandes qui les a crées, ils diront très certainement "ALLAH"". (Az-Zoukhrouf: 43:87)

Malgré cela Allah les a déclarés mécréants et idolâtres et leur a promis l'enfer.



1834951b9g87ufv6b.gif Abou Taalib l'oncle du Prophète (que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui), savait que son neveu (le prophète) était vraiment un prophète, il défendait même le Prophète (que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui) contre les arabes idolâtres de la Mecque, qui voulaient le tuer.

Malgré cela le prophète a dit qu'il sera en enfer.



note :

(1) ce terme n'existe pas dans l'Islam, c'est une Bid'ah que certaines sectes comme les Mourji'ahs, les Ash'arites, les soufis et les Jahmiyyahs ont hérités des juifs et des chrétiens et des philosophes grecs.



Source : L'Islam ou l'Intégrisme ? - Abou Hammad Sulaiman Dameus Al-Hayiti - page: 24-25

copié de rappel01.fr

Abou Hammaad Sulaiman Dameus Al-Hayiti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Mar 29 Mai 2012, 13:41

La violence dans la colère

Al-Quarchî a dit :

Ishâq bn Ibrahîm nous a dit :

Hicham bn yusûf bn’Uqayl bn Ma’qal le fils de mon frère Wahb bn Munabbah a dit :

J’ai entendu dire Wahb dire :



« Un moine a dit à Satan qui lui est apparu :

Quel est le caractère des fils d’Adam, qui t’aide contre eux ?

Il répondit : La violence dans la colère.

Lorsque l’homme est violent dans sa colère, nous le manipulons comme l’enfant qui manipule sa balle ».



Talbis Iblis Ibn al jawzy P.51
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Mer 30 Mai 2012, 11:47

Quand le musulman implore pour son frère en Allah...

D'après Oubada Ibn Samit (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit :

عن عبادة بن الصامت رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : من استغفر للمؤمنين و للمؤمنات ، كتب الله له بكل مؤمن و مؤمنة حسنة

« Celui qui demande pardon pour les croyants et les croyantes, Allah lui inscrit une bonne action pour chaque croyant et chaque croyante ».

Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°6026

C'est à dire que l'on dit par exemple :

" Ô Allah pardonne aux croyants et aux croyantes."

Allahouma Ghfir Lil Mou'minin Wal Mou'minat

اللهم اغفر للمؤمنين و المؤمنات

Abou Ad-Dardâ' (qu'Allah l'agrée) rapporte que le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit :



« L'imploration d'Allah par le musulman pour son frère, en son absence, est exaucée.

Près de sa tête, il y a un Ange, chaque fois qu'il invoque Allah pour le bien de l'absent, l'Ange, dont il a la charge, dit : âmîne et tu en as l'équivalent. »



Rapporté par Mouslim et Ibn Mâjah


Selon Aboû Hamza Anas ben Mâlek (qu'Allah l'agrée) serviteur de l'Envoyé d'Allah, le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit :



« Aucun de vous ne devient véritablement croyant s`il ne désire pour son frère, ce qu`il désire pour lui-même ».

Rapporté par Al Boukhari et Mouslim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Jeu 31 Mai 2012, 13:09

La jalousie entre soeurs

L'imam Al Bukhary rapporte [(1/13) (...) d'apres Anas que le prophete sallahu alaihi wa salaam a dit :

" Personne d'entre vous ne sera véritablement croyant tant qu'il ne désirera pour son frère ce qu'il désire pour lui même "

Ce hadith indique que quiconque ne désire pas pour ses frères musulmans ce qu'il désire pour lui même a une foi déficiente

Al hafidh a dit dans Al Fath (1/57) :

"La négation mentionnée ici concerne la perfection de la foi.

Nier une chose en cherchant par la a ne nier que son caractère parfait est très courant chez les arabes comme lorsqu'ils disent : Untel n'est même pas un être humain "

Le hadith implique par voie de déduction que le musulman doit détester le mal pour son frère comme il le déteste pour lui même

Dans le receuil authentique de Muslim Abd Allah ibn Amr ibn Al As rapporte du prophète sallahu alaihi wa salaam qu'il a dit :

"Que quiconque désire être écarte de l'enfer et introduit au paradis fasse en sorte que la mort vienne a lui tandis qu'il croit en Allah et au jour dernier et se comporte avec les gens comme il aimerait qu'ils se comportent avec lui"

Ce hadith indique que désirer le bien pour les musulman est un facteur de l'éloignement de l'enfer

Désirer le bien pour les musulmans ne peut émaner que d'une personne dont le cœur est vierge de toute souillure comme la jalousie, la rancœur et l'orgueil.

C'est pour cette raison que désirer le bien pour les musulmans est un sentiment tres peu présent dans la communauté en raison du fait que le cœur ne sont pas purs de tout ressentiment sauf pour ceux a qui Allah a fait miséricorde.

Celui qui ne désire par le bien pour les musulmans se pare du caractère vil de la jalousie.

La jalousie consiste a espère qu'un bienfait dont jouit autrui disparaisse la jalousie est une des particularités des juif et des chrétiens et elle fait partie de leur caractères Allah dit :

"Envient ils au gens ce qu'allah leur a donne de par sa Grâce ? Or nous avons donne a la famille d'Ibrahim Le livre et la Sagesse et nous leur avons donné un immense royaume" (4/54)



extrait de nassihati linissa
copié de alhouda.forumactif.com
Cheikha Umm ‘Abdillah Al-Wadi’iya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Ven 01 Juin 2012, 22:43

Le fait de se lever pour quelqu’un qui arrive



Nous étions dans une réunion, et une personne est entrée. Tous les gens présents se sont levés, sauf moi.



Devais-je donc me lever, ou est-ce que ceux qui se sont levés ont commis un péché ?



Réponse :



Il n’est pas obligatoire de se lever pour un nouvel arrivant, mais cela fait partie des règles de bienséance, afin de lui serrer la main, et d’autant plus s’il est le propriétaire du lieu.



En effet, le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, s’est levé pour Fâtima, de même qu’elle, qu’Allah l’agrée, s’est levée pour lui, prière et salut d’Allah sur lui. (1)



De plus, les Compagnons, qu’Allah les agrée, se sont levés sur l’ordre du Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, pour Sacd ibn Mucâdh, qu’Allah l’agrée, quand il est venu pour juger la tribu des Banî Qurayda. (2)



De même, Talha ibn cUbaydillah, qu’Allah l’agrée, s’est levé, devant le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, quand Kacb ibn Mâlik, qu’Allah l’agrée, est arrivé, une fois qu’Allah eut accepté son repentir, pour lui serrer la main et le féliciter, puis il s’est rassis. (2)



Cela fait partie des règles de bienséance.



Mais ce qui est interdit est de se mettre debout par vénération.



Par contre, se lever pour accueillir un invité, pour l’honorer, lui serrer la main ou le saluer est permis.



Mais se lever alors que la plupart restent assis, par vénération ou sans intention de l’accueillir, ou de lui serrer la main, cela est interdit.



Et pire encore est le fait de se lever par vénération pour une personne qui reste assise.



Le fait de se lever pour quelqu’un se divise en trois catégories :



18 Se lever pour quelqu’un qui reste assis, par vénération, comme font les non-arabes pour leurs rois et leurs seigneurs, comme l’a montré le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, cela n’est pas permis.



C’est pourquoi le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a ordonné à ses Compagnons de s’asseoir quand il a dirigé la prière assise.



Il leur a donc ordonné de continuer la prière assise. (4)



Quand ils se sont levés, il a dit :



« Vous étiez sur le point de me glorifier, comme font les non-arabes avec leurs chefs. » (5)



18 Se lever pour quelqu’un qui est debout, quand il entre ou sort, sans l’intention de l’accueillir ou de le saluer, mais seulement pour le vénérer.



Cet acte est pour le moins détestable, et les Compagnons, qu’Allah les agréent, ne se levaient pas pour le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, quand il entrait, car ils savaient qu’il détestait ce geste.



18 Se lever pour aller au-devant de celui qui arrive, pour le saluer, pour l’emmener s’asseoir ou autre chose. Il n’y a pas de mal en cela, mais fait plutôt partie de la Sunna comme on l’a montré précédemment.



Fatwa de cheikh Ben Baz,

Majmûc Fatâwâ 4/394



(1) Abû Dâwûd dans le chapitre du comportement (5217), At-Tirmidhî dans le chapitre des vertus (3871).

(2) Al-Bukhârî dans le chapitre du Jihâd (3043), Muslim dans le chapitre du Jihâd (1768).

(3) Al-Bukhârî dans le chapitre des batailles (4418), Muslim dans le chapitre du repentir (2769).

(4) Al-Bukhârî dans le chapitre de l’appel à la prière (689), Muslim dans le chapitre de la prière (411) selon Anas.

(5) Muslim dans le chapitre de la prière (413) selon Jâbir.



copié de fatawaislam.com

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patiente2012



Nombre de messages : 136
Age : 37
Localisation : Tunisie
Date d'inscription : 03/06/2012

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Dim 03 Juin 2012, 14:19

Baraka allahou fiki okhti

Tous ces récits sont pourtrès instructifs...du moins moi

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Dim 03 Juin 2012, 15:05

Patiente2012 a écrit:
Baraka allahou fiki okhti

Tous ces récits sont pourtrès instructifs...du moins moi




Wa fik baraka
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Dim 03 Juin 2012, 15:05

L'interdiction de l'injustice et le fait de redouter la dou'a de l'opprimé

L'interdiction de l'injustice et Le fait de redouter la dou'a de l'opprimé (c'est à dire une personne qui a subit une injustice).



Car même si cet oprimé est un Kafir sa dou'a est exaucée par Allah !!

Parmi les recommandations que le messager d’Allah adressa à Muadh lorsqu’il l’envoya au Yémen :

« …Et crains l’invocation de l’opprimé, car il n’y a pas de voile entre elle et Allah .»
[Rapporté par Boukhari, Mouslim et d’autres]


، واتق دعوة المظلوم ، فإنه ليس بينها وبين الله حجاب


Parmi les enseignements de cette recommandation, il y’ a l’interdiction de l’injustice.

En effet, Allah a interdit l’injustice entre ses serviteurs il dit dans un Hadith Qudssi :

« O mes serviteurs, Je Me suis interdit l’injustice à Moi-même et Je l’ai rendu interdite entre vous. Ne soyez donc pas injustes».
[Rapporté par Muslim]

Et Dans un autre Hadith le messager d’Allah a dit :

« Craignez d’être injustes car l’injustice se traduira le jour de la résurrection en ténèbres.
Craignez l’avarice car elle a causé la perte de ceux qui étaient avant vous.
Elle les a poussée en effet à faire couler leur sang et à se permettre ce qui leur était interdit. »
[Rapporté par Mouslim].

L’injustice peut toucher le sang, les biens et l’honneur, la preuve est le Hadith dans lequel le messager d’Allah a dit :

" Votre sang, vos biens et votre honneur sont sacrés comme est sacré ce jour-ci ( le jour du sacrifice), dans votre cité-ci ( la Mecque), en votre mois-ci (Dhul Hijja)."
[Muslim].

Le prophète a aussi dit :

" Celui qui a lesé son frere dans son honneur ou autre chose, qu'il s'en acquitte auprés de lui aujourd'hui [ dans ce bas monde ] avant qu'il ne se retrouve dans l'autre monde ou le dinar et le Dirham ne seront plus rien. S'il a quelques bonnes oeuvres, on en prend l'équivalent de son injustice pour le donner à la personne lesée, et s'il n'a aucune bonne action, on lui fait supporter en compensation une partie des pechés de sa victime."
[ Rapporté par Boukhari dans son Sahih ].

Le messager d'Allah a dit :

" Savez-vous qui est le Moufliss [ c'est a dire le pauvre, celui qui a absolument tout perdu, bref celui qui à fait faillite] de ma communauté ?.
Ils dirent : " le Moufliss parmi nous est celui qui a perdu ces biens et son argent ."

Il dit :

" Le Moufliss de ma communauté est celui qui viendra le jour de la résurection ayant fait la Salat, Ayant observé le jeûne, et acquitté la Zakat. Il vient aprés avoir insulté celui-ci, frappé celui-là, accusé celui-là de devergondage, mangé l'argent de tel autre, répandu le sang de celui-là. On répartit donc ses bonnes actions entre ses victimes et, si elles ne sufisent pas à le racheter auprés d'elles, on prend de leur péchés, on les jette sur lui et il est ensuité jeté en enfer."
[ Rapporté par Mouslim dans son Sahih ]

Le Messager de Dieu a dit :

« Le musulman est celui dont les musulmans sont à l’abri du mal de sa langue et ses mains. Le Muhajir est celui qui a fui les interdits d'Allah ».
[Boukhari]

L’injustice est interdite que cela soit envers les musulmans comme envers les mécréants.

Quant à l’invocation de l’opprimé elle est exaucée, même si cet opprimé est un pervers voir même mécréant tel qu’un juif ou chrétien !

Noble frère ! Sois donc juste envers ta femme et donne lui ses droits.

Sois juste envers tes frères, tes sœurs en islam ainsi qu’envers les mécréants !

N’as-tu pas entendu la parole du très Haut concernant les injustes ? (traduction rapprochée) :

« Et ne pense point qu'Allah soit inattentif à ce que font les injustes. Il leur accordera un délai jusqu'au jour ou leurs regards se figeront. » s 14 v 42

Il dit aussi (traduction rapprochée) :

« Les injustes verront bientôt le revirement qu'ils (éprouveront) » s 26 v 227

La Dou'a de l'opprimé est exaucée même si cette dou'a est realisée par un Kafir !

Noble Frère ! Crains la plainte de l’opprimé ! Crains la plainte de l’opprimé ! car elle est exaucée par Allah, même si elle est realisé par un mécréant !

Cheikh Salih Al Fawzan dit [Dans son Charh Kitab Tawhid vol 1 p 110] concernant la parole du prophète "..Et crains l’invocation de l’opprimé.." :

«Et crains l’invocation de l’opprimé..» : Ceci est une recommandation importante, Il est obligatoire au gouverneur ainsi qu’à tout musulman de craindre l’invocation de l’opprimé, car il n’y a pas de voile entre elle et Allah, c'est-à-dire que l’invocation de l’opprimé est exaucée même si cet oprimé est un mécréant (traduction rapprochée) :

« Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injustes. Pratiquez l'équité: cela est plus proche de la piété ». S 5 V 8.

Cheikh Abdelaziz Ar-rajahi dit [Dans ses notes du Chap : Kitab Tawhid du Sahih Al Boukhari ] dit :

"..Et crains l’invocation de l’opprimé.." : L’Invocation de l’opprimé est exaucé même si elle est réalisée par un mécréant.

Cheikh Salim Al Hillali [Dans son Charh ryad Salihine Vol 1 p 302] rapporte qu'Anas rapporte que le messager d'Allah a dit :

" ..et crains l'invocation de l'oprrimé même si c'est un Kafir car il n’y a pas de voile entre elle et Allah.."
[Rapporté par Ahmad]
‏قال رسول الله ‏ ‏صلى الله عليه وسلم ‏‏ اتقوا دعوة المظلوم وإن كان كافرا فإنه ليس دونها حجاب

Quant d'Abou Houreyra il rapporte que le messager d'Allah a dit :

"... l'invocation de l'oprrimé est exaucée même si c'est un pervers .."
[Rapporté par Ahmad]

Frère dans la foi prend donc garde au fait de te montrer injuste envers un Musulman ou même un mécréant !

Il convient de sa savoir qu'en règle général, les invocations des mécréants peuvent parfois être exaucées, parmi les preuves le verset suivant (traduction rapprochée) :

« Seigneur, dit ('Iblîs), donne-moi donc un délai, jusqu'au jour où ils seront ressuscités". (Allah) dit: " Tu es de ceux à qui un délai est accordé… » s 38 v 79-80

Bien qu’Ibliss soit le plus grand des mécréants, Allah exauça sa demande, cela prouve donc que l’invocation du mécreant est quelques fois exaucée.

Allah dit aussi (traduction rapprochée) :

« Quand ils montent en bateau, ils invoquent Allah Lui vouant exclusivement leur culte. Une fois qu'Il les a sauvés (des dangers de la mer en les ramenant) sur la terre ferme, voilà qu'ils (Lui) donnent des associés » s 29 v 65

Donc comme l’explique Cheikh Salih Al Cheikh [Dans son Charh 40 Nawawi commentaire du Hadith N 10 ainsi que dans son Charh Kachf Choubouhate] :

L’invocation du Kafir est parfois exaucée, la raison de cela est que l’exaucement des invocations est liée au Tawhid Ar-rouboubiya donc tout comme la subsistance etc…cela n’est pas réservé qu’au croyant, mais cela est aussi accordé au Mécréant ainsi qu’au Pécheur.

C’est notamment pour cette raison, qu’il est possible de voir des Mouchrikines parmi les adorateurs des tombes, les innovateurs, les juifs et les chrétiens invoquer Allah et obtenir ce qu’ils demandent..

Cela parceque les invocations du mécréant et du pervers sont parfois exaucées par Allah.


copié de fourqane.fr





Source ;



http://3ilm.char3i.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Lun 04 Juin 2012, 10:43

Le ghusl de la femme après un rapport sexuel et sa différence avec le ghusl à l’arrêt des menstrues

Question :

Y a t-il une différence entre la purification majeure de l'homme et de la femme suscitée par un rapport sexuel ?

Est-ce que la femme doit dénouer ses cheveux, ou lui suffit-elle de verser sur ses cheveux trois fois la quantité d'eau contenue dans le creux de sa main comme cité dans le hadith ?

Enfin, y a t-il une différence entre la purification majeure suscitée par un rapport sexuel et celle suscitée par l'arrêt des menstrues ?

Réponse du comité permanent des savants de l'IFTA d'Arabie Saoudite :

Il n'y a pas de différences entre l'homme et la femme, dans la manière de se purifier après un rapport sexuel.

Il ne leur est pas nécessaire, à tous deux, de dénouer leurs cheveux.

Il leur suffit de verser sur leurs cheveux trois fois la quantité d'eau contenue dans le creux de leurs mains, puis de verser de l'eau sur tout leur corps et ceci, en référence au hadith de Oum Salama, qu'Allah l'agrée. Elle a demandé au prophète (salallahu 'alayhi wa salam) :

" Je suis une femme qui tresse mes cheveux, dois-je les dénouer pour l'ablution majeure suscitée par un rapport sexuel ? "
Le prophète (salallahu 'alayhi wa salam) lui répondit :
" Non, il te suffit de verser sur ta tête trois fois la quantité d'eau contenue dans le creux de ta main, puis de verser de l'eau sur tout ton corps et ainsi, tu seras purifiée. "
(rapporté par Muslim)

Et dans le cas où il y aurait sur la tête de l'homme ou de la femme un produit tel que du jujubier (sidr) ou de la teinture (khidab) ou autre chose de similaire, qui ne permettrait pas à l'eau d'atteindre l'épiderme, il est alors impératif de retirer ce produit.

Par contre s'il n'est pas épais et n'empêche pas l'arrivée de l'eau jusqu'à l'épiderme, il n'est alors pas nécessaire de le retirer.

Quant à l'ablution majeure de la femme due à l'arrêt des menstrues, les opinions divergent sur l'obligation de dénouer les cheveux pour cette lotion.

L'avis correct est qu'il ne lui est pas nécessaire de les dénouer, selon certaines versions du hadith de Oum Salama, qu'Allah l'agrée, rapportées par Muslim : elle dit au prophète (salallahu 'alayhi wa salam) :

" Je suis une femme qui tresse mes cheveux, dois-je les dénouer pour l'ablution majeure suscitée par l'arrêt des règles, de même que pour l'ablution majeure suscitée par un rapport sexuel ? "
Le prophète (salallahu 'alayhi wa salam) :
" Non, il te suffit de verser sur ta tête trois fois la quantité d'eau contenue dans le creux de ta main, puis de verser de l'eau sur tout ton corps et ainsi, tu seras purifiée. "

Cette version exprime la non-obligation de dénouer les cheveux lors de l'ablution majeure suscitée par l'arrêt des règles ou un rapport sexuel.

Néanmoins, par précaution et pour s'éloigner des divergences, il lui est conseillé de dénouer ses cheveux lors de l'ablution majeure due à l'arrêt de ses règles.

Et la réussite vient d'Allah...


Comité permanent [des savants] de l'Ifta
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
asma T



Nombre de messages : 816
Localisation : Alger
Date d'inscription : 17/03/2012

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Lun 04 Juin 2012, 21:26

franchement oum tu es éxcéptionelle,merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii beaucoup pour ces publications,éllah ydjazikkk koul kheir inchallah cheers,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Lun 04 Juin 2012, 23:03

asma T a écrit:
franchement oum tu es éxcéptionelle,merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii beaucoup pour ces publications,éllah ydjazikkk koul kheir inchallah cheers,


Amin jami'an cheers cheers cheers

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Mar 05 Juin 2012, 18:47

La femme et les proches de son mari

Question :
Est-il permis à la femme de se réunir avec les proches de son mari tout en respectant le voile conformément à la Sunna ?



Réponse :
Il est permis à la femme de se réunir avec ses beaux-frères ou ses cousins ou d’autres membres de la famille, à condition qu’elle respecte le voile islamique, qui consiste à couvrir le visage, les cheveux et le reste du corps car elle est entièrement cAwra (ce qu’il convient de couvrir pour éviter toute tentation) et peut être une tentation pour les autres.



Il faut en outre qu’il n’y ait aucune suspicion dans cette assemblée, et qu’il n’y ait pas d’isolement de la femme avec l’un de ces hommes.



En revanche, les réunions qui comportent des isolements en tête-à-tête ou bien qui peuvent conduire à accuser la femme d’un quelconque mal ne sont pas permises, de même que les assemblées où l’on se réunit pour écouter des chansons et de la musique.



Et Allah est le Seul Garant de la réussite.



Fatâwâ al-Mar’a (Fatwas concernant les femmes), pages 157 et 158.

copié de fatawaislam.com
Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn ‘Abdi-llâh Ibn Bâz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patiente2012



Nombre de messages : 136
Age : 37
Localisation : Tunisie
Date d'inscription : 03/06/2012

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Mer 06 Juin 2012, 23:02

Un GRAND GRAND merci ma chère oum maryam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Jeu 07 Juin 2012, 10:21

Patiente2012 a écrit:
Un GRAND GRAND merci ma chère oum maryam


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Jeu 07 Juin 2012, 10:22

Les fléaux qu’engendrent les péchés

Ibn Al-Qayyim dit :

« On compte parmi les fléaux qu’engendrent les péchés : la disparition des bienfaits et l’apparition des malheurs.

Ainsi, tout bienfait qui disparaît est dû à un péché commis par le serviteur, et tout malheur qui a lieu est dû à un péché, comme l’a dit ‘Ali ibn Abî Tâlib :

« Un malheur ne se produit qu’en raison d’un péché commis, et il ne disparaît que grâce au repentir. »



Allah dit :



« Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont commis. Et Il pardonne beaucoup. » Sourate Ash-Shûrâ v.30



« C’est qu’en effet Allah ne modifie pas un bienfait dont Il a gratifié un peuple avant que celui-ci ne change lui-même. Et Allah entend et sait tout. » Sourate Al-Anfâl v.53



Allah nous informe donc qu’Allah n’altère pas un bienfait dont Il a gratifié quelqu’un avant que ce dernier ne change lui-même.



Il remplace ainsi l’obéissance à Allah par sa désobéissance, son remerciement par l’ingratitude à Son égard et les causes menant à Sa satisfaction par celles menant à Son courroux.



Si donc il change ces choses, Allah changera Ses bienfaits à son égard et c’est là une rétribution juste :



« Et Allah n’est pas injuste envers les serviteurs. » Sourate Fussilat v.46



Si le serviteur remplace la désobéissance par l’obéissance, Allah remplacera le châtiment par la préservation, et l’humiliation par l’honneur.



Allah dit :



« En vérité, Allah ne modifie point l’état d’un peuple, tant que les (individus qui le composent) ne modifient pas ce qui est en eux-mêmes. Et lorsqu’Allah veut (infliger) un mal à un peuple, nul ne peut le repousser : ils n’ont en dehors de lui aucun protecteur. » Sourate Ar-Ra’d v.11



A ce propos, les vers suivants sont d’une grande pertinence :



Si tu jouis d’un bienfait, préserve-le.

En effet, les péchés font disparaître les bienfaits.

Protège ce bienfait par l’obéissance au Seigneur des hommes,

Car le Seigneur des hommes châtie rapidement les désobéissants.

Prends garde à l’injustice autant que tu peux,

Car l’injustice à l’encontre des hommes a de graves conséquences.

Voyage avec ton cœur parmi les créatures,

Pour savoir la destinée de ceux qui ont été injustes.

Leurs demeures vides après qu’ils ont péri

Sont un témoin indiscutable à ce sujet.

Et rien ne leur a été plus néfaste que leur injustice,

ET c’est leur injustice qui les a détruits.

Combien de jardins et de palais ont-ils laissés ?

Et combien d’autres choses plus grandes encore ?

Ils ont été introduits en enfer, et les délices ont disparus.

Quand aux plaisirs passés, ils ont été pour eux comme un mirage.



Tiré du livre : Conseils pour la femme musulmane, Umm’Abdillah Al Wadi’iyya, édition : DAR AL MUSLIM, 1428/2007, Lyon. p 415-417

copié de la-ilaha-illallah.over-blog.com

Cheikha Umm ‘Abdillah Al-Wadi’iya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Ven 08 Juin 2012, 14:38

Celui qui se lave (ghusl) un jour avant le vendredi

Question :



Quelle est la règle de celui qui se lave un ou deux jours avant ?



Réponse :



Il n'est pas acceptable de se laver un ou deux jours avant le vendredi car tous les textes concernant cette question affirment que le fidèle doit le faire le même jour entre l'aube et le début de la salat du Vendredi.



Se laver un ou deux jours auparavant n'est pas considéré comme un bain du Vendredi.



"Fatâwa relatives à la salât" - volume 2 -Sheikh Muhammad Ibn Sâlih Al-'Uthaymine (RahimahouLlâh)

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Ibn ’Outheymine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roumeyssa



Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Lun 11 Juin 2012, 16:45

Invocation de protection lorsque l'on rentre dans un lieu

Invocation de protection lorsqu'on rentre dans un lieu (tel qu'un endroit qu'on redoute, un endroit où il est susceptible de nous arriver un mal etc..), lorsqu'on s'arrette dans un endroit pour y passer la nuit etc...

Dans le recueil du Sahih Muslim :



" Quiconque s'arrête à un endroit (pour camper) et dit :

" Je recherche refuge auprès des paroles parfaites d'Allah contre le mal qu'il a crée."



أعوذ بكلمات الله التامّات من شرّ ما خلق
A'oudhou bi Kalimati Lahi At-tâmâti Min Chari Ma Khalaq



Rien ne pourra le nuire jusqu'à ce qu'il quitte ce lieu ! "



Contre le mal qu'il a crée : C'est à dire toute créature qui pourrait causer du mal à la personne, que se soit un animal, un jinn, un humain, un vent, une pluie, un tonerre bref toute chose susceptible de nuire.



Rien ne pourra le nuire jusqu'à ce qu'il quitte ce lieu ! : Ceci parcequ'il est sous la protection d'Allah tout puissant. Cependant, la condition pour l'exaucement de cette invocation est de la pronnoncer avec sincerité, de placer sa confiance en Allah et d'être assidus à sa récitation lorsque l'occasion se présente.



Al Qourtoubi a dit au sujet de ce hadith :



" Il s'agit d'une information authentique et d'une parole véridique, la preuve (La Hadith) et l'experience nous ont demontré la véracité de cette invocation.

Depuis que j'ai pris connaissance de ce Hadith, je le met en pratique et rien ne m'a jamais nuit.

Un jour alors que j'avais oublié de reciter cette invocation je me fis piquer par un scorpion, après avoir bien réfléchis je me rendis compte que j'avais oublié de formuler cette invocation de protection."



Allah ordonne donc au musulman de revenir à Lui et de n'invoquer que lui en se mettant sous sa protection et de ne pas faire comme ceux avant la venue de l'Islam, qui lorsqu'ils voulaient camper ou dormir dans un endroit ou autre demandaient la protection des Jinns.



Références principales : Tayssir l-Aziz l-Hamid p 214 de Soulaymane Ibn Abdillah et Fiqh l-Ad'iyat wal adhkar du Sheikh Abdurazaq Al Abbad tome 3 p 278


Cheikh Abdrazzaq Ibn Abdelmohsin Al Badr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un récit chaque jour inchALLAH !!!   Aujourd'hui à 00:14

Revenir en haut Aller en bas
 
Un récit chaque jour inchALLAH !!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» la blague du jour
» Manger un avocat et demi par jour pendant 3 semaines réduirait le taux de mauvais cholestérol......
» Pouvoir nourrir un animal abandonné seulement en cliquant...
» Couches lavables TE3
» Taille du ventre qui varie...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Infertilité Maghreb  :: Pause thé à la menthe ....-
Sauter vers: